1 877 771-5494

Le profil client : 6 façons infaillibles pour bien définir sa cible.

Identifiez les meilleurs clients… pour vous !

Comme objectif, vous désirez posséder une entreprise rentable, remplie à son plein potentiel de clients payants, n’est-ce pas ?
« – Cool ! Mais comment identifier cette bonne clientèle cible ? »

Comme entrepreneur, votre tâche consiste à aider les personnes qui ont le plus besoin de vous :

  • à vous connaître ;
  • à vous aimer ;
  • à développer un lien de confiance en vous !

Voici une question que je pose régulièrement à mes entrepreneurs : « Si demain, vous n’aviez le droit qu’à un seul et juste un seul nouveau client, qui voudriez-vous et pourquoi ? » Voilà le point de départ pour identifier le profil de votre clientèle cible.

Cet article vise à vous fournir les éléments nécessaires, afin de bien identifier les clients de vos rêves. Par la suite, avec une image claire de ces gens ou de ces organisations, vous pourrez mettre en place les actions requises pour les rejoindre plus facilement.

Ainsi, j’ai développé différentes approches pour bien définir le profil des meilleurs clients pour votre entreprise. Je vous présente celles que j’utilise le plus régulièrement et qui est accessible à tous.

1. Identifier le profil de vos futurs clients, à partir de la liste de vos clients actuels.

− « Comment ça la liste de mes clients actuels ? Ce que je veux, c’est d’en attirer des nouveaux », pensez-vous ?
− « Exactement, vous désirez passer en mode “conquête”. Mais voyons d’abord qui vous êtes capable d’attirer et partons de là ! », d’ajouter.

Compilez d’abord une liste de vos clients actuels.

Analysez l’état actuel de votre liste de clients.

Voici les raisons pour étudier votre liste de clients :

  • Pour vous donner des barèmes de mesures ; c’est une composante majeure d’un tableau de bord ;
  • Votre liste contient une foule d’informations utiles pour déterminer le profil de vos clients et par déduction, celui de votre clientèle cible ;
  • Pour bien évaluer l’efficacité de vos prochaines actions.

En tenant compte de votre liste de la dernière année, complétez les 4 étapes suivantes :

1) Combien de clients actifs avez-vous eus ?

• Classez vos clients selon certaines catégories : sociétés, institutionnelles, gouvernementales, des consommateurs ;
• Groupez-les par pays, provinces, départements ( ou MRC au Québec ), municipalités, quartiers, etc.

2) Combien de nouveaux clients avez-vous servis ?
3) Combien de comptes furent fermés ou demeurèrent inactifs ?
4) Le nombre de vos clients actifs augmente-t-il ? Diminue-t-il ? Pourquoi ?

Ce sont là vos premiers indicateurs pour suivre l’état de votre clientèle. Désirez-vous passer immédiatement à l’action ? Voici une tâche que vous pouvez réaliser de ce pas :

UNE TÂCHE PAYANTE

  • Appelez immédiatement vos clients inactifs. Découvrez ainsi « pourquoi » ils n’achètent plus. Un opticien a déjà fait des trouvailles très surprenantes qui lui ont permis de s’ajuster et de fidéliser sa clientèle. Vous pouvez lire son histoire ici. Probablement que certains de vos clients vous ont juste oublié. Ils seront heureux d’entendre votre voix. D’autres en profiteront pour vous dire ce qu’ils sont devenus. Le fait de les relancer ne peut être que positif et instructif.

Spécifications pour les commerces de détail :

Pour les propriétaires de commerces de détail qui ne tiennent pas de comptes-clients, évaluez l’achalandage de votre boutique : le nombre de personnes qui ont franchi la porte, le nombre de transactions effectué, les revenus de la journée, la valeur moyenne d’une facture. Pour le zonage géographique, demandez périodiquement la provenance de vos clients.

2. Déterminer le profil de vos meilleurs clients, grâce à la technique du « 80/20 »

Une autre méthode pour déterminer rapidement le profil de vos meilleurs acheteurs, vous pouvez utiliser la règle du 80/20, dite de Pareto. De manière générale, cette règle signifie que 20 % de vos preneurs rapportent 80 % de vos revenus. Dans la même logique, les restants représenteraient seulement 20 % de votre chiffre d’affaires, mais risquent fort d’occuper 80 % de votre temps !

Ici, l’idée consiste à découvrir qui sont vos fidèles clients payants, pour aller au plus vite en chercher d’autres qui leur ressemblent. Ainsi, vous déterminez votre clientèle cible  !

TÂCHE

Sortez un rapport de ventes « par client », en ordre décroissant ( du plus gros volume au plus petit ). Identifiez ainsi vos meilleurs acheteurs.

– « Oui Sylvain ! Mais un client, c’est un client ! »

Je me souviens d’un patron qui m’a déjà dit ceci :

– « Sylvain, quelle est la différence entre un acheteur de 100 unités et un de 1 000 ? Un “0” de plus sur la commande, n’est-ce pas ? Pourtant, c’est le même effort à solliciter. Donc, pourquoi courir après des clients à 100 unités ? »

Aujourd’hui, vous avez la possibilité de choisir vos clients et d’attirer qui vous voulez.

3. Choisir vos clients !

Je vous propose une petite réflexion pour définir votre clientèle cible d’une autre façon : choisir vos clients ! Au fur et à mesure que vous passerez sur les points suivants, des noms de clients vous viendront certainement en tête. Écrivez-les immédiatement. Cette réflexion vous aidera à définir le profil de votre clientèle idéale recherchée.

Définissez le parfait client pour vous :client cible

  • Celui que vous avez un réel plaisir à côtoyer ;
  • Celui qui a besoin de vos talents, profondément ;
  • Celui qui reconnaît que travailler avec vous est essentiel ;
  • Celui facile à identifier et à contacter ;
  • Celui content de payer ce que vous valez, sans négocier ;
  • Celui qui obtient des résultats fantastiques et veut en témoigner ;
  • Celui qui va parler de vous et qui vous recommande à d’autres clients régulièrement.

Alors, des noms vous sont-ils venus en tête en passant sur ces points ? ( Revoyez-les au besoin )

Quels signes distinctifs représentent le mieux vos meilleurs clients, par rapport à vos autres clients ? Seriez-vous satisfait de posséder une entreprise remplie d’acheteurs comme ceux-là ? Est-ce que cet exercice vous a permis de définir votre clientèle cible ?

TÂCHE

Dressez la liste des clients actuels qui correspond à cette description :

Qui sont vos « clients idéaux » ?

−Prenez les noms de vos 10 clients favoris ou, si aucun ne vous est venu en tête, vos 10 derniers dossiers.
−Réfléchissez à ces excellents acheteurs, grâce au petit jeu-questionnaire suivant. Si vous sortez gagnant de celui-ci, alors vous améliorez nettement vos chances de remporter la mise !

Le petit jeu-questionnaire va comme suit :

  • Parlez-moi de ces personnes ou organisations ;
  • Pourquoi sont-ils vos meilleurs clients ?
  • Avec qui avez-vous le plus envie de travailler ?
  • Comment différenciez-vous ce profil particulier à l’ensemble ? Qu’est-ce que ces bons clients ont comme similitudes, que les autres n’ont pas ?
  • Quelles caractéristiques uniques ont-ils dans leur trait et comportement d’achat ?
  • Où demeurent-ils ?
  • Quels produits ou services sont-ils venus acheter chez vous ?
  • Comment sont-ils arrivés chez vous la première fois ? Comment vous ont-ils connu ?
  • Peuvent-ils vous recommander à leurs amis ?

4. La segmentation : des caractéristiques pour vous aider à mieux qualifier votre clientèle cible.

Une façon un peu plus technique pour définir sa clientèle cible consiste à la segmenter ; trouver les qualificatifs uniques à celle-ci. Pour cela, nous pouvons utiliser différents critères. J’ai d’ailleurs compilé pour vous les principales caractéristiques, afin de vous aider dans cette tâche. Retrouvez une liste de critères potentiels sur mon site web à : www.sylvainchasse.com/segmentation.

Généralement, j’utilise un logiciel statistique comme SPSS pour définir le segment cible. Mais, on peut y arriver de manière plus intuitive. Voici la façon :

TÂCHE
Décrivez le profil des clients avec lesquels vous obtenez le plus de succès et qui estiment le plus la valeur de votre service. Pensez à vos meilleurs clients actuels ! Analysez l’auditoire de vos page Facebook avec les outils statistiques ou encore les visiteurs de votre site web, à l’aide de Google Analytics.

D’autres clients comme ceux-là existent-ils ? Où les trouver ? Pourquoi n’achètent-ils pas déjà chez vous ? Dressez un répertoire de ces clients potentiels dès maintenant.

Une histoire de pêche

À la pêche, on s’assure d’avoir mis les bons hameçons pour le type de prise désiré, puis on lance la ligne à l’eau. Avec une embarcation munie d’un radar, on peut se diriger directement vers l’endroit sur le lac où se tiennent les poissons recherchés. De cette manière, les chances d’une excellente récolte sont nettement améliorées. Cependant, loin de moi l’idée de comparer les clients à des poissons. Par contre, la technique pour développer une clientèle cible s’apparente étrangement à celle-ci. Rappelez-vous que vous ne pouvez plaire à tout le monde.

Maintenant, complétez les phrases suivantes : « Ma clientèle cible consiste en (des entreprises/des institutions/des consommateurs). Leurs caractéristiques principales sont ___________________ (définir le profil particulier, selon les critères qui les rendent uniques). »

Voilà, vous venez de déterminer votre segment cible à partir de leurs éléments les plus distinctifs.

CONSEIL PRATIQUE
Gardez ce segment bien en vue !

MES CLIENTS IDÉAUX

À titre d’exemple, mes clients idéaux consistent en des entreprises, dont les propriétaires ont une bonne expérience sur le marché. Ils ont connu du succès, arrivent à une autre étape de leur croissance. À la croisée des chemins, ils ne peuvent plus improviser. Ces entrepreneurs se questionnent sur la direction à prendre et les gestes à poser. Ils ne possèdent pas de division marketing et souvent leur département des ventes est à améliorer. À la suite à mes interventions, ces personnes sont celles qui obtiennent rapidement des résultats. Nous n’avons pas encore terminé la consultation qu’elles sont déjà en action, dès qu’elles découvrent la voie à emprunter. Alors, le feu se met à briller à nouveau dans leurs yeux !

5. Déterminer la viabilité du groupe cible

Souvent, j’observe de jeunes entrepreneurs s’attaquer à de minuscules créneaux, tellement petits, qu’ils ne peuvent en vivre. Votre défi consiste donc à vérifier si votre clientèle cible compte suffisamment d’adeptes pour être en mesure de faire prospérer votre entreprise. Aussi, les variables que vous sélectionnerez pour qualifier votre groupe cible permettront-elles d’attirer d’autres clients de rêve en grand nombre ?

Voici une liste d’éléments à valider. Avec ceux-ci, évaluez si le profil de votre clientèle cible vaut l’effort de s’y attarder :

  • Ces clients existent-ils en nombre suffisant ? Dans quelle proportion les retrouve-t-on sur le marché ?
  • Est-ce que résoudre leur problème est viable pour vous ?
  • Sont-ils raisonnablement motivés à vouloir le régler ?
  • Pouvez-vous les cibler facilement et mettre la main sur une liste de ces gens quelque part ?
  • Ont-ils la capacité ( ou la volonté ) de payer pour l’aide apportée ?

CONSEIL PRATIQUE

Si la réponse à ces questions est régulièrement « non », alors considérez sagement d’utiliser d’autres caractéristiques pour définir votre créneau ; aussi, pensez à élargir votre auditoire cible.

6. Observer et écouter pour mieux attirer vos clients idéaux : L’EFFET BOULE DE NEIGE !

Finalement, vous pouvez identifier une clientèle cible à partir de comportements uniques ou de situations particulières vécues par les clients que vous désirez attirer. Questionnez-les et écouter. Selon ce que vous découvrirez, ils vous sera plus facile d’entrer en communication avec eux par la suite, avec des actions ciblées et percutantes. Ainsi, votre succès commercial en sera assurée.

Dans mon récent livre  « L’EFFET BOULE DE NEIGE »,  j’y dévoile un chapitre complet sur comment identifier ces comportements et les rendre pratiques.

J’y ajoute plus de 90 autres secrets, astuces et conseils, afin de vous permettre de développer rapidement votre clientèle et augmenter votre chiffre d’affaires. Ce livre condense 23 années de recherches et expose les gestes les plus profitables effectués par un échantillon de 400 clients-entrepreneurs comme vous. La recette n’a rien de magique et chaque idée s’applique à tous.  Un lecteur m’a affirmé : « Par sa simplicité, ce livre est la meilleure consultation que j’ai obtenue de ma vie. C’est un livre à mettre entre les mains de chaque entrepreneur ».  Merci infiniment pour ce gentil commentaire. Voici le lien pour en savoir plus sur ce livre et pouvoir le commander :  « L’EFFET BOULE DE NEIGE »

Effet Boule de neige : attirez plus de clients. Vendez plus !

C’est toujours un plaisir de lire vos commentaires,

Avec gratitude,

Sylvain Chassé

@2018, tous droits réservés, Sylvain Chassé.

sylvainchasseSylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom, il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients. Il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Grand marcheur de Compostelle, il accueille l’entrepreneur avec humanisme et compassion.

Sylvain Chassé
À propos de Sylvain Chassé
Recherche