1 877 771-5494

Blog Archive

COMMENT GÉRER LES DEMANDES DE COMMANDITES (SPONSORING)

Le sponsoring (commandites ou parrainage) est un des outils se rattachant à une stratégie médiatique et des communications plus globales. L’objectif de ces stratégies consiste à placer votre image de marque devant les yeux de votre clientèle cible le plus souvent possible.

Le sponsoring est une stratégie de présence

Un volet de plus en plus important d’une bonne stratégie de communication consiste à renforcer le caractère humain de votre organisation. S’impliquer dans la communauté peut multiplier vos occasions de contacts avec vos concitoyens et les sensibiliser à votre présence. Aussi, vous pouvez de la même façon démontrer votre engagement envers votre personnel en supportant leurs initiatives personnelles. Par cette présentation, en démontrant que vous êtes un employeur avec de bonnes valeurs, il peut devenir plus facile de recruter du personnel éventuellement. L’idée est d’être toujours plus présent sur le terrain !

Personnellement, j’aime mieux sponsoriser moins de causes, mais d’être plus engagé envers celles que je soutiens.

Votre parrainage s’adresse-t-il à votre auditoire ciblé ?

Aussi, imaginez un gymnase rempli de clients idéaux. Aimeriez-vous être là, présent avec eux ? Certainement !

Il existe une multitude de moyens pour attirer l’attention de vos meilleurs clients.  Le parrainage est un moyen pouvant rejoindre votre auditoire ( vos clients idéaux ) en grand nombre. Évaluons ici, si ce moyen est économique pour vous.

Dressez votre plan annuel pour vos parrainages

  1. Prenez un moment dans l’année pour déterminer votre budget annuel à investir en communication et plus précisément, en commandites ; celles-ci peuvent être en services également ;
  2. Prenez en notes toutes les demandes reçues durant l’année ; soyez le moins impulsif possible lors de votre sélection ; restez tout de même ouvert aux occasions ;
  3. Évaluez l’impact de vos commandites ;
  4. Déterminer un montant pour appuyer vos commandites, avec un plan de visibilité supplémentaire.

Tant qu’à embarquer, maximisez votre visibilité

Ici, devenez nettement plus stratégique avec vos investissements en parrainage. Choisissez d’encourager une cause qui maximise votre visibilité là où il y a le plus de potentiel ; celle offrant un programme de visibilité auprès de votre auditoire ciblé. La manière d’évaluer et de comparer les différentes commandites (et aux autres moyens de communication), c’est par le coût par 1000 personnes atteintes. ( Voir la feuille d’évaluation plus bas )

Critères pour qualifier un investissement en parrainage

Voici certains critères pour qualifier la qualité des commandites demandées, celles qui maximisent votre présence et votre visibilité :

  1. Grandeur de l’auditoire rejointe, compatible avec vos clients idéaux : l’importance de l’événement ( dans vos notes, placez l’ensemble des demandes reçues en ordre de priorité )
  2. Encouragez en priorité l’implication des membres de votre équipe ( ex. Présidence d’honneur ) et/ou représentation sur place ;
  3. Analysez le plan de visibilité offert par l’organisme ; tant qu’à investir, évaluez la possibilité d’être un partenaire majeur ;
  4. Évaluer la possibilité de mettre une bannière de votre entreprise lors de l’événement ;
  5. Évaluer les possibilités médiatiques : votre présence sur place pour une remise de chèque, avec photo ( pour rediffusion ensuite sur Facebook, etc. )
  6. Annoncer votre implication dans le milieu ; soyez un agent de diffusion de la cause qui peut porter votre nom ;
  7. Faites la promotion de l’évènement et de votre investissement.

Aussi, l’investissement en commandites doit respecter les mêmes conditions que l’achat de publicité : 9 questions à se poser avant d’acheter de la publicité

Participez à des causes et soyez bien visible !

Quelles sont les causes pouvant être encouragées et regroupant un ensemble de vos clients idéaux ?épuisement professionnel

1)

2)

3)

4)

5)

LES DONS ( sans aucune attente, autre que le montant donné )

Comme son nom l’indique, il n’y a rien à attendre d’un don. Parfois sur l’avis d’un bon client, contribuer à une cause ne vous laisse guère le choix. N’ayant aucune attente de visibilité, planifiez un petit budget pour ces incontournables.

FICHE TECHNIQUE : ÉVALUATION D’UN INVESTISSEMENT EN PARRAINAGE (COMMANDITES OU SPONSORISÉ)

 

Sélectionnez mieux vos activités et l’effort demandé en utilisant la fiche technique suivante.

************

Date de l’activité : _____________

Nom de l’organisme parrainé : ________________________________________________

Description de l’activité : _________________________________________________________

Particularités de l’activité ( genre de clientèle ) : _______________________________________

______________________________________________________________________________

Implication des membres de mon entreprise à l’activité : Qui ?

  • Présidence d’honneur :
  • Comité organisateur :
  • Participation des membres de votre équipe à l’activité
  • Autre :

Visibilité pour mon entreprise :

  • Prise de photos durant l’activité
  • Prise de photos lors de la remise du chèque ou du cadeau
  • Présence du logo sur :
  • Autre :

Couverture médiatique : ( Nombre de présences dans les médias )

  • Hebdos/journaux :
  • Télévision communautaire :
  • Radios :
  • Médias sociaux :
  • Sites internet :
  • Autre :

 

  1. Estimé du nombre de personnes présentes à l’activité : _______
  2. Estimé du nombre de personnes qui ont vu mon entreprise grâce à la couverture médiatique : _______
  3. Coût de l’activité pour mon entreprise :

COÛT TOTAL ________________________________________           $

Coût de l’impact publicitaire : ( A+B )/Total de C

Écrivez vos recommandations pour une prochaine participation :

*********

Voilà qui résume une méthode pour élaborer votre plan de sponsorship (parrainage et commandites). Soyez stratégique !

Ma Team et moi pouvons vous aider à bâtir ce genre de plan et le rattacher à un plan de communication plus global. C’est votre image corporative qui en sortira gagnante !

Aussi, n’hésitez pas à nous partager vos meilleures pratiques en matière de gestion des investissements en sponsorship.

Bon succès,

Suivez-moi sur Facebook

Je vous invite à vous joindre à moi sur Facebook. Suivez ce lien :  Sylvain Chassé   afin de me partager vos différentes aventures. C’est toujours un privilège pour moi de pouvoir vous connaître et vous suivre à mon tour.

Avec toute ma gratitude,

Sylvain Chassé, marketeur moderne

Qui est Sylvain ?

sylvainchasse

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

En plus, le sage est un «entrepreneur moderne» ! 😉

Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur). Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.  À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Il enseigne aussi au niveau collégial. Auteur du livre L’EFFET BOULE DE NEIGE, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »

Spécialiste agréé en Optimisation du processus clientSocial & Community Manager

 

 

 

 

Comment le chemin de Compostelle a transformé ma vie ?

«– Sylvain, tu dois aller marcher Compostelle au moins une fois dans ta vie !», mon ancien patron.

«– Pourquoi juste une fois ?» , de reprendre Sylvain, le «pèlerin canadien».

Retournons en décembre 2006.

Depuis peu, je travaillais avec une nouvelle gestionnaire. Dès le départ, elle s’est mise à intervenir dans mon département, en m’en parlant qu’après coup. À titre de directeur, j’avais la responsabilité d’animer un réseau et des représentants. Depuis quelques semaines, je ne dormais plus… j’ai fait un épuisement professionnel, causé par un trouble d’adaptation. Je cherchais la solution pour me sortir de là. J’aimais pourtant beaucoup mon travail et mon équipe. Je me suis finalement retrouvé chez moi, en arrêt de travail pour un mois, à me reposer.

Après ce mois, je devais réintégrer mon poste de manière progressive. Arrivé au travail pour ma première journée, j’ai constaté tous les changements qui avaient été faits dans mon département durant mon absence. Ma nouvelle directrice générale était fière de m’annoncer aussi toutes les tâches supplémentaires qui m’attendaient. Cette dernière était en période d’essai pour 6 mois. Elle disposait de ce temps pour démontrer ses capacités en gestion au conseil d’administration. Les membres de l’équipe vécurent une véritable dictature. Nous n’avions même plus le droit de se parler entre nous, tant le régime était autoritaire. Avant ma pause pour maladie, une de mes collègues venait d’être remerciée, sans raison «officielle». Étant le lien entre le réseau et le bureau, tous me questionnaient à savoir pourquoi cette gentille personne n’était plus là. « A-t-elle volé ? ». Ne sachant pas quoi répondre, cette situation m’indisposait au plus haut point.

Un environnement de travail inhumain

Dans un environnement aussi « inhumain », lors de cette première journée au travail ce matin-là, je n’ai fait que 2 heures avant de retourner chez moi, déjà épuisé à nouveau. C’était la fin. Je n’y ai plus jamais remis les pieds.

Aujourd’hui, je peux dire que c’était ma création. Je n’ai pas su lire, ni soutenir ma nouvelle gestionnaire dans ses peurs, ni comprendre son obligation de se surpasser pour prouver à tout le monde qu’elle était la bonne personne pour ce poste. Au-delà de son rôle et de son style de leadership, c’était une personne que j’aimais beaucoup.

Quelques mois auparavant, je collaborais avec un sympathique directeur général avec qui j’avais de nombreuses affinités. Il venait de prendre sa retraite. Au lieu de donner des ordres, il me consultait et me laissait toute la latitude pour gérer mon département à ma façon : bref, c’était un vrai coach. On développait des stratégies gagnantes ensemble. Les résultats obtenus furent reconnus et cités à travers le Canada comme un modèle à suivre. Tout ça, c’était fini. Je devais maintenant exécuter les ordres et me rapporter chaque semaine à la patronne, une fois la tâche exigée complétée.

Compostelle ? C’est quoi ça ?

C’est ce monsieur qui me parla pour la première fois de Compostelle, des chemins de grandes randonnées pédestres (GR) et de pèlerinages millénaires en Europe. « Compostelle ? » En entrant dans mes fonctions de directeur quelques années auparavant, celui-ci arrivait d’un voyage de marche. Lors de nos diners, il me parlait avec passion de ses expériences et ce qu’il avait pu y vivre ; de l’histoire de ces chemins que même St-François d’Assise avait marché pieds nus.  Quel conteur exceptionnel !

Il m’a dit :

– Sylvain, tu dois aller marcher ça au moins une fois dans ta vie !

Il était convaincant. Dans ma tête, ça disait :

– C’est un beau projet pour ma retraite !

5 mars 2007. À peine quelques mois plus tard, me voilà dans l’avion pour Toulouse. Direction St-Jean -Pied-de-Port, à la frontière entre la France et l’Espagne. J’entamais mon voyage vers l’intérieur. Pendant le vol, j’ai eu amplement le temps de revoir mes derniers mois et l’onde de choc qui venait de passer.

« Je suis perdu »

Je venais de quitter mon emploi pour des raisons de maladie. Je ne savais plus que faire. Je venais de perdre tous mes repères. Je voulais absolument profiter de cette pause pour me recentrer sur mon être ; pour mieux comprendre « qui je suis »; pour faire taire ce mental qui se prenait pour une pauvre victime.

Une de mes employées d’alors fut un ange pour moi. C’est elle qui m’a initié au volet « développement personnel », en me faisant des recommandations de lecture.

C’est ainsi que j’ai décidé de m’occuper de moi en priorité, au lieu de vouloir sauver les autres. Cette fois, c’était moi le démuni. Vivant seul à ce moment, j’ai réalisé que j’étais l’unique responsable de mon bonheur.

Je me suis souvenu des conversations que j’ai eues avec mon ancien directeur général : Aller marcher 800 km, c’est cinglé comme projet. N’est-ce pas ? On me disait que le chemin de Compostelle possédait toute l’énergie des pèlerins qui l’avaient marché depuis plus de 1000 ans ; que c’était un chemin méditatif, idéal pour la rencontre avec soi-même. Alors, pourquoi attendre la retraite quand le moment où j’en ai besoin le plus, c’est maintenant ?

Je suis le créateur de ma vie, après tout. J’assume mes choix.

De nombreux obstacles et peurs

Mais, les obstacles me semblèrent nombreux :

  • Comment se prépare-t-on à faire ça ?
  • Suis-je capable de monter les Pyrénées ? On me dit que c’est comme monter le Mont-Washington, avec un sac de 8 kg sur le dos en bonus.
  • Marcher Compostelle, comment ça fonctionne ? Comment suit-on le chemin ? Y a-t-il un plan, une carte routière ?
  • Le transport ? Je n’ai jamais voyagé en Europe, encore moins seul.
  • Dois-je parler espagnol ?
  • Quel équipement ai-je besoin ? Quel est le climat ?
  • On couche où ? Dois-je réserver. On me dit qu’il y a beaucoup de ronfleurs dans les gîtes.
  • Combien de budgets ça demande un voyage comme ça ? Ai-je les moyens ?
  • Pour la bouffe en chemin, les toilettes, obtenir de l’argent là-bas et ainsi de suite.

Je m’en allais vers l’inconnu le plus total. C’était épeurant ! Est-ce qu’il y a quelque chose de plus déstabilisant que ça pour le mental ?

Se faire confiance

Mon âme me lançait un grand message de foi :

– « Vas-y ! C’est ce dont tu as besoin au moment présent. C’est là que tu te trouveras ! Cesse de te poser des questions et avance simplement, un pas à la fois. GO! »

En fin janvier 2007, j’achetai mon billet d’avion. Je me suis laissé près d’un mois pour me préparer, autant physiquement que pour m’organiser. Telle était ma nouvelle quête.

Mon chemin vers l’intérieur commença à ce moment

La marche était pour moi une activité pour les personnes âgées. Quelle mauvaise perception. J’étais davantage un coureur de marathon, compétitif avec moi-même, pour qui le temps de réalisation était très important. Bref, ma première leçon fut de lâcher prise à tout ça, de m’abandonner et de m’écouter. OH ! Je n’avais jamais vraiment fait ça, m’écouter. Semble-t-il qu’il FAUT toujours excéder nos limites pour se sentir vivant. Notre société valorise énormément la performance, comme étant la quête ultime du bonheur. Sérieusement ? Mais, pourquoi toujours courir contre la vie, au lieu de simplement en profiter ?

Avant de partir pour l’Europe, fébrile, j’ai marché pratiquement tous les jours autour de chez moi. Le mental commençait à se calmer et une grande paix m’envahissait déjà. Je prenais désormais le temps d’observer ce qu’il y avait autour de moi, dans le silence et sans montre. C’est alors que j’ai commencé à me remplir d’amour propre.

Mon programme de préparation

Prêt à partir pour l'aventurePour ma préparation, je suis retourné voir mon ancien directeur général, monsieur Compostelle lui-même. Ce fut d’abord un grand plaisir de le revoir. La connexion se fit instantanément à nouveau. Il fut un excellent guide. À cette époque, Compostelle n’était pas vraiment connu au Québec, à part auprès de quelques initiés. J’écrivais tout ce qu’il me disait et je me suis mis en action dès l’instant suivant. Avant de partir, j’avais déjà marché des centaines de kilomètres en entrainement. Lors du départ, j’étais prêt physiquement et mentalement pour cette aventure.

Finalement, je venais de bâtir ma première « check list » ainsi qu’un programme de préparation qui me servirent par la suite à chacun de mes voyages subséquents. Je vous les partagerai avec plaisir, prochainement.

Je vous rassure : ce chemin est accessible pour presque tout le monde, de toute condition. Il suffit de se respecter sa capacité et aller à son rythme.

« À la rencontre de l’humain ».

Début avril. Pâques, 29 jours après mon départ pour l’Espagne.

Je suis devant la cathédrale de Compostelle, en pleurs. Je ne voulais plus que ce chemin s’arrête. J’ai fait des rencontres formidables. Les gens ont été d’une grande générosité envers moi, Sylvain le pèlerin canadien. Ce fut un chemin rempli de respect les uns pour les autres. La marche offre un grand retour à l’essentiel de qui nous sommes : des pèlerins sur le chemin de cette Terre. J’ai d’ailleurs baptisé mon chemin : « À la rencontre de l’humain ». Le moment arriva où je devais retourner au Canada. Un autre chemin m’y attendait et je savais que celui-là sera également parfait pour me faire évoluer, mais que je reviendrais devant la cathédrale de St-Jacques un jour !

Des révélations

Je suis revenu de ce chemin avec une tonne de leçons apprises sur le sens de la vie. Je me suis fait ce cadeau. La magie a opéré. J’ai marché en étant à l’écoute de mon âme et de mon corps. Je n’ai eu aucune ampoule, ni blessure. L’âme est cette petite voix qui ne parle pas fort. Pour l’entendre, j’ai dû faire taire le mental qui lui, criait son existence. C’était l’égo qui était en train de mourir.

Ce chemin m’appartiendra pour toujours. Il est là à l’intérieur de moi. J’ai voulu longtemps garder mes révélations pour moi seul. Je n’en parlais pas. Voici ce que je disais aux autres : « Vivez votre chemin à votre façon. Il sera toujours parfait. »

Donner au suivant

Le moment est venu aujourd’hui d’écrire et de partager ces leçons. Je me suis rappelé mon ami, le directeur général. Il avait été d’une grande générosité à mon endroit. Il m’a aidé au moment où j’en avais le plus besoin. Je crois que partager mes secrets aux autres aurait le même impact pour celui ou celle qui en a aujourd’hui besoin et qui souhaite se préparer à un tel voyage. Dans mon cas, c’est à ce moment que c’est fait le déclic. Si mon apport peut changer le monde, en permettant simplement à un être de se réaliser, alors pourquoi pas ? Si mon exemple en inspire d’autres à devenir plus humains, à utiliser une communication plus authentique, à s’entraider davantage entre humains, alors telle est ma mission. Pourquoi me retenir ?

Depuis ce premier chemin, je suis retourné marcher pratiquement chaque année. Des chemins de Compostelle, il y en a partout à travers l’Europe, pas seulement en Espagne. Mon sac à dos est toujours prêt !

La meilleure psychologue

La marche est définitivement la meilleure psychologue que je connaisse. Dès que je sens le besoin de me recentrer, je repars marcher, ici ou ailleurs.

Maintenant, je connais la recette, ce qui me permet d’arriver plus rapidement au silence du cœur.

Mon nouveau livre : « Donne un sens à ton chemin »

Mars 2019.

J’ai commencé à écrire mes nombreuses aventures et comment elles ont pu donner un sens à ma vie. Dans un prochain ouvrage, il me fera plaisir de vous partager les principales leçons et les révélations que j’ai reçues lors de ces nombreuses marches ; comment vous pouvez appliquer également ma formule  pour trouver votre propre direction.

Le chemin de Compostelle, c’est une aventure vers l’intérieur qui prend tout son sens :

  • Mon livre est actuellement en précommande. Je vise la livraison en fin mai. Je vous invite à réserver immédiatement votre copie au prix est de 15,99 $, incluant les frais de livraison. Une fois publié, le prix régulier sera 19,99 $ + taxes, frais de livraison inclus.
    • En bonus, j’offre ma « check list » des articles dont vous aurez besoin pour partir à l’aventure. À vous de personnaliser votre liste ensuite.
  • Merci de me signifier votre intérêt pour ce livre dès maintenant. Merci à l’avance de me partager vos expériences sur le chemin également.
  • Contactez moi à : sylvain@sylvainchasse.com

C’est dès ce moment que VOTRE PROPRE AVENTURE débutera !

Comment se préparer pour une longue marche

Faire une longue marche, comme COMPOSTELLE au Québec ou ailleurs vous intéresserait éventuellement ?

  • J’animerai des ateliers , ainsi que des discussions sur comment s’y préparer et faire les bons choix d’équipement ;
  • Je compte enregistrer des capsules vidéo sur les sujets qui me sont les plus régulièrement demandés et interviewer des spécialistes en équipement ;
  • Où marcher au Québec ? J’irai marcher avec vous et me promener à travers les régions du Québec ;
  • Bonus : des séances en ligne en groupe ou individuel pour vous préparer et répondre à vos questions ;
  • Pour vous tenir à l’affût des ateliers, rencontres, marche : Suivez ma page Facebook « En marche  ».

Un premier voyage accompagné à Compostelle pour 2020

  • Vous rêvez de marcher, mais vous êtes craintive de partir seule. J’ai l’intention d’organiser un premier voyage en groupe et marcher avec vous en Europe. Objectif : Printemps 2020.pèlerins de Compostelle

Conférence pour gens d’affaires et organismes

« Pourquoi chaque décideur devrait aller marcher Compostelle (ici ou ailleurs)»

  • Cette nouvelle conférence s’adresse aux leaders d’entreprises, superviseurs et vendeurs ;
  • Je révèle 10 leçons apprises sur le chemin ; comment elles peuvent donné un sens nouveau à votre gestion et à vos rapports avec les humains de votre organisation.
  • Inspiration et motivation garanties.
  • La conférence d’une 1 h sera disponible dès l’automne 2019.
  • Je vous invite à réserver vos dates dès maintenant. Communiquez avec moi pour connaître les conditions et bloquer le calendrier.

Pour plus d’information, communiquez avec moi

sylvain@sylvainchasse.com

Bienvenue

Buen Camino y hasta luego

Sylvain, le pèlerin canadien.  «- Ah oui, québécois tabarnak » de dire mes amis français 🙂

Une question qui revient régulièrement dans mes échanges avec les entrepreneurs est : « Comment fixer le prix de mes produits (ou services) ? »

Ça ne prend pas de grands cours pour comprendre que le niveau de vos prix représente un élément central dans l’atteinte d’objectifs et d’une bonne stratégie d’affaires. On a souvent l’impression que ce n’est que le seul facteur qui intéresse les clients et pourtant…

Facile à descendre, mais très difficile à remonter

Il est primordial de bien établir ses prix dès le départ, puisqu’ils sont faciles à descendre, mais presque impossible à augmenter une fois établis. Aussi, plusieurs variables sont à considérer préalablement, afin d’arriver à la bonne combinaison.

Variables à considérer avant de fixer le prix d’un produit ou d’un service

Voici un petit échantillon des variables «économiques»  à considérer avant de fixer le prix d’un produit :

  • Le cycle de vie de votre produit : prix d’introduction pour les nouveaux produits ;  prix pour se démarquer lors de la croissance ; prix pour écrémer le marché lorsque le produit arrive à maturité ;
  • L’état de la demande ; les habitudes des consommateurs ; les promotions ;
  • Le degré de sensibilité des clients en regard aux prix (l’élasticité de la demande) ;
  • Les coûts de production et les frais fixes ;
  • La distance géographique du marché visé ;
  • L’aspect concurrentiel et la structure du marché (monopole, oligopole, libre marché…) de votre secteur industriel (SIC Code) ;
  • Les règles légales à considérer.

Mais une question demeure : êtes-vous capable de vendre vos services ou produits pour ce qu’ils valent réellement ? 

Dans ce billet, je présente 3 grandes méthodes à bien saisir, afin de bien établir le tarif demandé pour ses produits et/ou services :

Méthodes pour fixer le prix d’un produit    

 

1) Fixer les prix selon les coûts du produit ou du service :

  • Selon le coût moyen de production + une marge raisonnable (selon certains indicateurs de votre industrie) ;
  • Selon le rendement brut de l’inventaire à atteindre (Marge de profit brut ciblée X la rotation des stocks) ;
  • Selon un retour de profitabilité à atteindre ;
  • Selon l’analyse du point mort (Break-even) ;

2) Fixer les prix selon la demande :

  • Selon la valeur perçue par le client ;
  • Selon le coût des solutions alternatives ;
  • Selon les prix du leader sur le marché ; (les concurrents suivent les tarifs demandés par le leader sur le marché)
  • Coût psychologique ; (ex : 4,99$)
  • De prestige ; (ex : Mercedes)
  • Par composante de la solution ; tarif pour la solution complète ou pour les compléments ;
  • Par soumission ou appel d’offre ;
  • Bas prix de tous les jours ; (ex : Politique de Wal-Mart)
  • Budgétaire (ce que le client est capable de payer et voir si nous pouvons arriver avec une solution qui correspond à son budget) ;

3) Des prix, selon les termes géographiques : qui paie pour le transport et les autres frais ?

  • En fonction de zones géographiques ;
  • Tarif uniforme, n’incluant pas le transport ;
  • Incluant le coût de transport ;
  • « Free on board »(FOB), n’incluant ni le transports et autres frais comme les taxes et les assurances ;

Petit rappel  : assurez-vous de bien connaître les coûtants de tous vos intrants.

********

Pour permettre de comparer des pommes avec des pommes

On dit que les acheteurs sont de plus en plus informés. Pourtant, les clients comparent régulièrement le prix des pommes avec celui des oranges. Les tarifs communiquent régulièrement la qualité des produits ou des services ; permettent de les distinguer. Les clients veulent se faire une idée rapide du marché, afin de réduire leur risque perçu.

Si les clients vous parlent uniquement de vos prix, c’est probablement parce que c’est la seule chose dont ils peuvent évaluer. Ils ne comprennent pas ce que vous vendez ou que votre produit est une commodité (ex : l’essence). Avant de parler du coût, il est recommandé d’établir une relation personnelle en posant les bonnes questions. Par la suite, vous pourrez orienter le client vers la meilleure solution pour lui. Celle-ci n’est pas nécessairement la moins chère.

Le prix ou la valeur ?

Les acheteurs vont évaluer une offre sur un ensemble de critères, dont les prix. Nous sommes dans le domaine de la perception. Lorsque les clients vous parlent de prix, c’est souvent le rapport « qualité/prix » auquel ils font référence. On a l’impression qu’ils ne recherchent que des bas prix. Pourtant, il ne se vend plus de LADA au Québec, le véhicule le moins cher sur le marché à une certaine époque.

Les clients recherchent la meilleure valeur !

C’est à vous de justifier vos tarifs ; de rassurer les clients sur la valeur de l’offre et de les informer correctement sur les différentes solutions existantes, avec honnêteté.

Vous pouvez lire l’histoire d’une boutique qui perdait des ventes parce qu’elle ne justifiait pas ses prix. Lorsqu’elle a commencé à démontrer ses produits et expliquer leur valeur, ces ventes furent améliorées :  « Laissez votre client acheter seul ! Vraiment ? »

Bref, protégez vos prix

Aussi, rappelez-vous que « La dernière tactique à utiliser est de réduire les prix.  Justifiez plutôt votre valeur ! »

********

Désirez-vous vendre plus et avec une meilleure profitabilité ?

Vous avez des problèmes à vendre vos solutions au prix juste ? Je peux vous fournir les outils permettant de découvrir la perceptions des clients en regard à votre offre ; à développer des tactiques qui vous permettrons de vendre plus et mieux.  Avec l’aide de notre filiale sondacom, nous pouvons aussi questionner vos clients et obtenir toutes les réponses à vos questions : Groupe de discussion, sondage, entrevues, etc.

Sur ce, je vous souhaite d’offrir une valeur maximale à vos clients et qu’ils la comprennent parfaitement ; de rendre les gens tellement heureux qu’ils n’auront d’autres choix que de revenir chez-vous et de parler positivement de vous à tous leurs amis !

À votre tour : quelles méthodes utilisez-vous pour fixer vos tarifs ?

Buen camino,

Qui est Sylvain ?

sylvainchasseSylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur). Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.  À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Il enseigne aussi au niveau collégial. Auteur du livre L’EFFET BOULE DE NEIGE, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »

Spécialiste agréé en Optimisation du processus clientSocial & Community Manager

 

 

« J’ai fait de la publicité dans le journal, puis je n’ai eu aucun retour à la caisse. Personne ne m’a parlé de ma publicité. Je n’annoncerai plus dans ce média. »

Avez-vous parfois l’impression de perdre votre argent à faire de la publicité ? Vos investissements publicitaires ne rapportent-ils pas comme vous le voudriez et vous aimeriez savoir pourquoi ?

S’il y a un domaine où vous pouvez dépenser facilement beaucoup d’argent sans retour, c’est bien dans ce département. Alors voici :

11 idées pour améliorer l’efficacité d’une publicité

Les gens concluent souvent trop rapidement leur manque de rendement, en mettant la faute sur le média. Il existe pourtant 10 autres raisons potentielles pour expliquer pourquoi une publicité n’a pas fonctionné. J’ai composé cet article afin de démystifier certaines faiblesses dans les communications et ainsi, expliquer pourquoi parfois, vos publicités ne fonctionnent pas comme vous le souhaiteriez.

1)     Donnez une ligne directrice à vos communications

La plupart du temps, lorsque j’évalue une campagne publicitaire, le problème principal se situe par l’absence d’une ligne directrice collée à la réalité des clients. Cette ligne s’intègre à une stratégie plus globale qu’on appelle une stratégie de « positionnement ». Ici, je ne parle pas de votre rang sur Google, mais bien de la « perception » qu’ont les gens envers votre entreprise. C’est un concept très mal compris par les entrepreneurs. J’ai tellement d’exemples que je pourrais vous transmettre ; des supposées « bonnes publicités » qui ne communiquent malheureusement pas ce que les clients veulent entendre, parce qu’elles ne sont pas rattachées à leur problématique.

  • Répondez à un réel besoin ;
  • Le degré de connaissance des clients envers votre type de solution n’est pas très élevé et doit être mieux expliqué ;
  • Votre ligne directrice doit être claire !
  • Utilisez la meileure approche : Stratégie de masse ou personnalisée ?

Découvrez maintenant comment une bonne ligne directrice peut rendre vos actions tellement plus percutantes : 7 éléments pour orienter votre stratégie d’entreprise

 

2)     Votre publicité doit toucher la bonne cible

  • Votre clientèle cible doit être bien définie au départ : « cibler tout le monde, ne cible personne ! »
  • Votre pub doit atteindre les clients qui ont le plus besoin de vous ;
  • La taille de votre auditoire : votre publicité doit rejoindre un auditoire suffisamment large pour être rentable. Ne surestimez pas votre groupe d’acheteurs, non plus.

 

 

 

 

3)     Un message qui parle à l’auditoire

Votre communication règle-t-elle un problème ou offre-t-elle un avantage clair  aux clients ?

  • Les gens doivent se reconnaitre dans ce que vous avez à leur dire. Voici l’histoire d’un commerçant de chaussures qui n’a pas été en mesure d’utiliser le bon message :  7 critères pour vérifier si votre message a du punch.
  • Votre message doit être simple, rien de compliqué. Un enfant de 6 ans pourrait-il être capable de le comprendre, de le reprendre et à la limite, de le chanter ?
  • Ne mettez pas trop de messages dans votre communication. Votre ligne directrice deviendrait alors difficile à comprendre et votre publicité perdrait toute son efficacité. Plusieurs fois, j’ai vu des publicités qui ressemblaient à des pizzas « all dressed » ! Dans ce temps-là, je me dis que l’annonceur ne savait pas pourquoi il faisait de la publicité, mais il voulait être certain de ne pas manquer son coup… et c’est malheureusement ce qui arriva !
  • Votre promesse tient-elle la route ? Elle doit être vraie et crédible. Plusieurs fois, j’ai vu des rabais que les consommateurs considéraient comme de fausses promotions. C’est une belle façon de se discréditer ;
  • Votre sujet doit toucher les gens et être intéressant ;

 

En bref, testez votre message avant de le diffuser à grande échelle. Faites des tests A/B : concevez 2 publicités et observez laquelle apporte les meilleurs résultats.

4)     Votre réputation : est-elle bonne ?

Je me souviens d’être allé manger dans un nouveau restaurant avec ma famille. Nous étions 10 personnes. Unanimement, les 10 personnes furent insatisfaites sur la totalité de l’expérience client. J’en ai avisé le propriétaire dans un but constructif. Mais au lieu de m’en remercier, il s’est mis à se justifier et faire la sourde oreille. Imaginez le bouche-à-oreille dévastateur que ce restaurant a pu recevoir de ses clients. Lorsque je voyais ensuite ses publicités, elles me rappelaient à quel point notre expérience avait été négative. Environ deux mois plus tard, le restaurant était déjà fermé. Une bonne publicité ne peut pas remplacer une mauvaise réputation !

Morale de cette petite histoire : vérifier la satisfaction de vos clients régulièrement. Le bouche-à-oreille est encore la meilleure publicité ! Voici sur le lien ci-contre, 10 indicateurs essentiels pour mesurer la satisfaction des clients. J’y offre également un modèle de questionnaire gratuitement, ainsi qu’un texte d’approche.

 

5)     Vérifiez la conception de votre publicité

« Une publicité ne peut créer un avantage compétitif. Elle ne peut que le transmettre. »

  • Votre publicité doit être bien conçue : 
    • Votre publicité doit être remarquable et mémorable ;
    • Par son style, votre publicité doit refléter les attentes de votre clientèle cible, comme par exemple : ne pas être trop haut de gamme, quand vous êtes un commerce de liquidation ;
    • Est-elle suffisamment grande pour être vue ?
    • Elle ne doit pas comporter trop de texte : les gens lisent de moins en moins ;
    • Idéalement, votre publicité aurait une image qui fait 80 % de sa taille et 20 % texte. On dit qu’une image vaut mille mots !
    • Des images avec des humains attirent davantage l’œil des clients.
  • Pour analyser votre conception, faites-lui passer le test «A.I.D.A.» :
    • Votre publicité est-elle « A » ttirante ?
    • Votre publicité partage-t-elle un contenu « I » ntéressant ?
    • Suscite-t-elle un « D » ésir ?
    • Appelle-t-elle à l’« A » ction ?

6)     La répétition : une fréquence suffisante

Vous avez annoncé une fois et ça n’a pas marché. C’est normal !

  • Saviez-vous qu’on dit qu’une publicité doit être vue 20 fois avant d’être totalement remarquée et comprise ? Alors, pensez-vous qu’une seule parution de votre publicité puisse être suffisante pour attirer l’attention sur elle ?

Tapez sur le même clou

En communication, l’astuce est d’avoir un message clair et surtout de le répéter, répéter et répéter, avant qu’il commence à avoir un impact significatif auprès de la clientèle. Vous devez être présent tout le temps !

  • Pour la plupart des entrepreneurs, le budget publicitaire n’est pas très élevé pour bien couvrir adéquatement le marché. Alors, utilisez votre créativité. Servez-vous d’une multitude de moyens « gratuits » ou presque, pour rejoindre votre clientèle cible sur une base régulière et pour ne pas être oublié. On dit qu’un client qui n’a pas entendu parler de vous au cours des deux derniers mois n’est plus votre client. Alors, soyez présent !
  • Ici, je dresse 11 façons pour développer sa clientèle, sans frais ou presque.

7)     Votre publicité est-elle sur la bonne plateforme ? ( votre choix médiatique )

Voici 9 questions à se poser avant d’acheter de la publicité

  • Vous n’avez peut-être pas utilisé le bon média pour rejoindre votre clientèle. C’est ce qui pourrait expliquer que votre publicité n’a pas fonctionné.
  • La grande préoccupation des petits entrepreneurs actuellement est « Comment faire de la publicité sur Facebook ? » Serait-ce le nouvel Eldorado ? « Bien non, c’est maintenant Instagram… » Au contraire, vous devriez peut-être faire du « Google Adword »… Pensez-vous annoncer dans un journal papier ? « Hein quoi ? Je l’ai essayé, ça n’a pas marché…» : Oui, mais l’avez-vous bien utilisé ?

Voyez-vous, tout le monde a son opinion. Comment s’y retrouver ? Un média peut être excellent pour une entreprise et non adapté pour une autre.

Voulez-vous la bonne réponse maintenant ?

Pensez-y deux secondes : où vos clients posent-ils leurs yeux en se levant le matin ( le premier média consulté ) ? Où posent-ils leurs yeux par la suite, tout au long de la journée ? Les lieux qu’ils fréquentent ? Par où passent-ils pour trouver un service comme le vôtre ? Idéalement, c’est là que vous souhaiterez placer vos publicités.

Chaque média offre des possibilités, mais possède aussi ses limitations.

D’ailleurs, voici une liste de toutes les possibilités médiatiques qui s’offrent à vous. Voyez à quel point le choix est immense : les stratégies médias : l’inventaire des outils.

  • J’ai écrit précédemment que les gens lisent de moins en moins. Vous l’avez remarqué comme moi : ils consultent davantage leur téléphone intelligent. Ils passent en moyenne 55 secondes sur un article d’intérêt. Donc, l’image et les titres ( H2 ) prennent une importance encore plus grande dans la communication ;
  • C’est l’utilisation d’un mixte de plateformes qui fait généralement la force d’une bonne campagne publicitaire.

 

 

8)     Des objectifs de communication clairs et mesurables

Que voulez-vous atteindre comme objectif ?

Voici quelques exemples d’objectifs de communication :

  • Attirer de nouveaux clients ;
  • Favoriser l’essai de votre nouvelle solution ;
  • Activer ou devancer les achats ;
  • Rappeler l’existence de la marque ; la distinguer ;
  • Fidéliser votre clientèle ;
  • Valoriser et remercier vos clients actuels ;
  • Votre objectif ? _____________________________

Des styles différents selon les objectifs à atteindre

Selon l’objectif, le style de communication sera différent. Une publicité pour un nouveau service n’est pas conçue de la même façon qu’un autre qui est bien établi et déjà compris. Voici un exemple :

Faire une promotion de type rappel en présumant que le service ou produit est connu, alors qu’il ne l’est pas : vous faites une publicité avec 20 % de rabais sur le nouveau « Wawagogo ».

– Oui, mais c’est quoi un « Wawagogo » ?

Ça ne vous dit rien, n’est-ce pas ? Quelque part, vous devrez l’expliquer, sans quoi le client potentiel va poursuivre sa route sans avoir remarqué votre publicité, parce que ça ne lui dit rien.

  • Le niveau d’expérience du consommateur avec votre type de solution influence donc le type de campagne publicitaire : êtes-vous la marque favorite des consommateurs ? L’objectif est-il de vous faire connaitre ? Voulez-vous faire gouter/favoriser l’essai ? Désirez-vous provoquer la répétition d’un achat ou encore le bouche-à-oreille ? Chacune de ces publicités sera différente.

 

9)     Bon timing publicitaire

  • Un consommateur est bombardé par des milliers de stimuli publicitaires tous les jours. Le cerveau devient alors sélectif. Il remarquera prncipalement ce qui peut l’intéresser et ne remarquera même pas les autres publicités. Votre publicité doit être « just-in-time », être là lorsqu’il a besoin de la voir. Si j’ai mal au dos, le risque est grand que je remarque les publicités qui parlent de combattre le mal de dos. Le lendemain de la première tempête de neige est sûrement un excellent moment pour annoncer les services d’un chiropraticien ;
  • Beaucoup de publicités similaires peuvent être au même moment que celles des compétiteurs. Démarquez-vous ou changez de période, si possible ;
  • Votre publicité a pu être remarquée, mais le consommateur n’est pas rendu là dans son processus d’achat. Voici un exemple : je remarque une belle publicité pour un chalet dans Charlevoix. Vraiment invitant. Je retiens donc l’information. L’an prochain, lors de mes prochaines vacances, je peux décider d’y aller. Est-ce qu’ici la publicité a été efficace ? Certainement ! Mais le résultat sera malheureusement tardif. Le propriétaire se dira probablement : « J’ai fait de la publicité et je n’ai pas eu de rendement immédiatement, donc pas bon ! » La publicité de rappel est souvent nécessaire dans ces cas, me suivez-vous ?

 

10) Des attentes réalistes envers vos publicités

Comment évaluez-vous le succès de votre bonne campagne publicitaire ? Par l’atteinte d’objectifs réalistes. Cependant, faites l’exercice à la fin de l’année : combien vous a coûté l’acquisition de vos nouveaux clients ? Combien vous ont-ils rapportés ? Est-ce rentable ? Pouvez-vous faire mieux pour rejoindre les mêmes clients et pour moins cher ? Voilà le vrai enjeu d’une bonne gestion publicitaire !

Je constate que les gens ont souvent des attentes très élevées envers leur investissement publicitaire. La publicité fait probablement un très bon boulot d’éveiller l’auditoire à votre existence. Cependant, ce n’est que la première phase du processus. Il faut le suivre dans l’évolution de sa prise de conscience.

Dans les médias conventionnels, on parle du coût par mille lecteurs. Dans le marketing numérique, il est plus facile de mesurer le rendement direct et de faire suivre au client un entonnoir de conversion : tant que votre coût d’acquisition reste en dessous du revenu apporté par un nouveau client. Continuez, c’est idéal !

11 ) Orchestrez vos campagnes

« Tout le monde parle de Facebook. Est-ce pour vous ? »

Les médias sociaux sont d’excellentes plateformes pour communiquer avec votre clientèle dans un cadre « social ». Les gens y vont pour se divertir, pas pour voir une tonne de publicités agressives. Alors, rendez vos « posts » plus sociables.

Des gourous limités

Avez-vous suivi les conseils d’un gourou qui vous a promis de tripler vos revenus en deux semaines, avec sa formule magique qui a fonctionné pour lui ? Sans obtenir les résultats promis, sa formule était-elle réellement adaptée à votre réalité ? Sans dénigrer la bonne volonté de ces personnes, remarquez leur passé. Peu possèdent des formations solides en marketing. Ils ont souvent adapté des « techniques » modernes, à force d’essais et d’erreurs. Mais, leur vision s’arrête souvent à leur technique. Bravo si elle fonctionne pour leurs clients également.

Intégrer les outils dont vous avez réellement besoin

Où aller ? Rares sont ceux ou celles capables de maitriser les différents contextes d’affaires, de comprendre le comportement des acheteurs dans celui-ci et leurs perceptions, d’intégrer les outils pour communiquer adéquatement avec ceux-ci et arriver à LA solution complète dont vous avez besoin.

La communication semble un art, mais dans le fond c’est une science. Tout est mesurable !

 

 

******

Créez un effet « monstre » pour votre entreprise

Skyrock tes résultats

Devenez le héros de vos clients !

Dans mon récent livre  « L’EFFET BOULE DE NEIGE »,  j’y dévoile des chapitres complets sur comment attirer des clients potentiels grâce aux réseaux sociaux. Il identifie les meilleures avenues et vous permet de bâtir un plan d’action solide.

Un lecteur m’a affirmé ceci : « Par sa simplicité, ce livre est la meilleure consultation que j’ai obtenue de ma vie. C’est un livre à mettre entre les mains de chaque entrepreneur »

Vous y retrouverez plus de 90 secrets, astuces et conseils, afin de développer rapidement votre clientèle. Faites « skyrocker » vos résultats :

  1. Vous pouvez ouvrir le livre où vous voulez au hasard. Appliquez immédiatement le conseil présenté.  Chaque conseil fait environ 1 page et demie. Donc, c’est une lecture très rapide.
  2. Vous pouvez aussi l’utiliser sous forme de GUIDE : suivre méthodiquement chacune des étapes proposées pour bâtir votre modèle d’affaires.

Une nouvelle approche synthétisée pour monsieur et madame le monde ! 

Ce livre condense 23 années de recherches et expose les gestes les plus profitables effectués par 400 clients-entrepreneurs sous mes conseils. Ici, la nouvelle approche est surprenante par sa simplicité. Je l’ai écrit pour des gens qui veulent des résultats rapides, sans avoir à suivre de longs cours universitaires…ça je les ai déjà fait pour vous !!!

Obtenez ce guide pratique complet pour seulement 27$. Oui vous avez bien lu : 27$ !!!

Voici le lien pour en savoir plus sur ce livre, sa méthode et pouvoir le commander :  « L’EFFET BOULE DE NEIGE »

Effet Boule de neige : attirez plus de clients. Vendez plus !

 

Suivez-moi sur Facebook

Je vous invite à vous joindre à moi sur Facebook. Suivez ce lien :  Sylvain Chassé   afin de me partager vos différentes aventures. C’est toujours un privilège pour moi de pouvoir vous connaître et vous suivre à mon tour.

Avec toute ma gratitude,

Sylvain Chassé

Qui est Sylvain ?

sylvainchasse

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de lUniversité McGill. (avec mention d’honneur). Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.  À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Il enseigne aussi au niveau collégial. Auteur du livre L’EFFET BOULE DE NEIGE, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »

Spécialiste agréé en Optimisation du processus clientSocial & Community Manager

 

 

 

 

Vivre un épuisement professionnel : Qui a dit que ce serait facile ? 

Voici une autre partie de ma vie personnelle et professionnelle qui font la personne que je suis aujourd’hui.  L’histoire de mon épuisement professionnel : lorsque je me suis pris à vouloir sauver le monde.

Le piège de vouloir sauver le monde

En fin 2006, à la suite d’une campagne de financement record à titre de directeur pour le Centraide de ma région, je m’effondre complètement épuisé. Dans cette aventure, j’y avais mis tout mon cœur, tant les besoins humains étaient nombreux dans mon milieu. Aussi, des changements internes ont ajouté à mon stress déjà élevé.

Comme j’étais trop intense dans la gestion de mes fonctions, je ne dormais plus et finalement j’ai fini par tomber malade.

 

Un épuisement pour apprendre à lâcher prise

Au lieu de sauver le monde, mon corps me disait que le temps était venu de lâcher prise et de s’occuper de moi ; de me choisir en premier lieu.

Après une visite médicale, me voilà en arrêt de travail pour 30 jours. Ce mois fut pour moi de l’air frais, ayant l’impression d’être presque en vacances. À la fin de cette période, je retournai à mon bureau pour une entrée progressive. Lors de mon premier matin, je ne fis que 2 heures, tant ma pression était dans le tapis. J’étais déjà brûlé, juste à observer toutes les tâches qui m’attendaient. Le médecin m’arrêta pour un autre mois. C’est alors que j’ai réalisé que c’était terminé pour moi à cet endroit et que le temps était venu de passer à autre chose.

 

Le timing parfait pour me choisir

À cette époque, ma situation était très particulière. Je détenais des investissements assez rentables pour me permettre une certaine autonomie financière. J’étais propriétaire d’entreprises gérées par des perles qui n’avaient pas besoin de moi au quotidien. J’en profite ici pour les remercier infiniment pour leur compréhension et leur bon support dans ces moments difficiles. En bref, je n’avais pas à me soucier de mes dépenses de subsistance au quotidien, ni de la gestion des entreprises. De plus, les membres de ma famille étaient rendus assez grands pour me permettre une certaine liberté.

La marche vers Compostelle

Histoire inspirante

Histoire de Compostelle

Un de mes anciens patrons était un fervent des longues marches et me parlait abondamment de ces expériences sur les chemins de Compostelle, en Europe. C’était la première fois que j’entendais parler de ces chemins. À ce moment, j’étais plus un adepte de la course à pied. La marche me semblait davantage un sport pour les personnes plus âgées. Lors de nos discussions, je me disais que Compostelle serait un très beau projet pour ma retraite.

Après des années à me consacrer aux autres, j’ai finalement décidé de prendre un arrêt prolongé et de consacrer l’année 2007 entièrement pour moi. Sur un coup de tête, j’ai décidé de partir sur le champ vers l’Europe, sans attendre ma retraite. J’avais absolument besoin de me retrouver ( « loin du bureau » ) et la longue marche me semblait un excellent moyen pour faire de l’introspection. Ce voyage, je l’ai appelé : « Au-devant de l’humain que je suis ».

Le plus beau cadeau que je puisse m’offrir

Pendant 2 mois, je me suis promené à travers l’Espagne et le Portugal. Ce fut toute une aventure. Mes seules préoccupations furent de manger, marcher et dormir. Mon âme m’a amené là où j’avais besoin d’être à ce moment précis. J’ai pu méditer à volonté et faire la paix avec de nombreuses situations de ma vie. J’ai aussi croisé des gens formidables. Quel privilège d’avoir pu vivre cette expérience et surtout de me le permettre.  C’est aussi à ce moment que j’ai décidé de revenir à mon métier de « marketeur », afin de partager mon savoir être avec d’autres humains, dont la passion pour l’entrepreneuriat est la même que moi dans le savoir faire.  Vous raconter toutes ces aventures, ce sera pour d’autres tranches de vie.

Depuis, je m’accorde des pauses « obligatoires » à chaque année

Finalement, 2007 fut une excellente année au niveau de mon développement personnel et de la connaissance de soi. Ce pèlerinage vers l’intérieur, je me le permets pratiquement à chaque année depuis en m’accordant de petites pauses régulièrement pour aller marcher, me reposer, faire des lectures inspirantes. Mon corps me l’exige et je l’écoute. Je le sens dès que je m’approche de la ligne de l’épuisement.

Les gens me trouvent chanceux de pouvoir prendre des vacances comme ça et de voyager. Ce qu’ils ne savent pas, c’est que ce sont des périodes de ressourcement «obligatoires », afin d’éviter un autre épuisement, pour me remplir d’énergie et de pouvoir simplement continuer d’avancer.

C’est bon pour ma santé physique et mentale !

******

Suivez-moi sur Facebook

Je vous invite à vous joindre à moi sur Facebook. Suivez ce lien :  Sylvain Chassé   afin de me partager vos différentes aventures. C’est toujours un privilège pour moi de pouvoir vous connaître et vous suivre à mon tour.

Avec toute ma gratitude,

Sylvain Chassé

Qui est Sylvain ?

sylvainchasse

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur). Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.  À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Il enseigne aussi au niveau collégial. Auteur du livre L’EFFET BOULE DE NEIGE, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »

Spécialiste agréé en Optimisation du processus clientSocial & Community Manager

 

 

Par votre accueil chaleureux, les clients veulent se sentir importants et traités  comme vous le feriez avec un vieil ami.

« Vous vous ferez plus d’amis en deux mois si vous vous intéressez sincèrement aux autres, qu’en deux ans si vous vous attendez que les autres s’intéressent à vous ! »  — Dale Carnegie

L’accueil : afin que le client se sente au bon endroit, dès le départ !

Dans un premier temps, le client veut rapidement sentir qu’il est au bon endroit : que ce soit sur votre site web ou sur place. Le tout débute par un accueil chaleureux qui interpelle la clientèle, sans quoi il est déjà ailleurs. Avant même de pouvoir démontrer votre expertise, votre attitude impeccable doit faire partie de votre réputation.

Intéressez-vous sincèrement aux gens !

Vos habiletés relationnelles forment un atout précieux pour attirer de nouveaux acheteurs. Nos enquêtes démontrent que leurs attentes sont assez simples : « être bien traités et obtenir des résultats rapidement ». Ils affectionnent donc que l’on s’intéresse à eux sincèrement ; de pouvoir parler à une personne compétente. Ils « achètent » l’individu avant même la solution !

Alors, demandez-leur de vous raconter ce qui les passionne, ce qu’ils aiment et ce qui les amènent chez vous. Développez ce lien privilégié qui vous rend si amical et surtout, si incontournable. Ça compte pour 50% de la vente !

Entre ces deux entreprises, laquelle vous attire le plus ?

Vous entrez dans un commerce et voici ce que vous constatez  :

1) Le commis regarde son portable, assis sur une chaise au comptoir.

L’employé lève à peine les yeux pour voir qui arrive. Vous sentez que vous le dérangez royalement et qu’il n’a aucun intérêt à vouloir vous servir.

2) Le commis vous reçoit avec chaleur et sourire

À l’inverse, vous allez dans un autre établissement et la personne à l’accueil vous reçoit avec chaleur. Elle s’intéresse à vous et vous pose les bonnes questions dès le départ. Vous avez l’impression d’être déjà un membre de la famille.

C’est une évidence, n’est-ce pas ?

« Tout commence par un sourire ! » – Laurier Paré

L’accueil sur le web

De la même façon, vous arrivez sur un site web et dès votre arrivée, vous avez le sentiment qu’il vous parle spécifiquement ; il répond parfaitement à vos questions et les sujets vous interpellent directement. Pensez-vous que ce sont des coïncidences ?

Lisez bien ceci :

L’histoire d’un propriétaire qui avait avantage à sourire en public

En sortant de son bureau pour aller à l’arrière-boutique, un épicier en profitait à chaque fois pour placer des paniers à l’entrée de son commerce. Son non verbal démontrait qu’il était préoccupé et c’est ce que constataient les consommateurs qui arrivait à son commerce : « Mon Dieu que le propriétaire a l’air bête ».

Lors d’un sondage de satisfaction auprès de la clientèle, notre entrepreneur a reçu de nombreux commentaires dans cette direction :

  • « Aïe, je ne pensais pas que mes clients avaient cette perception-là de moi. Sylvain, quand je me déplace à travers le magasin, j’ai la tête régulièrement pour mon “shipping” qui se présente à l’arrière-boutique », m’affirma le sympathique épicier, malgré les apparences.
  • « Regarde ! Les clients observent tes “absences” mentales. Devant les clients, c’est toi qui es sur la scène, mon ami », de lui faire prendre conscience.

Son attitude s’améliora et la perception de ses clients aussi, pour le mieux. Son accueil n’en fut que bonifiée !

******

J’ai récemment composé un article pour vous permettre de connaître ce que les gens pensent de vous et de votre organisation. J’y présent 9 astuces pour savoir ce que les clients pensent de vous. Vous pouvez le consulter ici.

accueil

Accueillez vos clients comme s’ils étaient de la visite rare !

Vos clients doivent absolument sentir votre passion à vouloir les servir. L’accueil est sans doute la première étape d’une longue et fructueuse relation avec votre entreprise.

Accueillez les gens comme si ces derniers vous offraient une grande faveur de vous visiter, parce que dans les faits, c’est le cas !

Créez un effet « monstre » pour votre entreprise

Skyrock tes résultatsDans mon récent livre  « L’EFFET BOULE DE NEIGE »,  j’y dévoile des chapitres complets sur l’accueil, l’expérience-client et comment le mettre à contribution pour le succès de votre entreprise. Il identifie des avenues nouvelles qui vous permettent de bâtir un plan d’action solide.

Un lecteur m’a affirmé ceci : « Par sa simplicité, ce livre est la meilleure consultation que j’ai obtenue de ma vie. C’est un livre à mettre entre les mains de chaque entrepreneur »

Vous y retrouverez plus de 90 secrets, astuces et conseils, afin de faire« skyrocker » vos résultats :

  1. Vous pouvez ouvrir le livre où vous voulez au hasard. Appliquez immédiatement le conseil présenté.  Chaque conseil fait environ 1 page et demie. Donc, c’est une lecture très rapide.
  2. Vous pouvez aussi l’utiliser sous forme de GUIDE : suivre méthodiquement chacune des étapes proposées pour bâtir votre modèle d’affaires explosif.

Une nouvelle approche synthétisée pour monsieur et madame le monde ! 

Ce livre condense 23 années de recherches et expose les gestes les plus profitables effectués par 400 clients-entrepreneurs sous mes conseils. Ici, la nouvelle approche est surprenante par sa simplicité. Je l’ai écrite pour des gens qui veulent des résultats rapides, sans avoir à suivre de longs cours universitaires…ça je les ai déjà fait pour vous !!!

Obtenez ce guide pratique complet pour seulement 27$. Oui vous avez bien lu : 27$ !!!

Voici le lien pour en savoir plus sur ce livre, sa méthode et pouvoir le commander :  « L’EFFET BOULE DE NEIGE »

Effet Boule de neige : attirez plus de clients. Vendez plus !

 

Suivez-moi sur Facebook

Je vous invite à vous joindre à moi sur Facebook. Suivez ce lien :  Sylvain Chassé   afin de me partager vos différentes aventures. C’est toujours un privilège pour moi de pouvoir vous connaître et vous suivre à mon tour.

Avec toute ma gratitude,

Sylvain Chassé

Qui est Sylvain ?

sylvainchasse

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur). Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.  À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Il enseigne aussi au niveau collégial. Auteur du livre L’EFFET BOULE DE NEIGE, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »

Spécialiste agréé en Optimisation du processus clientSocial & Community Manager

 

9 astuces pour savoir ce que les clients pensent de vous

Nous savons tous que le facteur no.1 de succès en entreprise est la satisfaction de la clientèle. Sans client, point d’entreprise ! Le client doit être au cœur de chacune des décisions prises. Les acheteurs cherchent constamment les meilleures solutions en fonction de leurs besoins. Ils évaluent ce qu’ils perçoivent. Leur perception même si elle est erronée, peut devenir votre réalité. Votre tâche consiste donc à connaître leur opinion et à vous adapter aux attentes. Vous comprendrez toute l’importance d’avoir cette rétroaction constante de la part de vos clients.

Que pensent-ils «réellement» de vous ? Voici 9 astuces pour le savoir !

1. Consultez vos employés et vos représentants

Faites appels aux compétences de vos employés qui ont des liens avec vos clients. Vous obtiendrez la liste des requêtes et objections qu’ils reçoivent le plus souvent. Développez une stratégie pour mieux répondre aux questions fréquemment posées (FAQ), entre autre sur votre site web. Prenez en note les opportunités qui se présentent à vous et évaluez la pertinence de chacune. Soyez assuré que vos concurrents verront également ces mêmes opportunités. Il vous appartient alors de prendre les devants !

2. Prenez personnellement le pouls de vos clients

De manière ponctuelle, prenez le téléphone; faites des vérifications auprès de vos clients réguliers. Allez chercher leurs opinions concernant votre entreprise, vos employés, vos produits et services et les améliorations souhaitées. Un de mes clients a d’ailleurs dit que ces suivis furent sa meilleure publicité. Revoyez son histoire dans mon article sur « « le suivi après vente ».

Les informations obtenues pourraient vous permettre de créer le prochain «buzz». Les commentaires sont élogieux ? Demandez-leur de les écrire, afin de pouvoir vous en servir comme références ! Le « bouche à oreille » est toujours la meilleure publicité !

3. Lisez les commentaires qui vous concernent sur les réseaux sociaux

Remerciez-les lorsque vous en recevez. Soyez objectif aux plaintes exprimées. Grâce à votre tact, vous pourrez désamorcer rapidement une éventuelle bombe. Écoutez et tentez de comprendre comment les acheteurs peuvent en arriver à ces conclusions. Sachez qu’argumenter un client peut être une tâche très hasardeuse.

4. Sondez les opinions 

Les enquêtes de satisfaction

Faites périodiquement des enquêtes de satisfaction auprès d’un nombre significatif de clients. Vérifiez la qualité de vos services. «Oui, je sais. Vos clients sont satisfaits !» Mais dans quelle mesure le sont-ils? Totalement ou relativement ? (Notez que les «insatisfaits» sont partis ailleurs) C’est dans cette subtilité qu’ils vous exprimeront les améliorations à apporter à votre entreprise. Aussi, les commentaires recueillis valent souvent des fortunes. Je vous invite à lire mon billet précédent : «10 critères utiles pour mesurer la satisfaction de votre clientèle»

Les enquêtes de notoriété

De la même manière, vous pouvez sonder ceux qui n’achètent pas chez vous et découvrir pourquoi. L’enquête de notoriété est alors très utile et ses recommandations vous amèneront à procéder aux changements qui s’imposent.

5. Relancez vos clients inactifs

À partir de votre base de données (CRM), faites la liste des comptes inactifs depuis un certain temps. Communiquez avec eux et engagez la discussion. Vous pourriez y découvrir une nouvelle mine d’or !

6. Passez du temps à votre service à la clientèle

Votre entreprise possède-t-elle une ligne directe pour le service à la clientèle ? Vous avez l’opportunité d’en connaître le pouls «live» ! Écoutez les clients; notez tous les commentaires que vous recevez. Révisez périodiquement ces commentaires et agissez.

7. Formez un groupe consultatif de clients

Comme la satisfaction de votre client est primordiale, testez vos idées ou décisions auprès d’un groupe de clients «sélects», avant de passer à la mise en marché. Par le billet de discussions, vous obtiendrez rapidement leur «feed-back».

8. Faites des Tests A/B

Vous pouvez aussi vous servir de vos réseaux sociaux ou internet pour tester vos idées. Le test A/B pour évaluer l’efficacité d’une publicité par exemple, est aussi une bonne façon d’aller chercher la perception des acheteurs. Vous mettez en ligne une première publicité (A) ainsi qu’une deuxième (B) et vous retenez celle qui fut la plus efficace.

9. Invitez des clients à vous accompagner lors de vos visites de distributeurs  

Quand vous faites vos achats, vous pensez automatiquement à vos clients, n’est-ce pas ? Allez plus loin, invitez-les à vous accompagner aux expositions et salons auxquels vous participez. Non seulement seront-ils honorés par la faveur que vous leur faites, mais vous obtiendrez le pouls de la clientèle sur le champs. Vous réduisez ainsi les risques liés à de mauvais achats.

******

Avez-vous des astuces bien à vous pour découvrir la perception de vos clients ? N’hésitez pas à nous la partager !

Créez un effet « monstre » pour votre entreprise

Skyrock tes résultatsDans mon récent livre  « L’EFFET BOULE DE NEIGE »,  j’y dévoile des chapitres complets sur comment attirer des clients potentiels et les satisfaire. Il identifie les meilleures avenues et vous permet de bâtir un plan d’action solide.

Un lecteur m’a affirmé ceci : « Par sa simplicité, ce livre est la meilleure consultation que j’ai obtenue de ma vie. C’est un livre à mettre entre les mains de chaque entrepreneur »

Vous y retrouverez plus de 90 secrets, astuces et conseils, afin de développer rapidement votre clientèle. Faites « skyrocker » vos résultats :

  1. Vous pouvez ouvrir le livre où vous voulez au hasard. Appliquez immédiatement le conseil présenté.  Chaque conseil fait environ 1 page et demie. Donc, c’est une lecture très rapide.
  2. Vous pouvez aussi l’utiliser sous forme de GUIDE : suivre méthodiquement chacune des étapes proposées pour bâtir votre modèle d’affaires.

Une nouvelle approche synthétisée pour monsieur et madame le monde ! 

Ce livre condense 23 années de recherches et expose les gestes les plus profitables effectués par 400 clients-entrepreneurs sous mes conseils. Ici, la nouvelle approche est surprenante par sa simplicité. Je l’ai écrit pour des gens qui veulent des résultats rapides, sans avoir à suivre de longs cours universitaires…ça je les ai déjà fait pour vous !!!

Obtenez ce guide pratique complet pour seulement 27$. Oui vous avez bien lu : 27$ !!!

Voici le lien pour en savoir plus sur ce livre, sa méthode et pouvoir le commander :  « L’EFFET BOULE DE NEIGE »

Effet Boule de neige : attirez plus de clients. Vendez plus !

 

Suivez-moi sur Facebook

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager. Je vous invite à vous joindre à moi sur Facebook. Suivez ce lien :  Sylvain Chassé   afin de me partager vos différentes aventures. C’est toujours un privilège pour moi de pouvoir vous connaître et vous suivre à mon tour.

Avec toute ma gratitude,

Sylvain Chassé

Qui est Sylvain ?

sylvainchasse

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur). Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.  À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Il enseigne aussi au niveau collégial. Auteur du livre L’EFFET BOULE DE NEIGE, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »

Spécialiste agréé en Optimisation du processus clientSocial & Community Manager

 

 

Skyrock tes résultatsAVIS DE RECHERCHE :  entrepreneurs volontaires pour tester mon tout nouveau programme «Skyrock tes résultats» !

Pour les entrepreneurs participants à ce groupe BETA, c’est SANS FRAIS !

Pour certains entrepreneurs, la vente et  mise en marché sont des montagnes insurmontables. Comme vous, j’ai eu à passer par là. J’ai travaillé fort pour développer mes outils et les rendre aussi simples que possible. J’ai commencé à les partager et jusqu’ici, ça marche :

« Sylvain est un champion pour nous orienter rapidement vers les stratégies marketing les plus efficaces et y voir clair. Dès notre rencontre initiale, j’ai senti un grand bien-être m’envahir sachant maintenant mieux où m’investir. J’adore ce sentiment !» – Lise Setlawke, Coach/expert.

Ce n’est pas terminé… Mon désir est de synthétiser encore davantage mes outils pour les rendre tellement accessibles, que même ma mère de 82 ans voudrait se partir en affaires . Pour y arriver, j’ai besoin de les tester et d’appuis collaboratifs (feed-back) ! Leur utilité consiste à aider les entrepreneurs à investir leurs efforts de commercialisation là où ils sont les plus payants et à obtenir un maximum de rendement rapidement.

Quand ?

En aout/septembre.

Pour qui ?

J’aimerais obtenir la collaboration de «volontaires» dynamiques déjà en business, un groupe de visionnaires et «super passionnés ».

La formule

Sur une période de 6 semaines, vous participerez à l’élaboration de votre plan d’action «skyrock tes résultats». Cela vous exigera quelques heures par semaine pour remplir des «templates» très simples et y voir clair.

Résultats assurés !

« Wow ! » Après seulement deux rencontres avec Sylvain, nous avons atteint les résultats escomptés.» – Raymond Brouillard,  Président et conseiller principal, Groupe-conseil Profil Action

Je répète : SANS FRAIS pour les participants !!!

Les livrables

Comme livrables, vous aurez entre les mains un plan d’action efficace et structuré, une méthode de travail, un inventaire d’outils éprouvé, de petits vidéos, l’accès à des webinaires (2x/sem), à un groupe FB privé + un accompagnement individuel approx. 1h/semaine.+ du réseautage avec d’autres entrepreneurs (groupe mastermind).

«Merci Sylvain pour la super formation que tu m’as donnée. Avec mon nouveau départ en entreprise, j’avais beaucoup d’interrogation à propos du marketing, tout ça était très vague pour moi. Tu m’as fourni les outils nécessaires, en plus de m’éclairer sur plusieurs points face à ma nouvelle entreprise. » – Marie-Eve Lacharité, Maeve Signature Design

Ensemble

Tout ça pour simplement m’aider à mettre ce programme sur pied, que je veux le plus synthèse possible. On va le faire ENSEMBLE !!!

Comme groupe Beta, votre engagement sera de participer jusqu’au bout du processus, m’aider et apporter vos précieux FEED BACK.

J’aimerais recevoir encore plus de commentaires comme celui-ci :

« Besoin de déterminer efficacement comment positionner votre entreprise sur le marché et toutes les tactiques à mettre en œuvre pour y arriver ? Une journée, un plan d’action, et c’est parti, garanti ! Merci Sylvain !» – Christiane Cloutier, Co-présidente, Marketing & Développement des affaires, DiagnoPro

Inscription

Êtes-vous partant pour faire exploser vos ventes ?

Écrivez-moi en PV dès maintenant. Présentez-vous en quelques mots et pourquoi vous aimeriez faire partie des collaborateurs.

sylvain@sylvainchasse.com

Dernière chance. J’accepte les candidatures  jusqu’au 5 août !

Faites partie de ce groupe de « champions» !

 

Qui est Sylvain ?

sylvainchasse

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur). Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.  À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Il enseigne aussi au niveau collégial. Auteur du livre L’EFFET BOULE DE NEIGE, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »

Spécialiste agréé en Optimisation du processus clientSocial & Community Manager

 

Après avoir passé des heures (et des heures) à étudier, à lire, à passer des examens à chaque module avec un franc succès, me voilà désormais Spécialiste Certifié «Social & Community Manager». Que de travail pour y arriver, mais je suis prêt pour l’action. Ensemble, en avant toute !

Aujourd’hui, mon article sera principalement en anglais. Je crois que c’est une première sur mon blogue.

Je vous partage intégralement deux messages que j’ai reçus pratiquement en même temps et qui représentent bien la révolution qui s’opère actuellement en moi. Cher M. Tracy, le timing de votre message était parfait !

Je vous laisse sur cette phrase inspirante qui représente bien les valeurs que je souhaite apporter à mes précieux clients :

Find ways to create added value every day. There’s always something more you can do ! – Brian Tracy

1) Badge Details : Certified Social & Community Manager

  • Title

    Congrats Sylvain on completing Social & Community Mastery !Gestinnaire de réseaux sociaux

  • Description
    Social & Community Managers are uniquely qualified to help brands and businesses leverage social media channels such as Facebook, Twitter, Pinterest, LinkedIn and YouTube.  In short, a certified Social & Community Manager is capable of leveraging all four stages of social media success: Social Listening, Social Influencing, Social Networking and Social Selling.
  • Criteria
    Recipients of the “Certified Social & Community Manager” designation must complete an advanced 5 module, 62 lesson online course and pass 5 quizzes and a final exam that tests on the full spectrum of social media tactics and strategies, including both fundamentals as well as advanced, proprietary methodologies. When combined with the course training, the final exam ensures the public that the recipient has attained a level of competence appropriate for professional practice.
  • Issue Date

    05/22/18

  • Expiration

    Never

Issuer Details

Issuer

DigitalMarketer

DigitalMarketer

2) COURRIEL DE BRIAN TRACY

Dear Sylvain,

Your goal is to organize your life in such a way that you enjoy a good income, a high standard of living, and that you are the master of your economic destiny rather than a victim of changing economic times. Does this sound consistent with your goals?

Contribution Is the Key

Your job is an opportunity to contribute a value to your company in excess of your cost. In its simplest terms, your job is as secure as your ability to render value in excess of what it costs to keep you on the payroll. If you want to earn more money at your current job, you have to increase your value, your contribution to the enterprise.

Add Value Every Day

If you want to get a new job, you have to find a way to contribute value to that enterprise. If you want any kind of job security, you must continually work at maintaining and increasing your value in the competitive marketplace.

And here’s a key point. Your education, knowledge, skills, and experience all are investments in your ability to contribute a value for which you can be paid. But they are like any other investments. They are highly speculative.

Once you have learned a subject or developed a skill, it is a sunk cost. It is time and money spent that you cannot get back. No employer in the marketplace has any obligation to pay you for it unless he can use your skill to produce a product or service that people are ready to buy, today.

Prepare For Your Next Job

Whatever job you are doing, you should be preparing for your next job. And the key question is always: Where are the customers? Which businesses and industries are growing in this economy, and which ones are declining?

Where Is The Future?

I continually meet people who ask me how they can increase their income when their entire industry is shrinking. I tell them that there are jobs with futures and there are jobs without futures, and they need to get into a field that is expanding, not contracting.

Never Be Without A Job

There are three forms of unemployment in America: voluntary, involuntary, and frictional.

Voluntary employment exists when a person decides not to work for a certain period of time, or not to accept a particular type of job, hoping that something better will come along. Involuntary unemployment exists when a person is willing and able to work but cannot find a job anywhere. Frictional unemployment is the natural level; this includes the approximately 4 or 5 percent of the working population who are between jobs at any given time.

Three Keys to Lifelong Employment

However, there are always jobs for the creative minority. You never have to be unemployed if you will do one of three things: change the work that you are offering to do, change the place where you are offering to work, or change the amount that you are asking for your services. You should consider one or more of these three strategies whenever you are dissatisfied with your current work situation.

Action Exercises

Here are two things you can do immediately to put these ideas into action.

First, look around you at your current job and find ways to create added value every day. There’s always something more you can do.

Second, identify the kind of work you want to be doing in the future and then make a plan to develop the knowledge and skills you will require to do it well.

Brian Tracy

Depuis le début de ma carrière, ce chic monsieur fut une grande source d’inspiration pour moi.

Ma mission :  vous aider à définir la direction que vous voulez prendre et vous rendre à destination !

Désirez-vous créer un effet « monstre » pour votre entreprise ?

Être à son compte est toute une aventure. J’en sais quelque chose ! Pendant 23 ans, auprès d’un échantillon de 400 entreprises, j’ai étudié les différentes pratiques qui mènent au succès et isoler les gestes les plus profitables.

Dans mon récent livre « L’EFFET BOULE DE NEIGE », j’y dévoile les 90 meilleurs secrets, astuces et conseils pour développer «à coup sûr» l’entreprise de vos aspirations

Un lecteur m’a affirmé : « Par sa simplicité, ce livre est la meilleure consultation que j’ai obtenue de ma vie. C’est un livre à mettre entre les mains de chaque entrepreneur ».

Merci infiniment pour ce gentil commentaire. Voici le lien pour en savoir plus sur ce livre et le commander :  « L’EFFET BOULE DE NEIGE »

Suivez-moi sur Facebook

Je vous invite à vous joindre à moi sur Facebook. Suivez ce lien :  Sylvain Chassé   afin de me partager vos différentes aventures. C’est toujours un privilège pour moi de pouvoir vous connaître et vous suivre à mon tour.

Avec toute ma gratitude,

Sylvain Chassé

Qui est Sylvain ?

sylvainchasse

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur). Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.  À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Il enseigne aussi au niveau collégial. Auteur du livre L’EFFET BOULE DE NEIGE, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.

Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »

Spécialiste agréé en Optimisation du processus clientSocial & Community Manager

Le développement de l’entrepreneuriat me passionne beaucoup. Au quotidien, j’accompagne des jeunes entrepreneurs dans la réalisation de leur rêve. Récemment, je demandais à mes amis et à plusieurs autres membres de communautés sociales regroupant des entrepreneurs québécois : « Quels livres recommanderiez-vous à des jeunes qui se lancent actuellement dans les affaires ? Vous savez, vos coups de cœur ? »

En entreprise, les premières années sont souvent les pires.

J’ai recueilli ainsi plus d’une centaine de titres. Je remercie d’ailleurs toutes les personnes qui ont bien voulu me partager leurs livres favoris. Les premières années en affaires sont souvent les pires. Aussi, ce recueil peut faire toute la différence entre l’échec et le succès dans l’aventure de l’entrepreneuriat.

Une liste de potentielles lectures pouvant tous nous inspirer finalement

Par cet exercice, je voulais connaître les livres qui inspiraient les autres entrepreneurs. Aussi, plusieurs m’ont demandé de mettre  cette liste au propre et de la rendre disponible, aux bénéfices de tous ; d’où la composition de cet article de blogue. Alors, la voici. En avant-plan, j’ai mis en évidence les 10 livres qui ont obtenu le plus de mentions (en ordre décroissant) et quelques références de «personnalités » que vous connaissez sûrement.

LES 10 LIVRES LES PLUS RECOMMANDÉS PAR MES AMIS ENTREPRENEURS :

En ordre :

1. « Comment se faire des amis et influencer les autres», de Dale Carnegie

Comment se faire des amis et influencer les autres: Best-seller mondial traduit en 37 langues

Vous trouverez dans ce livre :

  • trois techniques fondamentales pour influencer les autres ;
  • six moyens pour gagner la sympathie des autres ;
  • douze moyens pour rallier les autres à votre point de vue ;
  • neuf moyens de modifier l’attitude des autres sans les irriter ni les offenser ;
  • une méthode efficace pour devenir un bon leader.

 

 

 

2. « Les principes du succès selon Jack », de Jack Canfield

Jack Canfield, cocréateur du phénoménal succès, la série bouillon de poulet, retourne aux sources pour vous exposer les principes qu’il étudie, enseigne et met en pratique depuis plus de 30 ans.

En un seul livre, le succès selon Jack vous offre non seulement les principes fondamentaux du succès, mais aussi les stratégies avancées qui feront de vous un maître de la vie.

D’ailleurs, tous les livres de cet auteur sont une source d’inspiration pour la Master Paillette Mélissa Normandin Roberge.

 

 

 

3. « Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent », de Stephen Corey

« Chacun de nous vit selon des schémas, des habitudes qui sont autant de traits de caractères acquis. Ainsi, nous adoptons souvent des habitudes inefficaces, destructrices, négatives qui mènent à l’échec professionnel et personnel.

Dans ce livre, je vous présente sept habitudes de gagnants. Ce ne sont pas des formules de dynamisation ; ni des remèdes miracles ; surtout pas des trucs ; mais la possibilité globale qui vous mènera à un développement individuel et social positif. Les sept habitudes conduisent petit à petit à une sorte d’échelle de la maturité. Vous allez intégrer des principes d’équité, d’intégrité et de dignité humaine.

Vous apprendrez à accepter les changements qui touchent votre vie familiale et professionnelle et donc à gagner la sagesse et le pouvoir de saisir de nouvelles opportunités. Les sept habitudes vous permettront d’agir en harmonie avec vos propres valeurs. Vous communiquerez mieux avec les autres. Vous réglerez vos problèmes personnels, familiaux et professionnels. En somme, vous découvrirez que votre bonheur est entre vos mains. » – Stephen R. Covey

Recommandation spéciale de Guillaume Bareil

 

 

4. « Think and Grow Rich », de Napoleon Hills

La présente édition offre des philosophies et des formules de réussite à tous ceux qui désirent ardemment faire de l’argent et jouir de la riche satisfaction spirituelle qui accompagne l’accomplissement de soi. est avant tout un Parmi les richesses à votre portée, certaines ne sont pas quantifiables en argent. Il suffit de penser aux amitiés durables, aux relations familiales harmonieuses, à la sympathie et à la compréhension entre partenaires d’affaires, et à l’harmonie intérieure qui procure la paix de l’esprit, dont la valeur n’est autre que spirituelle. La philosophie que propose ous aidera à vous attirer ces choses nobles qui n’appartiennent qu’à ceux qui sont prêts à les recevoir, et à en jouir.

 

Un livre que j’ai reçu en cadeau il y a quelques années, de la part de Guy Bloduc,

Agence B367

5. « E-myth », Michael E. Gerber

E-Myth, le mythe de l'entrepreneur revisité: Pourquoi la plupart des petites entreprises échouent et que faire pour réussir by [E. Gerber, Michael]

Mythe de l’entrepreneur, n. : 1. Mythe selon lequel la plupart des personnes qui créent une petite entreprise sont des entrepreneurs. 2. Présupposé néfaste selon lequel une personne maîtrisant bien le travail technique d’une entreprise est capable de diriger une entreprise réalisant ce travail technique.

Qu’est-ce qui fait le succès d’une entreprise, qu’est-ce qui la voue à l’échec ? Classique parmi les classiques, cet ouvrage au succès international phénoménal déboulonne les mythes qui entourent la création d’entreprise et vous donne des solutions concrètes pour assurer le succès de la vôtre. Vous apprendrez notamment à :

  • déjouer la fatalité de l’échec grâce à une répartition rigoureuse des fonctions clés ;
  • tirer parti des principes de la franchise pour pérenniser et faire grandir votre entreprise ;
  • travailler sur votre entreprise et non pas dans votre entreprise pour retrouver une vie épanouissante et continuer à réaliser vos rêves.

Un ouvrage mythique qui a fait la renommée mondiale de son auteur, une bible pour tous les entrepreneurs et pour tous ceux qui rêvent de le devenir !

« Les idées brillantes de Michael Gerber ont permis à des milliers d’entrepreneurs de reprendre le contrôle de leur entreprise » – Success Magazine

Recommandation de Chantal Binet – Leadership d’impact

 

6. « 5 grands rêves de vie », de John P. Strelecky

De L’auteur du best-seller international, Le Why Café, nous parvient une nouvelle histoire puissante et inspirante qui met en lumière les concepts de la raison d’être des cinq grands rêves de vie.

John Strelecky nous raconte l’histoire de Thomas Derale, un homme considéré par ceux qui l’ont connu comme étant le plus grand leader au monde. Ses compagnies ont fait fortune, ses employés l’ont aimé et ses clients acceptaient d’attendre des semaines pour avoir la possibilité de transiger avec lui. Il est décédé tragiquement à l’âge de 55 ans, et même dans ce dernier acte de sa vie, il a su inspirer tous ceux qui l’ont côtoyé jusqu’à fin.

Ce livre raconte qui il était, sa philosophie de vie, sa vision du leadership et la façon dont il a vécu jusqu’à la fin. On y dévoile ses secrets, qui lui ont permis de bâtir 14 compagnies des plus prospères, de créer une culture d’entreprise si extraordinaire que les clients et les gens voulaient tous y participer et de laisser un héritage qui guidera les générations à venir. Les principes développés dans ce livre, comme la raison d’être et les cinq grands rêves de vie, ont transformé l’existence de milliers de personnes qui les ont appliqués tant sur le plan personnel que professionnel.

Peu importe qui vous êtes, que vous ayez à diriger des gens ou non, ce livre changera à jamais votre vision de la vie, du travail et du leadership. Vous apprendrez à être un leader dans votre vie professionnelle, au sein de votre famille, dans votre communauté, mais également dans votre propre vie.

Livre recommandé entre autres par Pierre Dumaine, président de Dumanité , cabinet de services financiers et fortement recommandé par mon ami Luc Couture

 

7. « Père riche père pauvre », Robert T. Kiyosaki

Ce livre fait exploser le mythe selon lequel il faut toucher un revenu élevé pour devenir riche ;
– surtout dans un monde où la technologie, les robots et l’économie mondiale changent les règles.

• Explique pourquoi l’acquisition et l’accumulation d’actifs peuvent être plus importantes pour votre avenir qu’un gros chèque de paie – et expose les avantages fiscaux dont jouissent les investisseurs et les propriétaires d’entreprises.

• Bouscule la croyance selon laquelle votre maison est un actif – ce n’est pas le cas, comme l’ont appris des millions de gens lorsque la bulle immobilière a éclaté, créant la crise des prêts hypothécaires à risque.

• Nous rappelle pourquoi nous ne pouvons pas compter sur le système d’éducation pour parler d’argent à nos enfants – et nous dit pourquoi les connaissances financières sont primordiales et plus importantes que jamais.

• Explique ce qu’il faut enseigner aux enfants à propos de l’argent – afin qu’ils soient préparés à faire face aux défis et à saisir les occasions propres au monde d’aujourd’hui, et qu’ils jouissent de la vie riche qu’ils méritent.

L’étude de textes fait partie de la philosophie de Père riche : lire, discuter, étudier, et discuter encore. Cette édition du 20e anniversaire comprend 9 sections de séances d’étude que vous pourrez utiliser comme guides pendant votre lecture, vos relectures, vos discussions et votre étude de cet ouvrage avec vos amis et les membres de votre famille.

 

8. « Lean startup », de Eric Ries

Lean Startup: Adoptez l'innovation continue (Village Mondial) by [Ries, Eric]

Un livre déjà culte dans le monde des entrepreneurs !

En appliquant les grands principes du lean management au développement de nouveaux produits, Eric Ries a mis au point une méthode qui change radicalement la donne pour tous ceux qui souhaitent créer une entreprise ou développer un nouveau projet : le Lean Startup. Cette approche révolutionnaire permet en effet d’adapter constamment son offre mais aussi son entreprise aux évolutions du marché, en suivant le principe de l’innovation continue.

Dans cet ouvrage, Eric Ries expose sa méthodologie et l’illustre de nombreux exemples d’entreprises qui ont su encourager la créativité et sortir des sentiers battus en s’adaptant aux besoins de leurs clients, pour faire ainsi évoluer leur business model d’origine : Groupon, Zappos, Dropbox, Intuit…

Lean Startup est un remarquable guide pratique d’innovation pour améliorer les chances de succès de tout nouveau projet, à l’usage des grandes entreprises comme des plus petites. C’est également un mode d’emploi du travail collaboratif et du management créatif. En ces temps d’hyper-compétition mondiale, c’est donc une lecture indispensable !

 

 

9 « L’Effet Boule de neige – 90 astuces pour accélérer le développement de votre entreprise », de Sylvain Chassé

Effet Boule de neige : attirez plus de clients. Vendez plus !Retrouver mon livre parmi cette liste prestigieuse de grands auteurs internationaux, c’est un peu gênant. Aussi, lorsque j’ai posé la question des «must», plusieurs de mes amis et lecteurs ont spontanément recommandé mon livre (!)  [Gratitude] Effectivement, il inspire déjà plusieurs jeunes entrepreneurs et peut en inspirer plusieurs autres.

Citation de Guillaume Bareil : «Sylvain, c’est le sage du marketing. »

Dans ce livre :

  • Plus de 90 secrets, astuces et conseils pratiques pour atteindre rapidement votre plein potentiel et éviter les erreurs les plus communes. L’emploi d’un seul de ces conseils peut valoir des milliers de dollars en revenus supplémentaires.
  • De nombreuses histoires à succès.
  • Convertissez vos prospects en clients !
  • Une méthode adaptée, facile, éprouvée, utilisable par tous les types d’entrepreneurs.
  • Les expériences de 400 entrepreneurs regroupées dans un seul livre !

« Un livre à mettre entre les mains de chaque entrepreneur » – Martin Caron, Agence Mobux #socialboss

10. « Miracle morning », de Hal Elrod

Hal Elrod propose une méthode en 30 jours pour changer vos habitudes, à adapter selon votre profil et vos objectifs.

livres

Que ce soit en 2 heures ou en 6 minutes, en suivant scrupuleusement la méthode ou en créant du sur-mesure, les bénéfices sont immédiats : un sentiment d’apaisement et de bien-être qui ne vous quittera pas de la journée, une impression de vivre enfin par et pour vous-même.

Le Miracle morning, et si on s’y mettait?

Recommandé entre autres par la jeune entrepreneure Florence Moreau.

 

 

 

 

 

 

Plusieurs autres livres furent recommandés

  • « L’alchimiste », de Paolo Coelho
  • « L’autoroute du millionnaire », de MJ DeMarco
  • « L’entreprise du 21eme siècle », de Robert T.Kiyosaki
  • « Oubliez la gestion du temps, gérez vos priorités ! », de François Lavallée
  • « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études », d’Olivier Roland
  • « Le jeu de la vie » de Florence Scovel Shinn
  • « Enfin les vraies affaires », d’Alexandre Vézina
  • « De la performance à l’excellence », de Jim Collins
  • « Le Petit Livre Rouge de la Vente » de Geffrey Gitomer
  • « L’entreprenariat, c’est difficile point. », de François Lambert.
  • « Le secret », de Rhonda Byrne
  • « De quelle couleur est votre parachute », de Richard Nelson Bolles
  • « Les secrets d’un esprit millionnaire », de T. Harv Eker
  • « Lettres à une jeune entrepreneur », de Alexandre Taillefer
  • « Scaling up », de Verne Harnish
  • « La magie de voir grand », de David J. Schwartz
  • « Rendez vous au sommet », de Zig Ziglar
  • « Bouillon de poulet pour l’âme au travail », plusieurs auteurs
  • « Hustle », de Gary Vee
  • « Zero to One », de Peter Thiel
  • « Guide du travailleur autonome », de Jean-Benoît Nadeau

Aussi, les livres de :

  • John C. Maxwell
    • « Du rêve à la réalité »
    • « Vous l’avez rêvé! … Alors vivez-le »
    • « Attitude 101 »
    • « Relations 101 »
    • « Leadership 101 »
  • Og Mandino
    • « Le plus grand vendeur du monde »
    • « L’Université du succès »
    • « Le plus grand miracle du monde »

******

Lisez-vous en anglais ? C’est moins cher !

Au Canada, j’ai remarqué que pour les livres en version française, les prix demandés étaient jusqu’au DOUBLE du prix des copies originales en anglais. Est-ce une question de «volume » ? J’imagine que oui.

C’est toujours un plaisir de lire vos commentaires.

******

Suivez-moi sur Facebook

Je vous invite à vous joindre à moi sur Facebook. Suivez ce lien :  Sylvain Chassé   afin de me partager vos différentes aventures. C’est toujours un privilège pour moi de pouvoir vous connaître et vous suivre à mon tour.

Avec toute ma gratitude,

Sylvain Chassé

Qui est Sylvain ?

sylvainchasse

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur). Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.  À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Il enseigne aussi au niveau collégial. Auteur du livre L’EFFET BOULE DE NEIGE, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »

Spécialiste agréé en Optimisation du processus clientSocial & Community Manager

 

 

 

 

@2018, tous droits réservés, Sylvain Chassé.

 

 


Recherche