1 877 771-5494

Entrepreneurs : 6 comportements à NE PAS avoir sur Facebook

Entrepreneurs : 6 comportements à NE PAS avoir sur Facebook

Facebook et les autres médias sociaux occupent une place de plus en plus importante dans la stratégie de marketing d’une entreprise. Les annonceurs veulent absolument être présents là où se tiennent leurs consommateurs. Lors de mes conférences, je demande aux participants : « Que regardent les gens en se levant le matin et au cours de la journée ? C’est là que vous voulez vous annoncer ! »

Sur une plateforme comme Facebook, nous sommes ici dans un environnement « social ». Vous pouvez écouter, discuter ; influencer grâce à votre contenu ; développer votre image de marque et des alliances ; vendre. Par contre, vos publicités doivent avoir une approche différente. Aussi, Russ Henneberry de Digitalmarketer pointe 6 comportements à éviter en faisant la gestion de vos réseaux sociaux :

Fâché ? Tenez-vous loin de Facebook

Il y a toutes sortes de gens sur les réseaux, dont plusieurs avec de faux comptes. Ces propriétaires s’amusent à nuire à la réputation des autres membres du réseau. On les surnomme les TROLLS ou les HATERS. Aussi, certains de leurs commentaires désobligeants peuvent venir vous chercher très profondément. C’est souvent le but de ce type de commentaires. En tant qu’entrepreneur, on y met déjà tout notre cœur. Les commentaires blessants peuvent nous rendre irrationnels.

Nous accordons souvent trop d’importance à ces « fausses nouvelles » ( fake news ). Une personnalité bien connue s’y enflamme d’ailleurs sur les réseaux sociaux sur une base quotidienne.

Que faire dans ce cas ?

  • Demandez à quelqu’un de votre entourage de vous composer une bonne réponse. Celle-ci sera probablement plus objective et moins émotive ;
  • Prenez un recul de 24 heures pour bien respirer et vous détacher émotivement ;
  • Si vous préférez répondre personnellement, allez-y poliment.  Les autres lecteurs ne sont pas dupes. Si le commentaire n’a pas rapport, supprimez-le tout simplement et bloquez-le ;
  • Aussi, dénoncez les faux comptes ou les commentaires irrespectueux aux administrateurs de Facebook. Ils pourront plus facilement vous guider vers la bonne action à prendre.

La réputation de votre marque est un actif précieux à protéger :

  • Demeurez respectueux et professionnel, malgré tout ;
  • Écrire sur Facebook, c’est comme écrire à l’univers ou dans le Journal de Montréal !
  • Rappelez-vous que sur les réseaux sociaux, vous êtes une personnalité publique. Aussi, ce que vous écrirez laissera des traces.

Ne « spammez » pas votre réseau !

Si vous communiquez directement avec des gens qui ne s’en attendent pas, vous faites alors du POURRIEL ou du SPAM. C’est une activité perçue comme très désagréable par plusieurs de vos potentiels admirateurs et qui, jusqu’à un certain point, est illégale. Pour les consommateurs, la communication doit être préalablement autorisée/sollicitée par eux ; sans quoi votre compte Facebook peut en souffrir énormément. Les administrateurs du réseau peuvent décider de placer votre marque en « quarantaine » et geler votre compte. Assurez-vous que les noms «acheté» soient intéressés préalablement par ce que vous offrez.

  • Idéalement, l’action doit venir d’eux ;
  • Effectivement, les vrais admirateurs sont ceux qui veulent vous suivre volontairement et qui ont fait le choix de vous suivre ;
  • À la place, développez un contenu intéressant et attirez les vrais fans pour qu’ils s’intéressent à ce que vous faites et qui voudront vous suivre de leur plein gré !
  • Mettez en évidence votre personnalité unique, celle qui donne le goût de vous suivre. J’adore les histoires de « Cours toutoune ». Geneviève est humoriste. Loin d’être une athlète de haut-niveau, elle nous partage ses impressions en vidéo lors de ses «footing». C’est très viral. Vous avez là un bon exemple d’originalité et de leader charismatique.

 

Évitez la danse des « likes »

En quoi consiste cette danse ?

À ne pas faire : Si je « like » ta page, tu dois « liker » obligatoirement la mienne en retour. Si tu ne m’as pas retourné le like dans les 48 prochaines heures, je supprime ma nouvelle adhésion à ta page.

  • Ici, le message est fort simple : soyez authentique ;
  • Intéressez-vous sincèrement aux autres, sans attendre un retour immédiat. En disparaissant après 48 heures, vous manquez l’occasion d’en apprendre un peu plus sur votre client potentiel et trouver le sujet qui pourrait l’allumer ;
  • Aussi, c’est en aidant les autres que vous serez davantage remarqué. Vous pourrez ainsi attirer l’attention sur ce que vous faites en retour.
  • Rappelez-vous que votre présence Facebook est sociale à la base. Les mêmes règles s’appliquent dans le monde virtuel que dans la vie face-à-face : respect et politesse. J’ai déjà reçu des bêtise parce que je n’avais pas accepté une offre qui ne m’intéressait pas du tout. Par son manque de tact, ce contact fut non seulement supprimé, mais aussi bloqué !

Ne participez pas à toutes les discussions sur tous les sujets

Être tout pour tout le monde risque grandement de discréditer votre marque personnelle :

  • Restez-en à vos sujets de prédilection et aux sujets touchant vos passions ;
  • Donnez vos recommandations, si on vous les demande ;
  • Posez surtout des questions, au lieu d’étaler votre grand savoir que personne n’écoutera.

À l’inverse, si vous n’êtes pas présent sur les réseaux sociaux, contentez-vous d’écouter ( ou de lire ) les sujets discutés :

  • Servez-vous-en pour vous en inspirer ;
  • Si vous êtes totalement inactif, une solution possible consiste plutôt à archiver votre page. L’inactivité, c’est comme une non présence : être invisible dans le noir.

Évitez d’être en mode « vente » ou « promo » trop souvent

Les gens sont sur les réseaux sociaux pour se divertir, s’informer et partager leurs bons moments ; non pas pour se faire harceler par des pubs et promos non-sollicitées.

Aussi, Facebook ne veut pas que vos murs deviennent une tapisserie de publicités. C’est pourquoi il donne priorité aux contenus partagés par vos amis. Avec son algorithme, Facebook a une excellente idée du contenu qui intéresse votre auditoire…et ce qui la repousse :

  • Soyez informatifs, plus que vendeur ou promotionnel ;
  • Utilisez vos meilleures parutions pour attirer l’attention… avec modération ;
  • Développez plutôt une image humaine et sympathique. Les gens aiment les bonnes histoires et donner leur opinion. Questionnez-les. Faites des sondages à l’occasion !

Je dirais qu’il ne faut pas excéder 1 « post » de type « vente » pour 6 « posts » de type informatif.

N’automatisez pas tout !

Les gens ne veulent pas sentir qu’ils sont en communication avec des robots. C’est désagréable. Des séquences automatisées mal ciblées n’est pas fort non plus.

  • Éventuellement, la personne voudra une interaction avec un humain ; vos courriels doivent être personnalisés et intéressants ;
  • Aussi, restez dans le bon goût dans le développement de vos relations avec la clientèle ;
  • Permettez aux gens de pouvoir se désabonner de votre séquence ; invitez-les même à le faire, si le sujet n’est pas pertinent pour eux. Il vaut mieux perdre un contact dans votre liste, que votre réputation.

*******

Voilà ! Facebook et les autres réseaux sociaux sont des outils très efficaces pour les entrepreneurs, si vos approches sont bien appliquées. Nous aurons l’occasion d’en reparler prochainement !

Désirez-vous créer un effet « monstre » pour votre entreprise ?

Être à son compte est toute une aventure. J’en sais quelque chose ! Pendant 23 ans, auprès d’un échantillon de 400 entreprises, j’ai étudié les différentes pratiques qui mènent au succès et j’ai pu isoler les gestes les plus profitables.

Dans mon récent livre « L’EFFET BOULE DE NEIGE », j’y dévoile les 90 meilleurs secrets, astuces et conseils pour développer «à coup sûr» l’entreprise de vos aspirations

Un lecteur m’a affirmé : « Par sa simplicité, ce livre est la meilleure consultation que j’ai obtenue de ma vie. C’est un livre à mettre entre les mains de chaque entrepreneur ».

Merci infiniment pour ce gentil commentaire. Voici le lien pour en savoir plus sur ce livre et le commander :  « L’EFFET BOULE DE NEIGE »

Suivez-moi sur Facebook

Je vous invite à vous joindre à moi sur Facebook. Suivez ce lien :  Sylvain Chassé   afin de me partager vos différentes aventures. C’est toujours un privilège pour moi de pouvoir vous connaître et vous suivre à mon tour.

Avec toute ma gratitude,

Sylvain Chassé

Qui est Sylvain ?

sylvainchasse

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur). Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.  À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Il enseigne aussi au niveau collégial. Auteur du livre L’EFFET BOULE DE NEIGE, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »

Spécialiste agréé en Optimisation du processus clientSocial & Community Manager

 

 

 

 

@2018, tous droits réservés, Sylvain Chassé.

Source : Digitalmarketer

Texte adapté : Sylvain Chassé

Sylvain Chassé
À propos de Sylvain Chassé
Recherche