1 877 771-5494

Blog Archive

Personne n’aime se faire vendre. Cependant, la plupart aiment choisir et acheter. Les gens vont sur les réseaux sociaux surtout pour se divertir et s’informer. Alors, comment faire pour vendre sur les réseaux sociaux ?

La fréquentation des réseaux sociaux : des chiffres gigantesques !

Selon une étude récente pour Hootsuite/We are social, 67 % de tous les utilisateurs canadiens fréquentent des réseaux sociaux sur une base régulière et se tiennent sur ces plateformes un total de 1 heure 47 minutes par jour, avec une visite moyenne de 9 minutes à chaque occasion, donc ils y font environ 12 visites par jour. Réalisez-vous que ces chiffres sont énormes ?  

Les réseaux sociaux peuvent servir à générer un auditoire parfait pour votre entreprise ; inciter plusieurs acheteurs potentiels à s’informer auprès de vous et entretenir des relations avec votre organisation. Cependant, rappelez-vous que les gens vont sur les réseaux sociaux pour se divertir, pas pour se faire vendre ni voir leur mur rempli de « junk », ces publicités envahissantes.

Se faire « flusher », avant même de commencer à vendre…

Les utilisateurs ont le pouvoir de « flusher » vos publicités très rapidement et même de vous juger indésirable. Ces gestes alerteront immédiatement les propriétaires des plateformes. Ils seront tout aussi rapides à vous donner une mauvaise évaluation et à vous exclure de leur réseau comme annonceur. Cela plombe directement votre indice de pertinence ( votre évaluation ) et vous pourriez être appelé à disparaitre des murs du réseau, même en payant.

Alors, comment vendre sur les réseaux sociaux ?

Vendre sur les réseaux sociaux

C’est simple, vous ne vendez pas… au moins directement. Plutôt, laissez les gens vous acheter ! Dans les mots « réseau social », il y a le mot « social ». Donc, soyez sociable !

1. Pour vendre sur les réseaux sociaux, commencez par bien cibler votre clientèle

Utilisez les applications fournies pour bien définir et préciser votre auditoire. À qui voulez-vous parler ? J’ai d’ailleurs déjà écrit un article pour vous aider à bien définir le profil de vos clients cibles. www.sylvainchasse.com/profil-client-cible/

D’autres vont utiliser le nouveau terme à la mode : la persona. C’est une personne fictive dotée d’attributs et de caractéristiques sociales et psychologiques et qui représente un groupe cible.

2. Identifiez rapidement le problème ou l’avantage recherché par l’auditoire

Quel est le problème vécu par ces personnes et réglé par vos solutions ?

Parlez initialement du problème pour attirer l’attention des gens qui le vivent. Comme exemple : « Vivez vous cette situation ? »

3. Jouez selon les règles

Facebook, Instagram, You Tube, LinkedIn, Pinterest, Google, etc. Ce sont les gestionnaires de ces plateformes qui décident ce qui sera annoncé. Vous devez jouer selon LEURS règles. Comme je mentionnais précédemment, ils ne désirent surtout pas voir leur réseau rempli de publicités inintéressantes pour l’auditoire et que celle-ci décide de quitter pour utiliser une autre plateforme. Soyez obligatoirement intéressant !

Selon leurs algorithmes, les gestionnaires de plateformes vous attribueront une cote de pertinence. Plus votre évaluation sera basse, moins vos publicités seront affichées sur les murs des utilisateurs. Plus il vous en coûtera cher pour vos publicités.

4. Posez des questions, au lieu de vendre

Aussi, faites attention à ne pas partager du contenu publicitaire sur les pages professionnelles ou groupes gérés par d’autres, sans demander la permission. Souvent, ces groupes servent de forum de discussions et d’entraide et non pour faire de la promotion de vos services. Indirectement, les publicistes vont questionner l’opinion ou l’intérêt des participants sur un enjeu et de cette manière attirer l’attention par des questions.

5. Engagez les gens, en demandant aux participants de partager leurs expériences.

Annoncer sur les réseaux sociaux, ce n’est pas comme dans les journaux. Le style diffère. Vous devez développer une approche plus humaine qui interpelle et engage la conversation. Partagez votre histoire, des études de cas et votre savoir. Bâtissez ainsi votre crédibilité sur le sujet. Vous pouvez demander aux gens d’interagir sur le sujet en vous partageant ce qu’ils vivent et démontrer l’efficacité de vos solutions.  Les gens adorent donner leur opinion. Donc, animez les discussions.

Quelqu’un veut en savoir plus ? Demandez-lui la permission de lui écrire en privé.

6. Le « reach » naturel est en forte baisse…il faut maintenant payer !

Une publication sur une page professionnelle n’atteint pratiquement plus personne. Les gestionnaires des plateformes veulent vous voir payer pour être en mesure de montrer vos publications à l’auditoire ciblé.

7. Privilégiez la vidéo pour vendre sur les réseaux sociaux

Au chapitre de la diffusion, la vidéo ( en direct de préférence ) est le moyen qui fonctionne le mieux actuellement pour du «reach» naturel. Vous rejoignez ainsi l’auditif et le visuel ! Aussi, soyez le plus visuel possible. Les gens étant sur leur smartphone ne prennent plus le temps de lire, d’où l’importance des images dans votre stratégie.

8. Incitez ensuite les gens à « en savoir plus » sur vos services

En cliquant sur le bouton « En savoir plus », dirigez-les vers une page de capture ( Landing pages ). En obtenant ainsi leurs coordonnées, partagez-leur les informations utiles qu’ils demandent.

Profitez-en pour améliorer vos propres listes de contacts dans des CRM ( Customers Relationship Management ), comme ActiveCampaign ou Mailchimp. Devenez ainsi le propriétaire de vos propres informations ; avec les pixels de conversion , vous pouvez suivre leur parcours sur vos pages et voir les sujets qui les intéressent le plus. Adaptez-vous

Ensuite, vous êtes légitime de leur faire une offre irrésistible en lien avec le sujet ; tant que vous ne pollupostez pas ( envoyer des pourriels indésirables – rester une fois de plus dans le bon goût et intéressant ) .

Vendre sur les réseaux sociaux, c’est obligatoirement du « softsell » !

9. Offrez des produits complémentaires dès l’achat initial ( Upsell )

Complétez l’offre initiale avec des compléments qui ajoutent de la valeur.

10. Surveillez bien vos statistiques : la croissance de vos listes courriel, le taux de conversion, les fréquences d’achat

Analysez votre affaire. Utilisez Google Analytics pour obtenir les données nécessaires pour optimiser votre approche. Faites des test A/B pour améliorer vos communications et devenir plus attirant.

11. Vérifiez la satisfaction de vos clients

Tel un bain, en ouvrant le robinet assurez-vous que le bouchon est au fond et retient l’eau. Sans quoi, vous risquez de vous faire mal avec le risque de vous faire envahir de critiques en ligne. Votre réputation peut en souffrir énormément. Voici comment mesurer la satisfaction de vos clients et obtenir un modèle de questionnaire gratuitement. www.sylvainchasse.com/mesure-satisfaction-client-questionnaire/

12. Invitez vos clients à témoigner leur satisfaction sur vos plateformes

Demandez à vos clients satisfaits d’apporter une évaluation sur votre page professionnelle. Rapportez les commentaires élogieux dans une section spéciale à cet effet sur votre site web.

13. Entretenez vos relations avec vos admirateurs !  

Sur les médias sociaux, l’important est de montrer un caractère humain et sensible. Ne pas envahir la vie des utilisateurs et demeurer dans le bon goût.

 « 80 % du succès consiste à juste être présent ! » — Woody Allen

En rappel : pour vendre sur les réseaux sociaux, vous n’annoncez pas comme dans un journal.

Vous avez des questions ou des commentaires ? C’est à votre tour ! Au plaisir de vous lire !

LE PROGRAMME À SUCCÈS
« SKYROCKET »

Découvrez la méthode qui a le potentiel de faire exploser votre chiffre d’affaire… et vos profits !

…sans trucs coûteux, sans technologie sophistiquée, ni formules compliquées…mais profitable rapidement !

Skyrocket tes résultats le livre

Découvrez 5 façons
pour faire décoller vos ventes et vos profits rapidement, où que vous soyez dans le monde !

Suivez Sylvain sur Facebook

Je vous invite à vous joindre à moi sur Facebook. Suivez ce lien :  Sylvain Chassé afin de me partager vos différentes aventures. Aussi, c’est toujours un privilège pour moi de pouvoir vous connaître et vous suivre à mon tour.

Avec toute ma gratitude,

Sylvain Chassé

Qui est Sylvain ?

Vendre sur les réseaux sociaux

Conseiller en développement des affaires :

Expertise en vente et marketing ; audit 360 ; stratégies de croissance ; planification stratégique ; étude de marché ; analyse des ventes ; comportement  des consommateurs ; marketing RH ; marketing web et réseaux sociaux !

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sage et marketeur moderne !

TOP #1 en Social Scoring sur LinkedIn, Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur).

Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Premièrement, il a travaillé 8 ans pour une prestigieuse banque d’investissements, avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.

Il enseigne l’analyse et la planification marketing à de jeunes entrepreneurs au niveau collégial.

Auteur du Programme à succès L’EFFET SKYROCKET, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »
Spécialiste agréé en Optimisation du processus client

Vous avez sûrement déjà entendu l’adage qui dit : Un client satisfait en parlera à trois de ses connaissances; alors qu’un client insatisfait le dira à dix !

Effectué quelques jours après l’achat, un appel de suivi permet justement de vérifier si votre client est toujours satisfait de son produit et de le remercier par le fait même. Par un contact téléphonique direct, chaleureux et humain, ce suivi ouvre la porte aux discussions et aux commentaires. Peu couteux, c’est une façon facile d’évaluer si tout le processus de l’organisation fut efficace. Le client perçoit généralement très favorablement cette démarche qui lui témoigne le souci de l’entreprise à vouloir répondre à toutes ses attentes.

L’expérience de Couvre-plancher Mario Larocque FlorDecoMario Larocque

Il y a quelque temps, l’entreprise Couvre-plancher Mario Larocque FlorDeco a utilisé les services de notre centrale téléphonique. Après l’installation du couvre-plancher, un appel fût effectué pour demander très simplement au client : « Est-ce que tout est à votre satisfaction ? »

Selon Monsieur Mario Larocque, président de l’entreprise, les appels de suivi après-vente leur ont permis de valider si le client est satisfait du service obtenu.  « Dans l’ensemble, c’est très agréable de recevoir leurs éloges. C’est bon pour l’estime de soi et nous constatons que nous faisons un excellent travail ! » – mentionne-t-il.  Mais cela lui a aussi permis de découvrir immédiatement quelques petits pépins, avant que ceux-ci ne deviennent plus gros; puis surtout de pouvoir renverser la tendance. Il a ainsi pu désamorcer certaines situations qui auraient pu ternir l’image de son commerce.

« Avec les appels et surtout le suivi à donner après ceux-ci en cas de plaintes, le client ne peut plus dire que l’équipe ne s’est pas occupé de lui jusqu’au bout. »  Cet empressement à servir le client démontre que Couvre-plancher Mario Larocque FlorDeco est une organisation très soucieuse de la satisfaction complète de sa clientèle.  « Même si ça fait 40 ans que nous sommes en affaire, nous avons encore pu apporter certaines améliorations à notre approche et à l’équipe. Nous réalisons à chaque jour que notre clientèle est notre actif le plus précieux. Il faut en prendre grand soin ! »

Monsieur Larocque affirme n’avoir qu’un seul regret : « Ne pas avoir commencé ça plus tôt ! Ces appels après-ventes sont une excellente façon de fidéliser la clientèle; de nous assurer une publicité positive, grâce au bouche à oreille; et d’obtenir de bonnes références. »

***

Par ce témoignage, vous avez ici l’exemple d’une recommandation très simple et peu couteuse qui a pu aider une organisation à atteindre l’excellence dans ses relations avec sa clientèle.  Si comme Mario Larocque, vous désirez vous placer aux premières loges dans le domaine de la qualité de service, contactez-moi ! Les téléphonistes de mon centre d’appels se feront un plaisir de faire ces suivis pour vous.

Merci à l’équipe de Couvre-planchers Mario Larocque pour la confiance,

Sylvain

Qui est Sylvain ?

sylvainchasse

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sage et marketeur moderne !

TOP #1 en Social Scoring sur LinkedIn, Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur). Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.  À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Il enseigne aussi le marketing au niveau collégial. Auteur du Programme à succès  SKYROCKET TON CHIFFRE D’AFFAIRE ET TES PROFITS, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »

Tous droits réservés 2019.

Un jour, un jeune entrepreneur à succès voulant devenir millionnaire avant l’âge de 30 ans, se retrouva plutôt sur la paille et sans le sou. Cette leçon transforma sa vie à jamais.

Voici l’histoire d’un jeune homme qui pensait détenir la vérité des affaires.

L’histoire de l’entrepreneur qui pensait détenir la vérité…

C’est l’histoire d’un jeune entrepreneur qui s’intéressait à l’investissement, puis à développer ses propres entreprises avec des associés. À 18 ans, il eut l’illumination pour les affaires. Son rêve : être millionnaire avant ses 30 ans. Prenant toujours plus de risque, il était confiant en sa belle étoile et en son intelligence. Tout en s’occupant de ses entreprises, à la fin de ses études universitaires en économie, il occupa un emploi auprès d’une prestigieuse banque d’affaires. Âgé de seulement 27 ans, ce travail seul lui rapportait déjà 150 000$ en salaire annuellement.

Lâcher un emploi payant pour partir à son compte

Soudainement, il décida de tout quitter pour devenir un entrepreneur à temps plein. C’est ce que le «Père riche» lui recommandait. Avec ses expériences en finance, il était certain de détenir LA VÉRITÉ dans les affaires ! Il savait comment faire de l’argent, puisqu’il en avait fait faire aux autres en grandes quantités. Il connaissait la recette. Même si quelques personnes lui lançaient des signaux d’alerte, il ne daignait les écouter, puisque c’était le « Père Pauvre » qui lui parlait. Aussi, il a étiré l’élastique de l’effet de levier au maximum, avant que celui ci ne lui revienne au visage.

Devinez-vous la suite des choses ?

Une terrible défaite financière pour notre jeune entrepreneur

Âgé de 30 ans, au lieu d’être millionnaire, il a subi une terrible déconfiture financière. Il a tout perdu et s’est ramassé sur la paille… C’était le « S.O.S. d’un terrien en détresse » (i.e. Starmania). Ce fut une période très difficile pour son portefeuille, pour son égo et pour son couple.

entrepreneur en détresse

Avec un bébé d’un an à la maison, une conjointe enceinte d’un deuxième, sans emploi ni revenu, en pleine récession, tout était dramatique. Imaginez : il s’est retrouvé à laver de la vaisselle dans une cabane à sucre, à temps partiel et au salaire minimum. Cet argent, il en avait absolument besoin pour payer les couches.

La situation était plus que précaire. Aussi, devait-il se remettre rapidement sur ses pieds.

À partir de là, qu’auriez-vous fait à sa place ?

Qui a dit que ce serait facile d’être entrepreneur ?

Hé bien, cette histoire est la mienne.

Je vous rassure immédiatement, cette période sombre de ma vie s’avéra décisive pour la suite des choses et pour retrouver le succès. Elle explique la passion que j’ai encore pour mon super métier, soit d’aider les entrepreneurs à attirer plus de clients ; à développer l’entreprise de leur rêve tout en permettant d’éviter les pièges qui m’ont couté si chers !

Aujourd’hui, j’admets avec émotion, en repensant à toutes les difficultés vécues alors, le courage et la persistance déployée, que ce fut «la plus belle chose» qui pouvait m’arriver. Tant mieux si cette défaite arriva plus tôt que plus tard. Avec mon attitude et le peu d’écoute, elle était inévitable.

D’abord, j’ai vite réalisé que c’était moi le problème et personne d’autre. Cette situation était ma création et je devais en prendre l’entière responsabilité.

Comme entrepreneur, vous avez toujours ce choix : soit que vous vous laissez abattre et que vous abdiquez ; soit que vous rendez le tout positif, en apprenant de ces leçons de la vie ! Misère qu’elles coûtent chères parfois ! Il me semble qu’il y a des moyens plus économiques d’apprendre…

« Foncer » était la seule avenue. Avec une grande humilité, je suis en gratitude complète envers avec tous ceux qui m’ont supporté et qui ont eu confiance en moi. Je suis ressorti beaucoup plus fort de ces épreuves. Avec le cœur sur la main, je vous dit : Merci !

Les conseils qui changèrent une vie

Après une rétrospection de 4 mois qui pouvait ressembler à une dépression, j’étais plutôt en réflexion totale pour ma réinvention.

Mon premier réflexe fut d’aller voir des entrepreneurs de hauts niveaux et de leur demander ce qu’ils feraient dans ma situation.

Je pris le téléphone et commença à prendre des rendez-vous avec des chefs d’entreprise. Un président d’une grande entreprise connue a accepté de me recevoir. C’est étonnant de constater que ces gens que l’on pense ultra occupés ont toujours du temps pour aider leur prochain. C’est sûrement ce qui fait d’eux de grands leaders.

Après lui avoir exposé ma situation, il regarda mon CV. Il m’a alors affirmé que je semblais doué pour l’analyse et en plus, pour la vente. Cette combinaison de talents était rare sur le marché. Comme j’avais également le « mindset » d’un entrepreneur (i.e. « me défoncer pour mes clients » ) , il me voyait en direction de marketing.

Le marketing ?

Je ne connaissais rien au marketing. Mon bagage était l’analyse financière, les statistiques, les ratios et l’investissement (ROI).

Un nouveau coup de foudre

Au retour à la maison, je suis allé directement à la bibliothèque municipale. Après seulement quelques lectures sur le sujet, j’ai eu le coup de foudre pour la mise en marché. Le marketing représente la science du futur, la nouvelle voie du succès dans un contexte où tout devient de plus en plus concurrentiel. Celui ou celle qui comprend le mieux les acheteurs, gagne !

Devenir rapidement un expert

Un autre conseil que j’ai reçu fut celui du grand motivateur Brian Tracy. Il disait que nous pouvons devenir un expert dans n’importe quel domaine en moins de 3 ans ; en lisant un bouquin par mois sur le sujet de notre choix.

Master entrepreneur
Brian Tracy

J’ai pris la décision et l’engagement de devenir rapidement un expert en marketing. Vous aussi vous avez eu à prendre ce genre de décision éventuellement dans votre domaine, n’est-ce pas ?

Ces deux recommandations changèrent ma vie pour toujours et me ramenèrent rapidement sur la voie du succès !

Ma cause

De là, ma cause est devenue claire : je ne voulais plus vivre la situation que j’ai vécue. Donc, j’étais condamné à réussir ! J’ai interviewé des entrepreneurs à succès, fait des recherches, lu tout ce qui pouvait exister sur le sujet, observé les pratiques des meilleurs, adoptés leur façons de faire. J’ai découvert des modèles de planification qui m’auraient été tellement utiles à une autre époque. Très excitant !

Le succès est revenu pour moi. Plus tard, je me suis mis à partager le fruit de ce précieux savoir. La recette qui permet de réaliser le chiffre d’affaires de ses rêves !

Mon plan : Permettre aux autres entrepreneurs d’éviter les principales erreurs qui coulent 95 % des entreprises 5 ans après leur démarrage et partager les meilleures pratiques à succès, en terme de développement des affaires !

Apprendre et toujours apprendre…

Ne faisant ni un, ni deux, je retourne étudier à l’université (3 ans par les soirs…) et je me suis mis à lire tout ce qui touchait le marketing. Ma motivation était au maximum. Dans les travaux d’équipe, mes collègues ont vite remarqué mes talents uniques pour analyser des tendances et voir les meilleurs chemins à emprunter. Mes professeurs en furent d’ailleurs très impressionnés, ce qui m’a permis d’obtenir une mention d’honneur de la part de la Faculté, à la remise des diplômes. Imaginez ce que je pouvais ressentir : enfin, le mieux était maintenant devant moi. Brian avait raison : tout est possible à qui se donne vraiment la peine. Je suis devenu l’expert que j’imaginais 3 ans plus tôt. Mais 3 ans sur un banc d’école, c’est long !

« MASTER CERTIFIÉ » de la croissance du chiffre d’affaires des entreprises

Après cette formation, faisant quelques contrats et des recherches d’emplois infructueuses (Est-ce que je voulais vraiment un emploi ? Non), j’ai décidé de me lancer à nouveau en affaires ! (Yeah). Tous les astres étaient alignés ! En 1995, je lance Sondacom (www.sondacom.ca) : une firme spécialisée dans l’analyse de marché et la recherche d’informations stratégiques pour la gestion du marketing. (Hé, on va fêter nos 25 ans en 2020 !!! Wow !!! )

Je suis devenu un « master certifié » dans la croissance du chiffre d’affaires et de l’optimisation de la valeur d’une entreprise.

Les leaders vont au-devant des tendances

Les clients qui me consultent veulent savoir quelle est la meilleure direction à prendre. Ils se sentent souvent seuls face à des enjeux majeurs et ne veulent pas faire d’erreurs. Dans des marchés très concurrentiels, ils me demandent la plupart du temps ce qu’ils doivent faire pour attirer et séduire plus d’acheteurs.

Bizarrement, ce que je constate est ceci : ceux ou celles qui me sollicitent obtiennent déjà un succès retentissant avec leur entreprise. Alors que ceux qui auraient eu le plus besoin de mes compétences (…pour éviter les principaux pièges que j’ai connus) ne s’en donnent pas les moyens…

La recette secrète

C’est là que j’ai constaté le pattern à succès des leaders : ils vont au-devant des nouvelles tendances ; au-devant des besoins de leur clientèle. Ces derniers n’ont pas peur d’investir pour savoir, pour se faire challenger et pour innover. Comme je fais des études de marché et des enquêtes, je remarque continuellement que je travaille toujours pour les champions dans leur domaine. Ce que j’y ai découvert est tellement riche en enseignements que j’ai le goût de vous en dévoiler LES SECRETS !

Ils font des millions sur mes recommandations … en plus de se réaliser comme individu

Je n’ai pas de gêne à le dire : mes clients réalisent ensuite des millions à partir de mes analyses et des chemins que j’identifie pour eux. Ils en ont tout le mérite, puisqu’ils ont eu l’audace d’aller de l’avant. La bonne carte routière amène la vision à se matérialiser plus rapidement, Mais plus important encore, ils se sont réalisés comme individu. Ils ont fait à partir de de leur passion, une entreprise qui change le monde, un client à la fois.

Mes clients sont mon actif le plus précieux. Aussi, je me casse la tête pour eux, à vouloir dépasser toujours mes limites, à vouloir aller toujours plus loin pour trouver « le plus » qui fait la différence sur leurs concurrents.

Leur succès fait directement le miens !

Je me donne corps et âme pour que vous puissiez obtenir des résultats exceptionnels. Suis-je un perfectionniste ? C’est sûr. Pourquoi faire ça ? Pour que vous puissiez devenir les héros de vos clients et moi, le vôtre. Voir vos yeux s’illuminer est ma plus grande gratification.

« L’argent est le résultat d’un travail bien fait et non le but. Votre succès parle par lui-même. »

-Sylvain Chassé

Aujourd’hui, je vis la vie de mes rêves !

Plus je travaille AVEC eux, plus j’en apprends SUR eux !

La recette qui m’a permis de développer personnellement plusieurs millions en ventes.

Aujourd’hui, je vais vous en présenter la recette qui m’a permis de développer plusieurs millions en ventes, d’abord pour mon entreprise et qui a servi de guide à plus de 400 entrepreneurs à succès.

SKYROCKET TON CHIFFRE D’AFFAIRE ET TES PROFITS

Le GUIDE à mettre entre les mains de chaque entrepreneur.

– Matin Caron de l’Agence Mobux

Le Programme à succès SKYROCKET et tout ce qui fut développé autour se veut un recueil des meilleures leçons apprises et qui sont les plus efficaces concernant le développement des affaires ; celles que j’aurais aimé connaître à un moment critique de ma vie. J’aurais sauvé tellement de temps…

Ces enseignements ont le potentiel de faire exploser votre chiffre d’affaires. Elles font toute la différence dans la vie de mes clients et également celle de mes entreprises. Elles regroupent en un seul et unique endroit : ici et seront très bientôt accessibles sous différentes formes.

SKYROCKET TON CHIFFRE D’AFFAIRE ET TES PROFITS est le guide ultime pour les entrepreneurs en croissance, qui n’ont plus de temps à essayer de tout apprendre par eux-mêmes, mais qui veulent attirer plus de clients, créer l’abondance en s’inspirant et en suivant les traces des meilleurs entrepreneurs.

Désirez-vous un marketing avec plus d’impact, plus de clients et créer l’entreprise de vos rêves ?

Régler des problèmes et trouver des solutions créatives sont le lot même d’être en business. Ce programme a été bâtit en pensant à mes jeunes entrepreneurs à qui j’enseigne. Nous utilisons aujourd’hui des moyens modernes qui nous mènent tellement plus rapidement où nous voulons aller : Google, Facebook, le Web, les entonnoirs de conversion, en plus de tous les outils classiques.

Si tel est votre désir, On y va ensemble ! Le Programme à succès SKYROCKET vous prends par la main et vous amène là où vous désirez être avec votre entreprise. Il vous aide à franchir ces murs qui vous séparent de votre réussite, comme des centaines d’autres d’entrepreneurs à succès l’ont fait avant vous.

Le GUIDE et son cahier d’exercice sont maintenant disponibles.

Le tout vient avec un manuel d’exercices qui bâtit « pas à pas »votre plan d’action ; des webinaires d’échanges; un groupe privé Facebook; des ateliers pratiques et un coaching individuel.

Je suis très excité à l’avance de vous connaître et de découvrir ce qui vous allume dans la vie. Entreprendre, n’est pas le but. C’est le chemin ! 🙂

Je vous dis : à très bientôt !

Sylvain

Créez un effet « explosif » pour votre entreprise

Skyrock tes résultats

Dans son Programme à succès « Skyrocket ton chiffre d’affaire et tes profits», Sylvain dévoile dans un GUIDE de 150 pages comment attirer des clients potentiels grâce entre autres, à des offres qui font dire «oui, j’en veux» et des communications plus efficaces. Il identifie les meilleures avenues et vous permet de bâtir un plan d’action solide pour faire exploser vos résultats financiers.

Un participant m’a affirmé ceci : « Par sa simplicité, ce GUIDE est la meilleure consultation que j’ai obtenue de ma vie. C’est un livre à mettre entre les mains de chaque entrepreneur »

Vous y retrouverez plus de 90 secrets, astuces et conseils, afin de développer rapidement votre clientèle. Faites « exploser » votre chiffre d’affaire …et vos profits :

  1. Vous pouvez ouvrir le livre où vous voulez au hasard. Appliquez immédiatement le conseil présenté.  Chaque conseil fait environ 1 page et demie. Donc, c’est une lecture très rapide.
  2. Vous pouvez aussi l’utiliser sous forme de GUIDE : suivre méthodiquement chacune des étapes proposées pour bâtir votre modèle d’affaires.

Une nouvelle approche synthétisée pour monsieur et madame le monde, ainsi que pour les entrepreneurs plus avisés ! 

Ce GUIDE condense 23 années de recherches et expose les gestes les plus profitables effectués par 400 clients-entrepreneurs sous mes conseils. Ici, la nouvelle approche est surprenante par sa simplicité. Je l’ai écrit pour des gens qui veulent des résultats rapides, sans avoir à suivre de longs cours universitaires…ça je les ai déjà fait pour vous !!!

Voici le lien pour en savoir plus sur ce PROGRAMME, sa méthode et pouvoir le commander :  « Le Programme à succès : SKYROCKET Ton chiffre d’affaire et tes profits»

Suivez Sylvain sur Facebook

Joignez vous à Sylvain sur Facebook. Suivez ce lien :  Sylvain Chassé afin de lui partager vos différentes aventures. C’est toujours un privilège pour Sylvain de pouvoir vous connaître et vous suivre à son tour.

Qui est Sylvain ?

sylvainchasse

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sage et marketeur moderne !

TOP #1 en Social Scoring sur LinkedIn, Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur).

Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients. 

À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes.

Il enseigne aussi le marketing au niveau collégial.

Auteur du Programme à succès  SKYROCKET TON CHIFFRE D’AFFAIRE ET TES PROFITS, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

Spécialiste agréé en Optimisation du processus client
Social & Community Manager

Identifiez les meilleurs clients… pour vous !

Comme objectif, vous désirez posséder une entreprise rentable, remplie à son plein potentiel de clients payants, n’est-ce pas ? « – Cool ! Mais comment identifier cette bonne clientèle cible ? » Comme entrepreneur, votre tâche consiste à aider les personnes qui ont le plus besoin de vous :
  • à vous connaître ;
  • à vous aimer ;
  • à développer un lien de confiance en vous !
Voici une question que je pose régulièrement à mes entrepreneurs : « Si demain, vous n’aviez le droit qu’à un seul et juste un seul nouveau client, qui voudriez-vous et pourquoi ? » Voilà le point de départ pour identifier le profil de votre clientèle cible. Cet article vise à vous fournir les éléments nécessaires, afin de bien identifier les clients de vos rêves. Par la suite, avec une image claire de ces gens ou de ces organisations, vous pourrez mettre en place les actions requises pour les rejoindre plus facilement. Ainsi, j’ai développé différentes approches pour bien définir le profil des meilleurs clients pour votre entreprise. Je vous présente celles que j’utilise le plus régulièrement et qui est accessible à tous.

1. Identifier le profil de vos futurs clients, à partir de la liste de vos clients actuels.

− « Comment ça la liste de mes clients actuels ? Ce que je veux, c’est d’en attirer des nouveaux », pensez-vous ? − « Exactement, vous désirez passer en mode “conquête”. Mais voyons d’abord qui vous êtes capable d’attirer et partons de là ! », d’ajouter.

Compilez d’abord une liste de vos clients actuels.

Analysez l’état actuel de votre liste de clients.

Voici les raisons pour étudier votre liste de clients :
  • Pour vous donner des barèmes de mesures ; c’est une composante majeure d’un tableau de bord ;
  • Votre liste contient une foule d’informations utiles pour déterminer le profil de vos clients et par déduction, celui de votre clientèle cible ;
  • Pour bien évaluer l’efficacité de vos prochaines actions.

En tenant compte de votre liste de la dernière année, complétez les 4 étapes suivantes :

1) Combien de clients actifs avez-vous ?

• Classez vos clients selon certaines catégories : sociétés, institutionnelles, gouvernementales, des consommateurs ; • Groupez-les par pays, provinces, départements ( ou MRC au Québec ), municipalités, quartiers, etc.

2) Combien de nouveaux clients avez-vous servis ? 3) Combien de comptes furent fermés ou demeurèrent inactifs ? 4) Le nombre de vos clients actifs augmente-t-il ? Diminue-t-il ? Pourquoi ?

Ce sont là vos premiers indicateurs pour suivre l’état de votre clientèle. Désirez-vous passer immédiatement à l’action ? Voici une tâche que vous pouvez réaliser de ce pas : Une tâche payante : appelez vos clients inactifs
  • Appelez immédiatement vos clients inactifs. Découvrez ainsi « pourquoi » ils n’achètent plus. Un opticien a déjà fait des trouvailles très surprenantes qui lui ont permis de s’ajuster et de fidéliser sa clientèle. Vous pouvez lire son histoire ici. Probablement que certains de vos clients vous ont juste oublié. Ils seront heureux d’entendre votre voix. D’autres en profiteront pour vous dire ce qu’ils sont devenus. Le fait de les relancer ne peut être que positif et instructif.
Spécifications pour les commerces de détail Pour les propriétaires de commerces de détail qui ne tiennent pas de comptes-clients, évaluez l’achalandage de votre boutique : le nombre de personnes qui ont franchi la porte, le nombre de transactions effectué, les revenus de la journée, la valeur moyenne d’une facture. Pour le zonage géographique, demandez périodiquement la provenance de vos clients.

2. Déterminer le profil de vos meilleurs clients, grâce à la technique du « 80/20 »

Une autre méthode pour déterminer rapidement le profil de vos meilleurs acheteurs, vous pouvez utiliser la règle du 80/20, dite de Pareto. De manière générale, cette règle signifie que 20 % de vos preneurs rapportent 80 % de vos revenus. Dans la même logique, les restants représenteraient seulement 20 % de votre chiffre d’affaires, mais risquent fort d’occuper 80 % de votre temps ! Ici, l’idée consiste à découvrir qui sont vos fidèles clients payants, pour aller au plus vite en chercher d’autres qui leur ressemblent. Ainsi, vous déterminez votre clientèle cible  ! TÂCHE Sortez un rapport de ventes « par client », en ordre décroissant ( du plus gros volume au plus petit ). Identifiez ainsi vos meilleurs acheteurs.

– « Oui Sylvain ! Mais un client, c’est un client ! »

Je me souviens d’un patron qui m’a déjà dit ceci :

– « Sylvain, quelle est la différence entre un acheteur de 100 unités et un de 1 000 ? Un “0” de plus sur la commande, n’est-ce pas ? Pourtant, c’est le même effort à solliciter. Donc, pourquoi courir après des clients à 100 unités ? »

Aujourd’hui, vous avez la possibilité de choisir vos clients et d’attirer qui vous voulez.

3. Choisir vos clients !

Je vous propose une petite réflexion pour définir votre clientèle cible d’une autre façon : choisir vos clients ! Au fur et à mesure que vous passerez sur les points suivants, des noms de clients vous viendront certainement en tête. Écrivez-les immédiatement. Cette réflexion vous aidera à définir le profil de votre clientèle idéale recherchée. Définissez le parfait client pour vous :client cible
  • Celui que vous avez un réel plaisir à côtoyer ;
  • Celui qui a besoin de vos talents, profondément ;
  • Celui qui reconnaît que travailler avec vous est essentiel ;
  • Celui facile à identifier et à contacter ;
  • Celui content de payer ce que vous valez, sans négocier ;
  • Celui qui obtient des résultats fantastiques et veut en témoigner ;
  • Celui qui va parler de vous et qui vous recommande à d’autres clients régulièrement.
Alors, des noms vous sont-ils venus en tête en passant sur ces points ? ( Revoyez-les au besoin ) Quels signes distinctifs représentent le mieux vos meilleurs clients, par rapport à vos autres clients ? Seriez-vous satisfait de posséder une entreprise remplie d’acheteurs comme ceux-là ? Est-ce que cet exercice vous a permis de définir votre clientèle cible ? TÂCHE Dressez la liste des clients actuels qui correspond à cette description :

Qui sont vos « clients idéaux » ?

−Prenez les noms de vos 10 clients favoris ou, si aucun ne vous est venu en tête, vos 10 derniers dossiers. −Réfléchissez à ces excellents acheteurs, grâce au petit jeu-questionnaire suivant. Si vous sortez gagnant de celui-ci, alors vous améliorez nettement vos chances de remporter la mise !

Le petit jeu-questionnaire va comme suit :
  • Parlez-moi de ces personnes ou organisations ;
  • Pourquoi sont-ils vos meilleurs clients ?
  • Avec qui avez-vous le plus envie de travailler ?
  • Comment différenciez-vous ce profil particulier à l’ensemble ? Qu’est-ce que ces bons clients ont comme similitudes, que les autres n’ont pas ?
  • Quelles caractéristiques uniques ont-ils dans leur trait et comportement d’achat ?
  • Où demeurent-ils ?
  • Quels produits ou services sont-ils venus acheter chez vous ?
  • Comment sont-ils arrivés chez vous la première fois ? Comment vous ont-ils connu ?
  • Peuvent-ils vous recommander à leurs amis ?

4. La segmentation : des caractéristiques pour vous aider à mieux qualifier votre clientèle cible.

Une façon un peu plus technique pour définir sa clientèle cible consiste à la segmenter ; trouver les qualificatifs uniques à celle-ci. Pour cela, nous pouvons utiliser différents critères. J’ai d’ailleurs compilé pour vous les principales caractéristiques, afin de vous aider dans cette tâche. Retrouvez une liste de critères potentiels sur mon site web à : www.sylvainchasse.com/segmentation. Généralement, j’utilise un logiciel statistique comme SPSS pour définir le segment cible. Mais, on peut y arriver de manière plus intuitive. Voici la façon : Tâche Décrivez le profil des clients avec lesquels vous obtenez le plus de succès et qui estiment le plus la valeur de votre service. Pensez à vos meilleurs clients actuels ! Analysez l’auditoire de vos page Facebook avec les outils statistiques ou encore les visiteurs de votre site web, à l’aide de Google Analytics. D’autres clients comme ceux-là existent-ils ? Où les trouver ? Pourquoi n’achètent-ils pas déjà chez vous ? Dressez un répertoire de ces clients potentiels dès maintenant. Maintenant, complétez les phrases suivantes : « Ma clientèle cible consiste en (des entreprises/des institutions/des consommateurs). Leurs caractéristiques principales sont ___________________ (définir le profil particulier, selon les critères qui les rendent uniques). » Voilà, vous venez de déterminer votre segment cible à partir de leurs éléments les plus distinctifs.

Une histoire de pêche

À la pêche, on s’assure d’avoir mis les bons hameçons pour le type de prise désiré, puis on lance la ligne à l’eau. Avec une embarcation munie d’un radar, on peut se diriger directement vers l’endroit sur le lac où se tiennent les poissons recherchés. De cette manière, les chances d’une excellente récolte sont nettement améliorées. Cependant, loin de moi l’idée de comparer les clients à des poissons. Par contre, la technique pour développer une clientèle cible s’apparente étrangement à celle-ci. Rappelez-vous que vous ne pouvez plaire à tout le monde. Conseil pratique Gardez ce segment bien en vue !

MES CLIENTS IDÉAUX

À titre d’exemple, mes clients idéaux consistent en des entreprises, dont les propriétaires ont une bonne expérience sur le marché. Ils ont connu du succès, arrivent à une autre étape de leur croissance. À la croisée des chemins, ils ne peuvent plus improviser. Ces entrepreneurs se questionnent sur la direction à prendre et les gestes à poser. Ils ne possèdent pas de division marketing et souvent leur département des ventes est à améliorer. À la suite à mes interventions, ces personnes sont celles qui obtiennent rapidement des résultats. Nous n’avons pas encore terminé la consultation qu’elles sont déjà en action, dès qu’elles découvrent la voie à emprunter. Alors, le feu se met à briller à nouveau dans leurs yeux !

5. Déterminer la viabilité du groupe cible

Souvent, j’observe de jeunes entrepreneurs s’attaquer à de minuscules créneaux, tellement petits, qu’ils ne peuvent en vivre. Votre défi consiste donc à vérifier si votre clientèle cible compte suffisamment d’adeptes pour être en mesure de faire prospérer votre entreprise. Aussi, les variables que vous sélectionnerez pour qualifier votre groupe cible permettront-elles d’attirer d’autres clients de rêve en grand nombre ? Voici une liste d’éléments à valider. Avec ceux-ci, évaluez si le profil de votre clientèle cible vaut l’effort de s’y attarder :
  • Ces clients existent-ils en nombre suffisant ? Dans quelle proportion les retrouve-t-on sur le marché ?
  • Est-ce que résoudre leur problème est viable pour vous ?
  • Sont-ils raisonnablement motivés à vouloir le régler ?
  • Pouvez-vous les cibler facilement et mettre la main sur une liste de ces gens quelque part ?
  • Ont-ils la capacité ( ou la volonté ) de payer pour l’aide apportée ?
Conseil pratique Si la réponse à ces questions est régulièrement « non », alors considérez sagement d’utiliser d’autres caractéristiques pour définir votre créneau ; aussi, pensez à élargir votre auditoire cible.

6. Observer et écouter pour mieux attirer vos clients idéaux :

Finalement, vous pouvez identifier une clientèle cible à partir de comportements uniques ou de situations particulières vécues par les clients que vous désirez attirer. Questionnez-les et écouter. Selon ce que vous découvrirez, ils vous sera plus facile d’entrer en communication avec eux par la suite, avec des actions ciblées et percutantes. Ainsi, votre succès commercial en sera assurée.

LE PROGRAMME À SUCCÈS « SKYROCKET »

Découvrez la méthode qui a le potentiel de faire exploser votre chiffre d’affaire… et vos profits !

…sans trucs coûteux, sans technologie sophistiquée, ni formules compliquées…mais profitable rapidement !

Skyrocket le guide

Découvrez 5 façons pour faire décoller vos ventes et vos profits rapidement, où que vous soyez dans le monde !

Suivez Sylvain sur Facebook

Je vous invite à vous joindre à moi sur Facebook. Suivez ce lien :  Sylvain Chassé afin de me partager vos différentes aventures. Aussi, c’est toujours un privilège pour moi de pouvoir vous connaître et vous suivre à mon tour.

Avec toute ma gratitude,

Sylvain Chassé

Qui est Sylvain ?

Vendre sur les réseaux sociaux , référencement

Conseiller en développement des affaires :

Expertise en vente et marketing ; audit 360 ; stratégies de croissance ; planification stratégique ; étude de marché ; analyse des ventes ; comportement  des consommateurs ; marketing RH ; marketing web et réseaux sociaux !

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sage et marketeur moderne !

TOP #1 en Social Scoring sur LinkedIn, Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur).

Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Premièrement, il a travaillé 8 ans pour une prestigieuse banque d’investissements, avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.

Enseignant au niveau collégial

Il enseigne l’analyse et la planification marketing à de jeunes entrepreneurs au niveau collégial.

Auteur

Auteur du Programme à succès L’EFFET SKYROCKET, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »

Spécialiste agréé en Optimisation du processus client et le référencement

Vous voulez augmenter l’efficacité de vos publicités, améliorer l’impact de vos présentations ?

Une façon d’attirer l’attention des clients est de les questionner sur ce qu’ils peuvent vivre, leur parler directement de sujets qui les concernent et de leur dire que des solutions existent.

Les clients ne s’intéressent seulement qu’à leur nombril et aux résultats qu’ils désirent obtenir, afin d’être «soulager ». C’est le fameux « What’s in for me ». Votre défi consiste donc à arriver avec une proposition qui parlera aux clients et une promesse concrète de résultats en lien avec leur problématique ! Dans votre proposition, ils doivent immédiatement sentir que vous êtes crédible, que vous savez de quoi vous parlez, que vous êtes la personne à connaître !

Voici des questions, dont les réponses vous aideront directement à développer des propositions qui parleront aux clients :

  • Que livrez-vous réellement : le résultat obtenu par le client?
  • Quel est le bénéfice de votre travail, celui sur lequel vous pouvez établir votre réputation ?
  • Que pouvez-vous promettre au client qui désire travailler avec vous ?
  • Quelle est cette phrase de quelques mots qui fait dire aux clients : «C’est exactement ce que j’ai besoin !» et qu’ils prendront le téléphone pour vous appeler ?
  • Quel résultat pouvez-vous promettre au client s’il travaille avec vous ?

Une autre façon de trouver votre proposition, c’est d’utiliser le verbatim de vos clients actuels. Posez ces deux questions à vos meilleurs clients et écoutez ce qu’ils disent :

  • «Que diriez-vous aux gens ou à vos amis qui considèrent travailler avec moi ?
  • « De quelle manière puis-je être utile à ces gens ou amis ?»

Vous retrouvez ces questions dans : 8 astuces pour savoir ce que les clients pensent de vous

Avec les mots que vous venez de recueillir, décrivez maintenant en une seule phrase le résultat auquel le client peut s’attendre lors de l’utilisation de vos solutions. Cette phrase devient alors votre promesse, votre proposition unique !

Votre promesse doit être vraie et crédible. Aussi, vous pouvez appuyer votre promesse par des témoignages qui supportent votre proposition.

Personne ne se lève le matin en disant : «Je veux un consultant !» Mais plutôt, «j’ai besoin d’augmenter mes revenus ! Qui peut m’aider à attirer plus de clients ? » L’objectif consiste à affirmer que vous êtes la personne pouvant le faire et le démontrer. De cette manière, vous devenez l’allier qui permettra au client d’atteindre son objectif !

Alors, écrivez immédiatement ici comment vous vous rendez utile à vos clients et les résultats qu’ils obtiennent à faire affaires avec vous :

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Tournez maintenant ce texte en proposition unique :

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Voilà ! Vous avez maintenant votre proposition unique qui parle aux clients qui cherchent une solution à leur problème !

Je vous souhaite de rejoindre un maximum de clients qui se reconnaîtront  à travers vos communications, N’hésitez-pas à me partager votre proposition unique pour en discuter et obtenir mon opinion en cliquant sur ce lien : Contactez-moi !

Au plaisir de vous lire,

Bonne semaine à tous ,

Sylvain

© 2017. Tous droits réservés. Groupe SCM, Service Conseil en Marketing inc.


Recherche