1 877 771-5494

Le comité consultatif : une clé à succès pour les PME

Le comité consultatif : une clé à succès pour les PME

Une enquête BDC/Nielsen1 auprès 1 139 PME canadiennes identifie l’utilisation des comités consultatifs comme l’un des 5 facteurs de succès pour les entreprises.

Qu’est qu’un comité consultatif ?

L’entrepreneur forme un comité de gens indépendants afin de pouComité consultatifvoir les consulter sur les enjeux les plus stratégiques de son entreprise. De cette manière, il lui est possible d’obtenir différents points de vue externes et l’objectivité nécessaire pour prendre des décisions plus éclairées.

Les conseils consultatifs peuvent être formels (ex : 1 réunion par trimestre) ou informels, comme les groupes de réseautage ou Groupement des chefs d’entreprises du Québec

Les entreprises qui utilisent l’outil d’un comité consultatif obtiennent actuellement des ventes 18 % supérieures par employé.

Pour orchestrer son entreprise

L’énorme défi de l’entrepreneur est souvent de pouvoir se dégager de la gestion des opérations quotidiennes pour peaufiner sa vision à long terme et mieux «orchestrer» le développement de son entreprise.

Lors des rencontres avec son comité consultatif, l’entrepreneur s’offre l’avantage de prendre le recul nécessaire, d’entendre d’autres points de vue, pour mieux battre la mesure de la musique ensuite. Il est important de préciser que c’est lui qui demeure le grand maestro de son entreprise ! Les conseils reçus par ses «ambassadeurs externes» sont inestimables !

Trois (3) stratégies pour les PME

Le rapport d’étude fait état de trois stratégies pour mettre la main sur cette clé du succès pour les PME :

  • Les membres du comité consultatif doivent provenir de différents secteurs du monde des affaires, et idéalement avoir des compétences complémentaires à celui de l’entrepreneur. Le plus souvent dans les domaines suivants : Comptabilité, finances, marketing, ventes, ressources humaines et exploitations – tous essentiels à la gestion de l’entreprise. Une connaissance du secteur est un atout.
  • Les membres du comité consultatif doivent être indépendants. Ils doivent se sentir libres d’offrir leurs points de vue, même s’ils sont différents de l’entrepreneur.
  • Le comité doit se réunir régulièrement – au moins à tous les trimestres et de manière structurée. Avoir des ordres du jour et des documents préparés, envoyés à l’avance. Il est recommandé de fixer des objectifs de réunion et rendre compte de votre progression au comité.

 

Vous trouvez l’idée du comité consultatif intéressante pour votre entreprise ou vos clients ?

À partir de mon réseau de contacts, je peux vous aider à mettre en place votre propre comité consultatif et contribuer ainsi à votre succès. Vous aurez à la porter de la main une expertise unique en développement des affaires et en marketing.

Contactez-moi dès maintenant pour plus d’informations.

En vous souhaitant une magnifique semaine,

Sylvain Chassé

Expert en stratégies d’affaires et en marketing

1Source : Étude BDC/Nielsen, Les 5 Facteurs clés et les cinq pièges à éviter pour réussir en affaires, dans le cadre de la semaine de la PME, octobre 2014

Sylvain Chassé
À propos de Sylvain Chassé

1 Commentaire :


  • Avatar
    By Yan cedric botbol 07 Fév 2019

    Je suis intéressé j’ai créé plusieurs compagnies et je vois facilement les maillons qui crée une compagnie est les façon de les améliorés . Répondre avec des idée innovatrice pour répondre à la compétition , bref en quelques mots je suis street smart est j’aimerai allé plus loin dans cette direction . Merci mon non est cedric mon numéro de téléphone est 5148047340

Recherche