1 877 771-5494

Blog Archive

9 astuces pour savoir ce que les clients pensent de vous

Nous savons tous que le facteur no.1 de succès en entreprise est la satisfaction de la clientèle. Sans client, point d’entreprise ! Le client doit être au cœur de chacune des décisions prises. Les acheteurs cherchent constamment les meilleures solutions en fonction de leurs besoins. Ils évaluent ce qu’ils perçoivent. Leur perception même si elle est erronée, peut devenir votre réalité. Votre tâche consiste donc à connaître leur opinion et à vous adapter aux attentes. Vous comprendrez toute l’importance d’avoir cette rétroaction constante de la part de vos clients. Que pensent-ils «réellement» de vous ? Voici 9 astuces pour le savoir !

1. Consultez vos employés et vos représentants

Faites appels aux compétences de vos employés qui ont des liens avec vos clients. Vous obtiendrez la liste des requêtes et objections qu’ils reçoivent le plus souvent. Développez une stratégie pour mieux répondre aux questions fréquemment posées (FAQ), entre autre sur votre site web. Prenez en note les opportunités qui se présentent à vous et évaluez la pertinence de chacune. Soyez assuré que vos concurrents verront également ces mêmes opportunités. Il vous appartient alors de prendre les devants !

2. Prenez personnellement le pouls de vos clients

De manière ponctuelle, prenez le téléphone; faites des vérifications auprès de vos clients réguliers. Allez chercher leurs opinions concernant votre entreprise, vos employés, vos produits et services et les améliorations souhaitées. Un de mes clients a d’ailleurs dit que ces suivis furent sa meilleure publicité. Revoyez son histoire dans mon article sur « « le suivi après vente ».

Les informations obtenues pourraient vous permettre de créer le prochain «buzz». Les commentaires sont élogieux ? Demandez-leur de les écrire, afin de pouvoir vous en servir comme références ! Le « bouche à oreille » est toujours la meilleure publicité !

3. Lisez les commentaires qui vous concernent sur les réseaux sociaux

Remerciez-les lorsque vous en recevez. Soyez objectif aux plaintes exprimées. Grâce à votre tact, vous pourrez désamorcer rapidement une éventuelle bombe. Écoutez et tentez de comprendre comment les acheteurs peuvent en arriver à ces conclusions. Sachez qu’argumenter un client peut être une tâche très hasardeuse.

4. Sondez les opinions 

Les enquêtes de satisfaction

Faites périodiquement des enquêtes de satisfaction auprès d’un nombre significatif de clients. Vérifiez la qualité de vos services. «Oui, je sais. Vos clients sont satisfaits !» Mais dans quelle mesure le sont-ils? Totalement ou relativement ? (Notez que les «insatisfaits» sont partis ailleurs) C’est dans cette subtilité qu’ils vous exprimeront les améliorations à apporter à votre entreprise. Aussi, les commentaires recueillis valent souvent des fortunes. Je vous invite à lire mon billet précédent : «10 critères utiles pour mesurer la satisfaction de votre clientèle»

Les enquêtes de notoriété

De la même manière, vous pouvez sonder ceux qui n’achètent pas chez vous et découvrir pourquoi. L’enquête de notoriété est alors très utile et ses recommandations vous amèneront à procéder aux changements qui s’imposent.

5. Relancez vos clients inactifs

À partir de votre base de données (CRM), faites la liste des comptes inactifs depuis un certain temps. Communiquez avec eux et engagez la discussion. Vous pourriez y découvrir une nouvelle mine d’or !

6. Passez du temps à votre service à la clientèle

Votre entreprise possède-t-elle une ligne directe pour le service à la clientèle ? Vous avez l’opportunité d’en connaître le pouls «live» ! Écoutez les clients; notez tous les commentaires que vous recevez. Révisez périodiquement ces commentaires et agissez.

7. Formez un groupe consultatif de clients

Comme la satisfaction de votre client est primordiale, testez vos idées ou décisions auprès d’un groupe de clients «sélects», avant de passer à la mise en marché. Par le billet de discussions, vous obtiendrez rapidement leur «feed-back».

8. Faites des Tests A/B

Vous pouvez aussi vous servir de vos réseaux sociaux ou internet pour tester vos idées. Le test A/B pour évaluer l’efficacité d’une publicité par exemple, est aussi une bonne façon d’aller chercher la perception des acheteurs. Vous mettez en ligne une première publicité (A) ainsi qu’une deuxième (B) et vous retenez celle qui fut la plus efficace.

9. Invitez des clients à vous accompagner lors de vos visites de distributeurs  

Quand vous faites vos achats, vous pensez automatiquement à vos clients, n’est-ce pas ? Allez plus loin, invitez-les à vous accompagner aux expositions et salons auxquels vous participez. Non seulement seront-ils honorés par la faveur que vous leur faites, mais vous obtiendrez le pouls de la clientèle sur le champs. Vous réduisez ainsi les risques liés à de mauvais achats.

******

Avez-vous des astuces bien à vous pour découvrir la perception de vos clients ? N’hésitez pas à nous la partager !

Créez un effet « monstre » pour votre entreprise

Skyrock tes résultatsDans mon récent livre  « L’EFFET BOULE DE NEIGE »,  j’y dévoile des chapitres complets sur comment attirer des clients potentiels et les satisfaire. Il identifie les meilleures avenues et vous permet de bâtir un plan d’action solide.

Un lecteur m’a affirmé ceci : « Par sa simplicité, ce livre est la meilleure consultation que j’ai obtenue de ma vie. C’est un livre à mettre entre les mains de chaque entrepreneur »

Vous y retrouverez plus de 90 secrets, astuces et conseils, afin de développer rapidement votre clientèle. Faites « skyrocker » vos résultats :

  1. Vous pouvez ouvrir le livre où vous voulez au hasard. Appliquez immédiatement le conseil présenté.  Chaque conseil fait environ 1 page et demie. Donc, c’est une lecture très rapide.
  2. Vous pouvez aussi l’utiliser sous forme de GUIDE : suivre méthodiquement chacune des étapes proposées pour bâtir votre modèle d’affaires.

Une nouvelle approche synthétisée pour monsieur et madame le monde ! 

Ce livre condense 23 années de recherches et expose les gestes les plus profitables effectués par 400 clients-entrepreneurs sous mes conseils. Ici, la nouvelle approche est surprenante par sa simplicité. Je l’ai écrit pour des gens qui veulent des résultats rapides, sans avoir à suivre de longs cours universitaires…ça je les ai déjà fait pour vous !!!

Obtenez ce guide pratique complet pour seulement 27$. Oui vous avez bien lu : 27$ !!!

Voici le lien pour en savoir plus sur ce livre, sa méthode et pouvoir le commander :  « L’EFFET BOULE DE NEIGE »

Effet Boule de neige : attirez plus de clients. Vendez plus !

 

Suivez-moi sur Facebook

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager. Je vous invite à vous joindre à moi sur Facebook. Suivez ce lien :  Sylvain Chassé   afin de me partager vos différentes aventures. C’est toujours un privilège pour moi de pouvoir vous connaître et vous suivre à mon tour.

Avec toute ma gratitude,

Sylvain Chassé

Qui est Sylvain ?

sylvainchasse

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur). Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.  À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Il enseigne aussi au niveau collégial. Auteur du livre L’EFFET BOULE DE NEIGE, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »

Spécialiste agréé en Optimisation du processus clientSocial & Community Manager

 

 

Questionnaire pour une réflexion stratégique sur la situation de votre entreprise.

Ce qui fonctionne et ce que vous aimeriez améliorer !

Voici le questionnaire que j’utilise auprès de mes clients au départ de mes interventions. C’est un outil simple et efficace qui a pour but d’obtenir rapidement la perception d’un entrepreneur sur sa gestion ; pour identifier les aspects qui fonctionnent le mieux dans son entreprise et ceux où il souhaite des améliorations.

Ce questionnaire comporte trois grandes sections :

  1. Au niveau personnel : le développement personnel et de l’être, afin de situer vos objectifs de vie personnels ;
  2. Au niveau des fonctions de votre entreprise ;
  3. Constats.

Allez-y spontanément !

Vous devriez être en mesure de répondre au questionnaire en 15 minutes approximativement.

À la fin du questionnaire, la dernière section vous aidera à faire vos premiers constats.

Pour chacun des éléments cités, encerclez le chiffre correspondant à votre niveau de satisfaction. L’échelle va de 1 (insatisfaisant) jusqu’à 5 (très satisfait)

SECTION I : RÉFLEXION STRATÉGIQUE AU NIVEAU PERSONNEL

Au niveau du développement personnel (l’être) :

Insatisfait

Très satisfait

·         Votre plan de vie 1 2 3 4 5
·         Votre attitude 1 2 3 4 5
·         Votre engagement envers la réalisation de vos rêves 1 2 3 4 5
·         Votre niveau de motivation actuel 1 2 3 4 5
·         Votre confiance en moi 1 2 3 4 5
·         Votre capacité à équilibrer ma vie 1 2 3 4 5
·         Votre capacité à établir des priorités 1 2 3 4 5
·         Votre bonheur intérieur 1 2 3 4 5

Au niveau physique et santé :

·         Votre forme 1 2 3 4 5
·         Votre apparence physique 1 2 3 4 5
·         Vos habitudes alimentaires 1 2 3 4 5
·         Votre niveau d’énergie 1 2 3 4 5

Au niveau intellectuel :

·         Le développement continue de vos aptitudes – (Lire ; suivre des cours, etc) 1 2 3 4 5
·         Votre curiosité 1 2 3 4 5

Au niveau relationnel :

·         Vos relations personnelles 1 2 3 4 5
·         Votre vie de famille et de couple ; enfants 1 2 3 4 5
·         Vos amitiés 1 2 3 4 5

Au niveau de l’avoir, du faire et des revenus :

·         Votre évolution professionnelle – Est-ce que vous aimez ce que vous faites ? En êtes-vous passionné ? 1 2 3 4 5
·         Vos revenus/votre salaire 1 2 3 4 5
·         Votre espace de travail 1 2 3 4 5
·         Votre efficacité au travail 1 2 3 4 5
·         Votre situation financière ; votre endettement 1 2 3 4 5
·         Votre domicile 1 2 3 4 5

Au niveau des loisirs :

·         Le temps pour vous détendre et relaxer 1 2 3 4 5
·         Le plaisir retiré de vos loisirs 1 2 3 4 5
Autres  1 2 3 4 5

 

SECTION II. RÉFLEXION STRATÉGIQUE AU NIVEAU DE VOTRE ENTREPRISE

  Insatisfait

Très satisfait

Au niveau général de votre entreprise (ou de votre pratique) :

·         Votre chiffre d’affaires actuel 1 2 3 4 5
·         Votre vision : Où vous allez avec votre entreprise? 1 2 3 4 5
·         Votre capacité de production (ou à servir plus de clients) 1 2 3 4 5
·         Vos outils informatiques 1 2 3 4 5
·         La protection de vos données (« back-up ») 1 2 3 4 5
·         Vos habiletés en gestion 1 2 3 4 5
·         Votre plaisir à entreprendre 1 2 3 4 5

Au niveau du marketing & communication :

·         La clarté de votre mission : Comment vous aidez vos clients 1 2 3 4 5
·         Votre nombre actuel de clients 1 2 3 4 5
·         Votre capacité à déterminer et à atteindre vos objectifs 1 2 3 4 5
·         L’efficacité générale de vos stratégies 1 2 3 4 5
·         Le niveau de satisfaction de votre clientèle 1 2 3 4 5
·         La façon dont vous vous démarquez sur le marché 1 2 3 4 5
·         Votre positionnement 1 2 3 4 5
·         L’expérience client : Le wow ! 1 2 3 4 5
·         Vos délais de livraison 1 2 3 4 5
·         L’innovation ; votre capacité à générer de nouvelles idées 1 2 3 4 5
·         Vos prix 1 2 3 4 5
·         L’efficacité de vos publicités 1 2 3 4 5
·         Votre visibilité sur le marché 1 2 3 4 5
·         Votre compréhension de comment un client achète aujourd’hui et comment il arrive jusqu’à vous 1 2 3 4 5
·         Votre image de marque 1 2 3 4 5
·         Votre « présence » sur les nouveaux médias électroniques 1 2 3 4 5
·         L’efficacité de votre site web 1 2 3 4 5
·         Votre plaisir à mettre en marché vos services 1 2 3 4 5

Au niveau des ventes :

·         Le taux de croissance de vos ventes 1 2 3 4 5
·         Votre capacité à vendre vos services 1 2 3 4 5
·         Votre prospection; votre intensité sur le marché 1 2 3 4 5
·         Le nombre de références que vous recevez 1 2 3 4 5
·         Votre niveau d’écoute; votre curiosité 1 2 3 4 5
·         La définition de votre territoire 1 2 3 4 5
·         La qualité de vos présentations 1 2 3 4 5
·         Votre taux de fermeture des ventes 1 2 3 4 5
·         Votre capacité à prendre la parole en public 1 2 3 4 5
·         Votre capacité à générer des « leads »
·         Le suivi de vos prospects 1 2 3 4 5
·         Votre service après-vente 1 2 3 4 5
·         Vos habiletés en négociation (à justifier vos prix) 1 2 3 4 5
·         Votre espace de travail 1 2 3 4 5
·         Vos outils de vente 1 2 3 4 5
·         Votre réseautage d’affaires 1 2 3 4 5
·         Votre plaisir à trouver de nouveaux clients (et à développer votre clientèle) 1 2 3 4 5
·         Votre plaisir à servir votre clientèle actuelle 1 2 3 4 5
·         Votre plaisir à vendre 1 2 3 4 5

Les ressources humaines; gestion du temps :

·         Le climat de travail; l’indice de bonheur au travail 1 2 3 4 5
·         Votre leadership avec les membres de votre équipe 1 2 3 4 5
·         La capacité à déterminer vos tâches prioritaires 1 2 3 4 5
·         Votre gestion du temps au travail; la capacité à garder le focus sur les tâches 1 2 3 4 5
·         Votre capacité à déléguer, et à déléguer aux bonnes personnes 1 2 3 4 5
·         Votre recrutement de main-d’œuvre (facilité à trouver, processus d’embauche, intégration du nouvel employé, etc.) 1 2 3 4 5
·        Votre relève (identification et processus) 1 2 3 4 5
·         Votre capacité à gérer du personnel de manière stratégique en lien avec vos stratégies d’affaires 1 2 3 4 5
·         Votre capacité à travailler en équipe (interne et externe à votre entreprise) 1 2 3 4 5
·         La mobilisation de l’équipe (tous vers le même objectif, tous dans le même bateau) 1 2 3 4 5
·         Votre plaisir à gérer du personnel dans le feu de l’action (ou à vous « gérer » selon ma personnalité si vous n’avez pas d’employé) 1 2 3 4 5

Au niveau des finances, fiscalité & de la comptabilité :

·         La situation financière de votre entreprise 1 2 3 4 5
·         La relation avec votre banquier 1 2 3 4 5
·         Votre tenue de livres 1 2 3 4 5
·         Vos marges de profit 1 2 3 4 5
·         Votre planification fiscale 1 2 3 4 5
·         Votre capacité à générer des fonds pour les besoins de l’entreprise 1 2 3 4 5
·         Le rendement financier obtenu pour tous vos efforts déployés (ROE) 1 2 3 4 5
·         Votre capacité à bien planifier et financer vos projets d’investissements 1 2 3 4 5
·         Le retour sur vos investissements (ROI) 1 2 3 4 5
·         Vos outils de contrôle (Votre tableau de bord) 1 2 3 4 5
·         Votre gestion budgétaire 1 2 3 4 5
·         Votre plaisir à gérer vos finances et à budgéter 1 2 3 4 5
·         Votre plaisir à faire votre comptabilité 1 2 3 4 5
·         Votre plaisir à payer des impôts (!) 1 2 3 4 5

 

SECTION III. CONSTATS DE VOTRE RÉFLEXION STRATÉGIQUE

  • Qu’est-ce que vous avez appris en procédant à cette réflexion stratégique ?
  • Vos scores traduisent-ils une conception équilibrée de la vie ?
  • Quels sont les domaines qui vous satisfont le plus ? Et ceux qui vous satisfont le moins ?
    • Portez une attention particulière sur les points où vous avez indiqué des notes de 3 ou moins.
    • Que faudrait-il changer sur ce plan pour que vous puissiez vous donner une meilleure note ? En combien de temps ?
  • Que devriez-vous faire en priorité pour commencer à améliorer votre score ?
  • Quand est-ce que vous pouvez faire ce premier pas ?
  • Quels sont vos souhaits et vos rêves personnels ? Pour votre entreprise ?
  • Vos souhaits et vos rêves personnels sont-ils compatibles ou incompatibles avec ceux de votre entreprise ? Pour quel niveau ?

******

Ce questionnaire a été conçu pour vous offrir un portrait rapide de votre situation et identifier les éléments sur lesquels vous désirez travailler. C’est un point de départ vers un plan de travail d’amélioration continue. N’hésitez pas à questionner de la même façon vos collaborateurs et y découvrir également leur perception. Vous y trouverez assurément des points qui se rejoignent. L’identification de ces points vous aidera à mobiliser votre équipe plus facilement par la suite. Une idée que je vous lance est de former un comité d’amélioration continue.

Sur ce, mes collègues multidisciplinaires et moi sommes en mesure de vous appuyer au niveau de votre réflexion stratégique  : que ce soit pour l’animation d’une séance de travail avec votre comité de direction ou encore pour l’élaboration d’un plan et les actions à mettre en place par la suite.

Je vous souhaite une bonne réflexion stratégique et de détenir l’entreprise « parfaite », celle à la hauteur de vos aspirations !

À votre tour : comment avez-vous trouvé ce questionnaire ? Quels constats faites-vous de votre réflexion stratégique ? Comment comptez-vous passer à l’action ?

Au plaisir de vous lire et de pouvoir collaborer à votre succès,

Vous désirez créer un effet boule de neige pour votre entreprise ?

Voici un livre pour vous !

Dans mon récent livre « L’EFFET BOULE DE NEIGE », j’y dévoile plus de 90 autres secrets, astuces et conseils, afin de développer rapidement votre clientèle et augmenter votre chiffre d’affaires. Ce livre condense 23 années de recherches et expose les gestes les plus profitables effectués par un échantillon de 400 clients-entrepreneurs comme vous. La recette n’a rien de magique et chaque idée s’applique à tous.  Un lecteur m’a affirmé : « Par sa simplicité, ce livre est la meilleure consultation que j’ai obtenue de ma vie. C’est un livre à mettre entre les mains de chaque entrepreneur ».  Merci infiniment pour ce gentil commentaire. Voici le lien pour en savoir plus sur ce livre et pouvoir le commander :  « L’EFFET BOULE DE NEIGE »

C’est toujours un plaisir de lire vos commentaires,

Avec gratitude,

 

Buen camino,

Sylvain Chassé

photo-sylvain2

 

 

 

 

 

 

 

 

@2017, tous droits réservés, Sylvain Chassé.

Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Depuis 22 ans, il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients. Il a réalisé plus de 400 mandats en sondages, études de marché, réflexion stratégique, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Grand marcheur de Compostelle, il accueille l’entrepreneur avec humanisme et compassion.

 

«Ma vie de femme d’affaires», avec Denise St-Pierre

Aujourd’hui, je vous présente l’entrevue que j’ai réalisée récemment avec une femme d’affaires qui gère son entreprise avec tout son être : Mme Denise Saint-Pierre, une des propriétaires du Centre ADN (anciennement «Studio Denise St-Pierre»), centre de conditionnement et de santé à St-Hyacinthe.

Qui est Denise St-Pierre ?

Je suis une femme de cœur, heureuse, aimant la vie, par tout ce qui anime l’esprit et le corps. Je n’ai jamais cru être une bonne femme d’affaires, mais je réalise qu’après 13 ans, je me débrouille de mieux en mieux. J’en apprends continuellement. J’ai toujours la passion d’aider les gens à prendre leur santé en main par une saine alimentation, par l’entrainement et le coaching. J’aime ce que je fais. Je considère qu’il est essentiel d’être alignée sur «Qui je suis» et «Ce en quoi je crois». À chaque jour, je constate tout le bien-être que les clients se permettent en se donnant rendez-vous avec eux-mêmes, en venant au Centre ADN. Moi, je ne fais que créer l’espace nécessaire.

Quels furent vos meilleurs coups au cours des 12 derniers mois ?

Spontanément, je dirais : avoir été capable de passer par-dessus mes peurs et d’avoir pu identifier mes limites dans mes compétences. Comme nous l’avons annoncé, le Centre ADN est en phase d’expansion. Avec mes précieuses collaboratrices Amélie et Nathalie, nous sommes devenues le «Centre ADN». Aussi, nous avons aménagé le studio de nos rêves, dans l’environnement de nos rêves. Il combine des salles d’entrainement et des bureaux à l’intérieur; en plus d’offrir toutes les possibilités de s’entrainer sur place à l’extérieur dans la nature ! C’est un gros projet d’investissement. Nous sommes très excitées d’avoir finalement pu matérialiser ce rêve !

Quelles furent vos principaux défis ?

La route des affaires me fait penser à une longue promenade en JEEP sur un chemin de terre chaotique. Ça brasse souvent en dedans du corps. Nous sommes excellentes dans ce que nous connaissons. Mais passer d’une entreprise en nom personnel à une société incorporée avec actionnariat est tout un défi : la convention, les assemblées, le conseil d’administration, le transfert des actions, le droit de premier refus, etc. Bref, c’est un tout nouveau vocabulaire qui ressemble à du chinois pour moi. Le destin a placé sur notre chemin toutes les bonnes personnes dont nous avions besoin pour nous accompagner dans ce projet, en commençant par un bon coach d’affaires pour nous guider. Sa présence nous est très rassurante.

Comment voyez-vous l’année ?

L’année 2015 fut exceptionnelle et 2016 s’annonce aussi prometteuse ! Nous connaissons une progression constante, grâce à la personnalisation de nos services. Notre clientèle ne se sent pas nécessairement à l’aise dans les gros gymnases. Avec notre nouveau centre, nous pouvons aussi offrir une plus grande variété de services touchant à l’alimentation; plus de flexibilité pour les sessions d’entrainement, des soins personnels sur place, du coaching pour ne nommer que ça : c’est tellement plus qu’un centre de programmes d’entrainement, de cours et de formation. Aussi, nous désirons conserver cet aspect plus intime et privé qui plait tant à notre clientèle.

Quelles sont les valeurs que vous encouragez ?

«Respect, plaisir et équilibre» ! Pour cela, je dois être attentive à mes capacités. Ce nouveau projet m’a accaparé beaucoup de temps. C’est facile de se laisser prendre. Aussi, je m’accorde à l’occasion des journées de «maladie» (journée pour moi), afin de me rebrancher sur mon être et pour laisser le mental se reposer un peu. J’écris tout ce qui peut me déranger et je l’évacue. La recette consiste à s’amuser.

Pour notre clientèle, nous affirmons que ce n’est pas ce qu’elle fait qui compte, mais comment elle se sent après l’entrainement. Chacun y va à son rythme, selon ce que le corps a le goût d’offrir dans le plaisir et non dans la souffrance. Après peu, elle se surprend elle-même.

Comment passez-vous au travers des périodes plus difficiles ?

Je prends toujours le temps de définir où je vais. Aussi, je décide de ce qui est bon pour moi et non ce que je pense que les autres attendent de moi. J’écarte rapidement ce qui ne l’est pas. Je cherche continuellement l’équilibre et je m’ajuste constamment pour l’obtenir.

À chaque semaine, je me fais un bilan. À partir d’une grille que j’utilise en coaching, je m’évalue en me donnant des notes sur 10. Je me pose toujours les mêmes questions, mais les réponses varient d’une semaine à l’autre. C’est un processus l’apprentissage du soi et d’amélioration en continue. Je me félicite pour mes progrès. Je n’hésite pas à me gratifier et à dire merci.

Aussi, je prends le temps de faire mon plan pour la semaine suivante. Je définie comment je veux la vivre, ce que je veux créer et mes tâches à faire.

Auriez-vous un conseil à donner à des jeunes qui désirent partir en affaires ?

Avoir un plan d’affaires solide; questionner les gens qui ont réussi et se faire conseiller; ne pas avoir peur d’aller chercher de l’aide des professionnels : on ne peut pas être bon dans tout !

***

Denise St-Pierre, je vous remercie beaucoup pour vos belles paroles et je vous souhaite un très bon succès avec votre nouveau bébé !

Sylvain Chassé

Ce matin, j’avais une rencontre avec un jeune entrepreneur dans le domaine de la peinture commerciale. Cette personne est très dynamique et très compétente dans son champ d’activité. Pour se partir en affaire, il a utilisé une stratégie que j’aime beaucoup : Celle d’acheter une entreprise déjà existante avec une clientèle établie. Son coût d’acquisition fut vraiment avantageux et celà lui a évité tous les frais de démarrage d’une nouvelle entreprise.

Un changement de propriété : une source potentielle d’insécurité pour la clientèle

Un point que j’ai voulu vérifier dès le départ des conversations fut de savoir comment la clientèle a réagit au changement de propriété. Il n’y a rien comme un changement pour déstabiliser une clientèle. Hors, ici la compagnie opère toujours sous le même nom, avec les mêmes employés. Le transfert s’effectue à merveille et le chiffre d’affaire se maintient bien actuellement.

La comptabilité, un outil de gestion

Je me suis rapidement rendu compte que mon dynamique entrepreneur gère l’entreprise de façon intuitive, comme la plupart des petits entrepreneurs. Ses outils de gestion ne sont pas opérationnels. En questionnant sur l’état de ses liquidités, de ses recevables, de ses payables et de sa marge de crédit, j’ai pu constater que sa situation s’améliore de mois en mois. À la fin de la rencontre, il est sorti avec le sourire… et multiples devoirs faciles à réaliser pour notre prochaine rencontre, le mois prochain :

1)      Faire un rapport mensuel de ses ventes, pour en suivre l’évolution. Il connait déjà assez bien l’état de son carnet de commande et de sa facturation.

2)      Faire son budget annuel et le calcul de ses frais fixes à rencontrer mensuellement; faire le calcul des ventes à rencontrer pour dépasser son point mort. Il n’a pas connaissance de sa rentabilité actuelle.

3)      Faire et suivre l’état de son fonds de roulement (Cash + recevables- marges utilisées-payables). S’il augmente, je peux en déduire que ça va bien. S’il descend, il est possible d’identifier certaines difficultés potentielles. dans notre cas présent, la situation semble positive.

4)      Mettre au propre sa méthode du calcul des coûts pour ses soumissions. Vérifier son ratio d’obtention des soumissions. Un ratio trop fort indique des prix trop concurrentiels, et l’inverse, des prix trop élevés. Il fut convenu de ne pas soumissionner sur des travaux où son prix est su pour être trop élevé, dès le départ.

Le but de l’exercice est de lui permettre de visualiser facilement le nombre de ventes à effectuer par mois, voir l’état de ses marges, afin d’être capable de rencontrer ses paiements ou de soutenir d’autres investissements. En effet, celui-ci désire procéder à l’acquisition d’équipements et il nous sera possible de constater l’ampleur de sa capacité financière, comme le ferait un banquier.

L’entrepreneur et la vie de couple

Aussi étonnant que cela puisse paraître en consultation, les discussions se sont ensuite poursuivies sur l’impact du démarrage d’une entreprise sur sa vie de couple. Pour moi, il est important de valider si les gens sont heureux, à travers leurs expériences qu’ils se créent et dans la réalisation de leur passion. J’ai pu constater les éléments suivants que je considère gagnants :

1)      Mon entrepreneur a le support inconditionnel de sa conjointe. Tout comme la clientèle, je voulais valider si sa partenaire de vie était confiante dans ce changement de carrière, ce qui est le cas. Elle est très fière de le voir se réaliser !

2)      Il exprime bien ce qu’il peut vivre et ressentir, dans le défi de gérer une entreprise. Cette communication permet un apport d’encouragement majeur et évite toutes les surprises pouvant impacter la relation de couple. Les hommes, plus que les femmes, ont tendance à conserver leur difficulté pour eux et ne pas en parler, ce qui mine généralement d’autant la relation de couple. Donc, n’hésitez pas à partager vos bons coups… et de vos défis !

3)      Il mène une vie équilibrée. Malgré les défis et le dévouement à l’entreprise naissante, il est important de ne pas s’oublier totalement dans le travail et de conserver un équilibre dans les autres sphères de la vie : S’accorder des moments de qualité avec ses proches est essentiel et surtout, de ne pas oublier les gens qui nous aiment !

4)      Exprimer fréquemment votre gratitude.

Déclic est là pour vous aider à maximiser votre potentiel d’affaire…et votre plein potentiel humain !

Bonne journée,

Coach Sylvain

©2012, Déclic, Coaching en ventes & marketing, tous droits réservés.

Il me fait plaisir de vous partager ce matin un extrait fort pertinent de la lettre mensuelle « Bourgeois Minute », rédigée par un ami de longue date, M. Guy Bourgeois, motivateur  www.guybourgeois.com . Une personne à connaître ! Je crois que son message peut être utile à tous patrons ! Allez ! Osez sourire !

 

 

Message aux patrons

Beaucoup de patrons se plaignent régulièrement de la mauvaise ambiance de travail qui prévaut dans leur entreprise ou département.

Plusieurs me disent : « Ça ne va pas bien ces temps-ci. Les gens sont amorphes et se traînent les pieds. As-tu des trucs à me donner ? » Ma réponse est toujours : « Oui! C’est vous le problème ! »

Je m’explique. Ce n’est pas nécessairement vous qui créez cette mauvaise ambiance (quoi que???), mais c’est vous qui devez en créer une meilleure. Les employés sont rarement plus motivés que leur patron. Alors, bougez-vous un peu !

  • Rentrez avec le sourire le matin !
  • Parlez de sujets qui sont positifs !
  • Soyez enthousiaste !
  • Répandez du bonheur en faisant des compliments !  
  • Lancez un concours, une promotion !
  • Appuyez les membres de votre équipe ! 

C’est à vous de mettre de l’ambiance. On peut travailler sérieusement tout en ayant du fun. Si l’ambiance est meilleure, tout le monde sera plus heureux et, en prime, vous allez conserver vos employés beaucoup plus longtemps.

Alors, n’hésitez pas!

Guy Bourgeois, Motivateur  www.guybourgeois.com

« Un être humain a réussi quand il se lève le matin, se couche le soir, et entre les deux, fait ce qui lui plaît ! » Bob Dylan

Le développement de l’être humain à travers la réalisation de ses passions est un sujet qui m’interpelle beaucoup. Nous avons tous des rêves ou des projets qui nous tiennent à cœur et ce, dans toutes les sphères de notre vie. Pour certain, se réaliser passe par un projet d’affaire : Utiliser un talent particulier qui vous est reconnu et de le mettre au service de vos semblables.

Voici quelques questions utiles pour vérifier si votre passion pour les affaires est toujours au rendez-vous :

  1. Avez-vous toujours ce goût d’aider des gens à résoudre leur problème?
  2. Avez-vous encore la patience d’écouter vos clients ?
  3. Êtes-vous enthousiasmé(e) par votre projet d’entreprise ?
  4. Où voulez-vous aller personnellement avec votre entreprise ? Où en êtes-vous rendu avec ça comme propriétaire ?
  5. Est-ce que vous avez encore la motivation de vous investir à fond dans ce projet, comme à vos débuts ? Est-ce que vous y croyez encore ?

Cette petite réflexion est un premier geste qui vise à vous permettre de découvrir si votre projet d’affaire vous allume encore. Chez Déclic, nous croyons que le développement de votre entreprise passe par la réalisation de l’individu d’abord. Avant chaque intervention, c’est un devoir pour nous de savoir où vous en êtes personnellement et dans quelle direction vous désirez vous diriger.

« Ces choses qui vous emballent, les projets qui vous enthousiasment, vos rêves sont le fil conducteur de votre mission…et la mission de Déclic est de vous aider à les réaliser ! »

Vous avez des commentaires ? Des questionnements particuliers, n’hésitez pas à nous les communiquer.

Je vous souhaite de vivre vos passions à fond…et surtout de passer à l’action !

Coach Sylvain

®Déclic, Coaching en gestion des ventes & en développement des affaires.

9 facteurs pour fixer des objectifs stimulants !

 

« Peu importe si le début paraît petit. Ce qui compte, c’est de se fixer des objectifs, de rêver grand et d’avancer vers votre but ! » 

Vous fixer des objectifs personnels ou pour votre équipe est toute une science ! Après réflexions sur votre situation, il est essentiel de savoir où vous voulez vous diriger. Les objectifs sont là pour vous aider à visualiser le chemin à parcourir et sont des repères puissants sur la route de votre succès !

Un objectif est:

1.Précis

Il y a une nuance entre « je veux augmenter mes ventes» (un souhait) et « je veux augmenter mes ventes de 100 000 $ ». Ce dernier détermine la hauteur de l’objectif à atteindre.  Un objectif est d’abord un chiffre !

2. Mesurable

En tout temps, vous pouvez évaluer où vous êtes rendu dans l’atteinte de votre objectif. « Je suis rendu à 50 000 $ d’augmentation sur mon objectif fixé à 100 000 $».

3. Délimité dans le temps

Nous parlons de mettre une date, un échéancier. Par exemple : D’ici 12 mois, nous voulons augmenter de 100 000 $ nos ventes…En l’an 2 du plan, nous ouvrirons 2 nouvelles boutiques….Avant Noël, notre blitz publicitaire doit nous permettre d’aller chercher 50 nouveaux clients…

4. Réaliste

L’objectif doit être connecté à votre contexte. Par exemple : Depuis 10 ans, une entreprise sert environ 100 clients en moyenne par année. Il serait irréaliste qu’elle se fixe comme objectif de servir 1000 clients cette année, à moins d’un changement majeur dans l’entreprise.  Tout est possible avec un bon plan…en autant que lui aussi soit réaliste et à la hauteur de vos capacités !

5. Atteignable, sans être trop facile

L’objectif doit être perçu comme réalisable et doit guider les actions à mettre en place pour son atteinte. S’il est trop élevé, le cerveau fera « rejet » et n’accordera que peu d’importance à l’objectif. S’il est trop bas, il est dans la nature humaine de « s’assoir » dessus et de le considérer comme déjà fait avec les gestes quotidiens !

6. Stimulant et mobilisant

L’objectif doit vous motiver et vous permettre de trouver de nouvelles façons constructives pour l’atteindre. Si vous êtes en équipe, l’astuce est de faire participer les membres à la fixation de l’objectif de groupe. C’est un élément hautement mobilisateur. S’il n’est pas possible de faire participer les gens à la fixation de l’objectif de groupe, il est souhaitable d’aller chercher l’engagement des membres et de répondre à leurs questionnements ou craintes au préalable. Sans quoi, l’objectif « imposé » aura fort probablement un effet opposé sur votre équipe !

7. Sur mesure pour vous

Votre objectif doit faire ressortir vos talents naturels et vos compétences ! Pouvoir mettre à contribution votre instinct, votre vision de la situation et vos connaissances. Aussi, il doit vous permettre de vivre en harmonie avec vous-même d’abord et avec votre entourage !

8. Explicable et assimilable

Votre objectif doit être facilement explicable et compris par votre entourage, afin qu’il  puisse vous soutenir et vous encourager dans son atteinte.

9. Prévisible

Prévoir la possibilité de réviser votre objectif en chemin. Les impondérables et les obstacles font parties de la vie. Accepter avec sagesse les situations du moment, au fur et à mesure qu’elles se présentent. Certains vont prévoir trois types d’objectifs avec une terminologie comme suit : Objectif agressif, réaliste et conservateur. Personnellement, je crois que le cerveau se dirigera vers le « conservateur » inconsciemment. Voilà pourquoi, je préfère les objectifs réalistes !

Où allez-vous ? Il ne vous reste plus qu’à rédiger votre plan pour atteindre tous vos objectifs…et surtout de passer à l’action dès maintenant !

Buen Camino

Sylvain

www.sylvainchasse.com


Recherche