1 877 771-5494

«Ma vie de femme d’affaires», avec Denise St-Pierre

«Ma vie de femme d’affaires», avec Denise St-Pierre

«Ma vie de femme d’affaires», avec Denise St-Pierre

Aujourd’hui, je vous présente l’entrevue que j’ai réalisée récemment avec une femme d’affaires qui gère son entreprise avec tout son être : Mme Denise Saint-Pierre, une des propriétaires du Centre ADN (anciennement «Studio Denise St-Pierre»), centre de conditionnement et de santé à St-Hyacinthe.

Qui est Denise St-Pierre ?

Je suis une femme de cœur, heureuse, aimant la vie, par tout ce qui anime l’esprit et le corps. Je n’ai jamais cru être une bonne femme d’affaires, mais je réalise qu’après 13 ans, je me débrouille de mieux en mieux. J’en apprends continuellement. J’ai toujours la passion d’aider les gens à prendre leur santé en main par une saine alimentation, par l’entrainement et le coaching. J’aime ce que je fais. Je considère qu’il est essentiel d’être alignée sur «Qui je suis» et «Ce en quoi je crois». À chaque jour, je constate tout le bien-être que les clients se permettent en se donnant rendez-vous avec eux-mêmes, en venant au Centre ADN. Moi, je ne fais que créer l’espace nécessaire.

Quels furent vos meilleurs coups au cours des 12 derniers mois ?

Spontanément, je dirais : avoir été capable de passer par-dessus mes peurs et d’avoir pu identifier mes limites dans mes compétences. Comme nous l’avons annoncé, le Centre ADN est en phase d’expansion. Avec mes précieuses collaboratrices Amélie et Nathalie, nous sommes devenues le «Centre ADN». Aussi, nous avons aménagé le studio de nos rêves, dans l’environnement de nos rêves. Il combine des salles d’entrainement et des bureaux à l’intérieur; en plus d’offrir toutes les possibilités de s’entrainer sur place à l’extérieur dans la nature ! C’est un gros projet d’investissement. Nous sommes très excitées d’avoir finalement pu matérialiser ce rêve !

Quelles furent vos principaux défis ?

La route des affaires me fait penser à une longue promenade en JEEP sur un chemin de terre chaotique. Ça brasse souvent en dedans du corps. Nous sommes excellentes dans ce que nous connaissons. Mais passer d’une entreprise en nom personnel à une société incorporée avec actionnariat est tout un défi : la convention, les assemblées, le conseil d’administration, le transfert des actions, le droit de premier refus, etc. Bref, c’est un tout nouveau vocabulaire qui ressemble à du chinois pour moi. Le destin a placé sur notre chemin toutes les bonnes personnes dont nous avions besoin pour nous accompagner dans ce projet, en commençant par un bon coach d’affaires pour nous guider. Sa présence nous est très rassurante.

Comment voyez-vous l’année ?

L’année 2015 fut exceptionnelle et 2016 s’annonce aussi prometteuse ! Nous connaissons une progression constante, grâce à la personnalisation de nos services. Notre clientèle ne se sent pas nécessairement à l’aise dans les gros gymnases. Avec notre nouveau centre, nous pouvons aussi offrir une plus grande variété de services touchant à l’alimentation; plus de flexibilité pour les sessions d’entrainement, des soins personnels sur place, du coaching pour ne nommer que ça : c’est tellement plus qu’un centre de programmes d’entrainement, de cours et de formation. Aussi, nous désirons conserver cet aspect plus intime et privé qui plait tant à notre clientèle.

Quelles sont les valeurs que vous encouragez ?

«Respect, plaisir et équilibre» ! Pour cela, je dois être attentive à mes capacités. Ce nouveau projet m’a accaparé beaucoup de temps. C’est facile de se laisser prendre. Aussi, je m’accorde à l’occasion des journées de «maladie» (journée pour moi), afin de me rebrancher sur mon être et pour laisser le mental se reposer un peu. J’écris tout ce qui peut me déranger et je l’évacue. La recette consiste à s’amuser.

Pour notre clientèle, nous affirmons que ce n’est pas ce qu’elle fait qui compte, mais comment elle se sent après l’entrainement. Chacun y va à son rythme, selon ce que le corps a le goût d’offrir dans le plaisir et non dans la souffrance. Après peu, elle se surprend elle-même.

Comment passez-vous au travers des périodes plus difficiles ?

Je prends toujours le temps de définir où je vais. Aussi, je décide de ce qui est bon pour moi et non ce que je pense que les autres attendent de moi. J’écarte rapidement ce qui ne l’est pas. Je cherche continuellement l’équilibre et je m’ajuste constamment pour l’obtenir.

À chaque semaine, je me fais un bilan. À partir d’une grille que j’utilise en coaching, je m’évalue en me donnant des notes sur 10. Je me pose toujours les mêmes questions, mais les réponses varient d’une semaine à l’autre. C’est un processus l’apprentissage du soi et d’amélioration en continue. Je me félicite pour mes progrès. Je n’hésite pas à me gratifier et à dire merci.

Aussi, je prends le temps de faire mon plan pour la semaine suivante. Je définie comment je veux la vivre, ce que je veux créer et mes tâches à faire.

Auriez-vous un conseil à donner à des jeunes qui désirent partir en affaires ?

Avoir un plan d’affaires solide; questionner les gens qui ont réussi et se faire conseiller; ne pas avoir peur d’aller chercher de l’aide des professionnels : on ne peut pas être bon dans tout !

***

Denise St-Pierre, je vous remercie beaucoup pour vos belles paroles et je vous souhaite un très bon succès avec votre nouveau bébé !

Sylvain Chassé

Sylvain Chassé
À propos de Sylvain Chassé

2 Commentaires:


  • Avatar
    By LINE 22 Avr 2015

    Bravo Sylvain!! très bonne entrevue! c’est vraiment intéressant et tes questions très pertinentes. J’aimerais beaucoup voir tout ca en vidéo!!

  • Avatar
    By Rolland 10 Déc 2015

    Excellent Sylvain, pertinent, bien structuré.

Recherche