1 877 771-5494

Blog Archive

Les réseaux sociaux et les smartphones sont maintenant omniprésents dans la vie des canadiens. C’est un phénomène social fascinant. Pour les entreprises, cette tendance est incontournable pour le marketing et à un autre niveau, pour la gestion de la main-d’œuvre. Alors, comment en faire profiter votre entreprise, au lieu de voir les inconvénients ?

Pouvez-vous le croire ? 95% des canadiens sont maintenant branchés sur internet et y passent en moyenne 5h51 par jour !!! * Oui, nous pouvons le croire facilement. On peut le constater à chaque coin de rue. Comme hypnotisés, les gens regardent leur smartphone et consultent leurs réseaux sociaux ou textos en traversant la rue à pied , au lieu de regarder les dangers autour. Pendant que les conducteurs attendent, remarquez-les en train de baisser leurs yeux sur quoi ? Sur leur téléphone intelligent !

Réseaux sociaux

Selon une étude récente pour Hootsuite/We are social, 67% de tous les utilisateurs canadiens fréquentent des réseaux sociaux sur une base régulière et se tiennent sur ces plateformes un total de 1 heure 47 minutes par jour, avec une visite moyenne de 9 minutes à chaque occasion, donc y font environ 12 visites par jour.  Ces chiffres sont énormes !  

Pour être devant les yeux de vos clients

Dans mes formations, j’aborde le sujet médiatique comme suit : « Où se posent les yeux de vos acheteurs dès leur réveil le matin et durant le reste de la journée ? C’est là que vous voulez annoncer votre entreprise ! »

Actuellement, les champions des sites les plus visités par les canadiens sont : Google comme moteur de recherches; Facebook, LinkedIn, Instagram, Snapchat et Twitter pour les réseaux sociaux ; finalement, YouTube pour les vidéos.

*Le taux de pénétration d’Internet dans le monde. Crédits : Hootsuite / We Are Social. Janvier 2019

Les réseaux sociaux, une approche différente aux médias traditionnels

L’entrepreneur avide de nouvelles clientèles peut penser qu’annoncer ses promotions sur Facebook vaudra une mine d’or. Cependant, il faut se rappeler que les réseaux sociaux sont à la base des plateformes « sociales ». C’est-à-dire que les gens y vont pour se divertir, pas nécessairement pour se faire envahir de publicités, inintéressantes de surcroît. Donc, l’approche doit être différentes à celles des médias traditionnels.

Puisque le trafic sur internet est très important, outre y faire de la publicité, les réseaux sociaux sont des outils incroyables pour la gestion et la planification marketing d’un entrepreneur.

Dans cet article, je vous présente les 4 grandes utilités des réseaux sociaux

Écouter grâce aux réseaux sociaux

La fonction de l’écoute sert à gérer votre réputation sur les médias sociaux. En étant actif, nous pouvez améliorer la rétention de votre clientèle en identifiant rapidement les irritants potentiels et réduire les possibles remboursements. Aussi, vous restez à l’affût des améliorations de votre offre et de nouvelles occasions d’affaires. ll s’échange tellement d’informations que c’est une mine d’or pour celui qui sait écouter !

  • Suivez de près votre brand : est-ce que les gens parlent de votre compagnie sur les médias sociaux ? Alors, activez vos alertes sur Google pour ne pas les manquer. Montrez aux gens que vous êtes présents et soucieux des commentaires portés à votre sujet. Remerciez les pour les commentaires élogieux. Montrer votre souci lorsque c’est un commentaire plus critique. C’est une façon préventive de désamorcer d’éventuels dérapages pouvant affecter votre crédibilité ; le plus possible, ne laissez aucun commentaire non répondu.
  • Abonnez-vous aux pages de groupes qui abordent les sujets qui vous concernent. Ainsi, soyez à l’affût de ce qui préoccupent les gens. Vous y trouverez une foule d’occasions et d’idées pour concevoir vos prochains messages publicitaires ;
  • Aussi, découvrez rapidement qui sont les principaux influenceurs dans votre domaine. Participez activement sur leur page, en allant dans le même sens qu’eux. N’allez pas les contredire sur leur page, sinon faites-le par message privé ;
  • Suivez les pages et les actions de vos concurrents ; établissez une veille concurrentielle. Personnellement, j’ai un grand respect pour les gens dans mon domaine. Je suis toujours émerveillé par leur créativité et j’aime beaucoup observer leur façon de faire .

Influencer par les réseaux sociaux

client cible réseaux sociaux

Ici en plus d’écouter, prenez les devants et démontrer votre expertise. Pourquoi ? Pour ainsi engager la conversation avec des gens qui recherchent vos compétences. Devenez leur héros en résolvant leur problème. Vos interventions piqueront leur curiosité et iront voir votre site web et ce que vous offrez. C’est aussi une belle manière d’améliorer vos listes d’envois en captant leurs coordonnées.

  • Captez l’intérêt grâce à des images qui attirent les regards ;
  • Utilisez aussi des titres d’articles accrocheurs ; optimisez vos textes avec les mots clés recherchés sur les moteurs de recherches ;
  • Partagez un contenu intéressant qui répond aux questions que les gens se posent ;
  • Profitez du passage d’un lecteur pour lui faire une offre gratuite (leadmagnet), afin d’obtenir ses coordonnées en échange ;
  • De plus, installez des pixels de conversion pour suivre vos visiteurs ; remarketez-les ensuite ;
  • Bâtissez des séries de courriels avec des histoires qui donnent le goût de vous suivre ;  
  • Montrez-vous accessible ; devenez des « intimes » ;
  • Soyez visible « partout ». Ensuite, faites converger tous vos médias traditionnels et numériques vers votre entonnoir de vente ( funnel ).

Réseauter avec les réseaux sociaux

Réseaux sociaux
43206976 – closeup of business team showing unity with putting their hands together on top of each other. concept of teamwork.

Rejoignez les gens de votre domaine qui font sensation sur le web ; profitez de leur grande visibilité ; faites-en de potentiels partenaires, surtout s’ils possèdent d’immenses listes de clients.

  • Développez des partenariats stratégiques. Ainsi parlez d’eux. Ils vous remarqueront plus facilement ;
  • Aussi, écrivez des recommandations sur leurs produits ; partagez leur matériel ; devenez un ambassadeur ou encore un affilié ;
  • Avec des applications comme BUZZSUMO, découvrez les sites les plus populaires dans votre domaine. Découvrez de quoi ils parlent et comment ils font pour attirer de l’achalandage ;
  • Approchez des gens qui pourraient vous aider à développer votre notoriété. Voici l’exemple du « jeune » Russell Brunson, propriétaire de Clickfunnels. Il est régulièrement vu avec le grand Tony Robbins. Même si Russell développe rapidement sa propre notoriété à titre d’entrepreneur de l’année aux États-Unis, Tony lui apporte énormément de crédibilité et de visibilité.
Résultats de recherche d'images pour « Tony robbins Russell Brunson »

Vendre sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux peuvent également servir à générer des acheteurs potentiels et des ventes supplémentaires auprès de vos acheteurs actuels.  Rappelez-vous que les gens y sont pour se divertir, pas se faire vendre et ni envahir. Ils ont le pouvoir de vous « flusher » rapidement. Ces gestes seront remarqués par les propriétaires des plateformes, qui seront tout aussi rapides à vous donner une mauvaise cote et à vous exclure comme annonceur.

vendre réseaux sociaux

Alors, comment vendre sur les réseaux sociaux ? Vous ne vendez pas…au moins directement. Plutôt, laissez les gens vous acheter !  

  • Utilisez ainsi des plateformes pour « emprunter » leur auditoire : Facebook, Instagram, You Tube, LinkedIn, Pinterest. N’oubliez pas que ce sont leurs gestionnaires qui décident ce qui est affiché. Vous devez jouer selon LEURS règles.
  • Capter les informations et envoyez-leur une offre irrésistible ; également, profitez de ces plateformes sociales pour développer vos propres listes et devenir le propriétaire de vos informations ;  
  • Offrez des produits complémentaires dès l’achat initial. Aussi, développez une approche humaine pour attirer l’attention, l’histoire qui vous rend crédible et l’offre irrésistible !  
  • Analysez votre affaire : aussi suivez la fréquence d’achat de vos clients. Surveillez bien vos statistiques : La croissance de vos listes courriels, le taux de conversion, les fréquences d’achat.

Ainsi sur les médias sociaux, l’important est de montrer un caractère humain et sensible.

 « 80% du succès consiste à juste être présent ! » – Woody Allen

31243198 – successful team of business people giving high five in the office

Suivez Sylvain sur Facebook

Je vous invite à vous joindre à moi sur Facebook. Suivez ce lien :  Sylvain Chassé afin de me partager vos différentes aventures. Aussi, c’est toujours un privilège pour moi de pouvoir vous connaître et vous suivre à mon tour.

Avec toute ma gratitude,

Sylvain Chassé

Qui est Sylvain ?

sylvainchasse

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sage et marketeur moderne !

TOP #1 en Social Scoring sur LinkedIn, Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur). Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Premièrement, il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.  À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Il enseigne aussi le marketing au niveau collégial. Auteur du livre SKYROCKET TES RÉSULTATS, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »
Spécialiste agréé en Optimisation du processus client
Réseaux sociaux

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

Partenariat entre Idhéa Marketing Web et

Sylvain Chassé, expert en stratégies d’affaires et marketing.

 

Saint-Hyacinthe/Drummondville, le 26 avril 2019 —La firme drummondvilloise Idhéa marketing web et le spécialiste en marketing Sylvain Chassé ont conclu une entente de partenariat et de coopération pour le développement de leurs affaires.

«Avec Idhéa, le marketing web fait maintenant partie de mon offre de services» – Sylvain Chassé

« La technologie de marketing évolue à un rythme tellement rapide en ce moment. Les gestionnaires de PME modernes peuvent difficilement suivre la parade. C’est pourquoi ils sont au centre de cette nouvelle entente », affirme Sylvain Chassé, homme d’affaires bien connu en Montérégie et au Centre-du-Québec.

« L’idée de cette association est de pouvoir offrir aux clients des solutions plus intégrées, afin d’augmenter leur efficacité et surtout, de leur simplifier la vie. Grâce à cette collaboration avec Idhéa Marketing Web, j’ajoute un volet majeur à mon offre de services en recherche et stratégie marketing. Au cours des dernières années, j’ai développé de nombreux outils pour accélérer le développement des affaires de mes clients. Le marketing web est devenu un incontournable. Aussi, je peux maintenant m’appuyer sur une équipe jeune, dynamique et experte dans l’exécution de campagnes publicitaires numériques : Google, Facebook, Instagram et autres », de dire l’expert Sylvain Chassé.

«Une expertise unique de plus pour Idhéa Maketing Web» – Émilie Morin

« Sylvain apporte une combinaison unique d’expériences, une capacité d’analyse hors du commun, une vision moderne des affaires et un large réseau de contacts. Cette nouvelle collaboration nous ouvre multiples portes pour accélérer notre présence sur de nouveaux marchés où nous commençons à être présents », d’ajouter à son tour Mme Émilie Morin, vice-présidente au développement chez Idhéa Marketing Web.

« Sylvain pourra offrir nos services web à sa clientèle en y ajoutant l’aspect stratégique par-delà du web, ce qui est sa grande force. Aussi, nous pourrons compter sur lui et sa créativité pour amener les affaires de nos clients à un autre niveau. La combinaison de nos forces respectives sera unique au Québec. Nous en sommes bien fiers », de mentionner Mme Morin.

Idhéa Marketing Web possède une place d’affaires à Drummondville et le bureau de Sylvain Chassé est à Saint-Hyacinthe.

www.idhea.ca

www.sylvainchasse.com

www.sondacom.ca

Stratégies marketing

 

 

 

 

 

 

 

-30 –

 

Pour plus d’information :

Sylvain Chassé (450) 779-1423

Émilie Morin (819) 850-7522

Facebook et les autres médias sociaux occupent une place de plus en plus importante dans la stratégie de marketing d’une entreprise. Les annonceurs veulent absolument être présents là où se tiennent leurs consommateurs. Lors de mes conférences, je demande aux participants : « Que regardent les gens en se levant le matin et au cours de la journée ? C’est là que vous voulez vous annoncer ! »

Sur une plateforme comme Facebook, nous sommes ici dans un environnement « social ». Vous pouvez écouter, discuter ; influencer grâce à votre contenu ; développer votre image de marque et des alliances ; vendre. Par contre, vos publicités doivent avoir une approche différente. Aussi, Russ Henneberry de Digitalmarketer pointe 6 comportements à éviter en faisant la gestion de vos réseaux sociaux :

1. Fâché ? Tenez-vous loin de Facebook

Il y a toutes sortes de gens sur les réseaux, dont plusieurs avec de faux comptes. Ces propriétaires s’amusent à nuire à la réputation des autres membres du réseau. On les surnomme les TROLLS ou les HATERS. Aussi, certains de leurs commentaires désobligeants peuvent venir vous chercher très profondément. C’est souvent le but de ce type de commentaires. En tant qu’entrepreneur, on y met déjà tout notre cœur. Les commentaires blessants peuvent nous rendre irrationnels.

Nous accordons souvent trop d’importance à ces « fausses nouvelles » ( fake news ). Une personnalité bien connue s’y enflamme d’ailleurs sur les réseaux sociaux sur une base quotidienne.

Que faire dans ce cas ?

  • Demandez à quelqu’un de votre entourage de vous composer une bonne réponse. Celle-ci sera probablement plus objective et moins émotive ;
  • Prenez un recul de 24 heures pour bien respirer et vous détacher émotivement ;
  • Si vous préférez répondre personnellement, allez-y poliment.  Les autres lecteurs ne sont pas dupes. Si le commentaire n’a pas rapport, supprimez-le tout simplement et bloquez-le ;
  • Aussi, dénoncez les faux comptes ou les commentaires irrespectueux aux administrateurs de Facebook. Ils pourront plus facilement vous guider vers la bonne action à prendre.

La réputation de votre marque est un actif précieux à protéger :

  • Demeurez respectueux et professionnel, malgré tout ;
  • Écrire sur Facebook, c’est comme écrire à l’univers ou dans le Journal de Montréal !
  • Rappelez-vous que sur les réseaux sociaux, vous êtes une personnalité publique. Aussi, ce que vous écrirez laissera des traces.

2. Ne « spammez » pas votre réseau !

Si vous communiquez directement avec des gens qui ne s’en attendent pas, vous faites alors du POURRIEL ou du SPAM. C’est une activité perçue comme très désagréable par plusieurs de vos potentiels admirateurs et qui, jusqu’à un certain point, est illégale. Pour les consommateurs, la communication doit être préalablement autorisée/sollicitée par eux ; sans quoi votre compte Facebook peut en souffrir énormément. Les administrateurs du réseau peuvent décider de placer votre marque en « quarantaine » et geler votre compte. Assurez-vous que les noms «acheté» soient intéressés préalablement par ce que vous offrez.

  • Idéalement, l’action doit venir d’eux ;
  • Effectivement, les vrais admirateurs sont ceux qui veulent vous suivre volontairement et qui ont fait le choix de vous suivre ;
  • À la place, développez un contenu intéressant et attirez les vrais fans pour qu’ils s’intéressent à ce que vous faites et qui voudront vous suivre de leur plein gré !
  • Mettez en évidence votre personnalité unique, celle qui donne le goût de vous suivre. J’adore les histoires de « Cours toutoune ». Geneviève est humoriste. Loin d’être une athlète de haut-niveau, elle nous partage ses impressions en vidéo lors de ses «footing». C’est très viral. Vous avez là un bon exemple d’originalité et de leader charismatique.

 

3. Évitez la danse des « likes »

En quoi consiste cette danse ?

À ne pas faire : Si je « like » ta page, tu dois « liker » obligatoirement la mienne en retour. Si tu ne m’as pas retourné le like dans les 48 prochaines heures, je supprime ma nouvelle adhésion à ta page.

  • Ici, le message est fort simple : soyez authentique ;
  • Intéressez-vous sincèrement aux autres, sans attendre un retour immédiat. En disparaissant après 48 heures, vous manquez l’occasion d’en apprendre un peu plus sur votre client potentiel et trouver le sujet qui pourrait l’allumer ;
  • Aussi, c’est en aidant les autres que vous serez davantage remarqué. Vous pourrez ainsi attirer l’attention sur ce que vous faites en retour.
  • Rappelez-vous que votre présence Facebook est sociale à la base. Les mêmes règles s’appliquent dans le monde virtuel que dans la vie face-à-face : respect et politesse. J’ai déjà reçu des bêtise parce que je n’avais pas accepté une offre qui ne m’intéressait pas du tout. Par son manque de tact, ce contact fut non seulement supprimé, mais aussi bloqué !

4. Ne participez pas à toutes les discussions sur tous les sujets

Être tout pour tout le monde risque grandement de discréditer votre marque personnelle :

  • Restez-en à vos sujets de prédilection et aux sujets touchant vos passions ;
  • Donnez vos recommandations, si on vous les demande ;
  • Posez surtout des questions, au lieu d’étaler votre grand savoir que personne n’écoutera.

À l’inverse, si vous n’êtes pas présent sur les réseaux sociaux, contentez-vous d’écouter ( ou de lire ) les sujets discutés :

  • Servez-vous-en pour vous en inspirer ;
  • Si vous êtes totalement inactif, une solution possible consiste plutôt à archiver votre page. L’inactivité, c’est comme une non présence : être invisible dans le noir.

5. Évitez d’être en mode « vente » ou « promo » trop souvent

Les gens sont sur les réseaux sociaux pour se divertir, s’informer et partager leurs bons moments ; non pas pour se faire harceler par des pubs et promos non-sollicitées.

Aussi, Facebook ne veut pas que vos murs deviennent une tapisserie de publicités. C’est pourquoi il donne priorité aux contenus partagés par vos amis. Avec son algorithme, Facebook a une excellente idée du contenu qui intéresse votre auditoire…et ce qui la repousse :

  • Soyez informatifs, plus que vendeur ou promotionnel ;
  • Utilisez vos meilleures parutions pour attirer l’attention… avec modération ;
  • Développez plutôt une image humaine et sympathique. Les gens aiment les bonnes histoires et donner leur opinion. Questionnez-les. Faites des sondages à l’occasion !

Je dirais qu’il ne faut pas excéder 1 « post » de type « vente » pour 6 « posts » de type informatif.

6. N’automatisez pas tout !

Les gens ne veulent pas sentir qu’ils sont en communication avec des robots. C’est désagréable. Des séquences automatisées mal ciblées n’est pas fort non plus.

  • Éventuellement, la personne voudra une interaction avec un humain ; vos courriels doivent être personnalisés et intéressants ;
  • Aussi, restez dans le bon goût dans le développement de vos relations avec la clientèle ;
  • Permettez aux gens de pouvoir se désabonner de votre séquence ; invitez-les même à le faire, si le sujet n’est pas pertinent pour eux. Il vaut mieux perdre un contact dans votre liste, que votre réputation.

*******

Comment se servir du nouvel algorithme de Facebook

Vos publicités n’ont pas le «punch» qu’elles méritent ? Voici une vidéo qui explique bien les enjeux, afin de maximiser l’impact de vos messages sur Facebook :

Vidéo : Le nouvel algorithme de Facebook

*******

Voilà ! Facebook et les autres réseaux sociaux sont des outils très efficaces pour les entrepreneurs, si vos approches sont bien appliquées. Nous aurons l’occasion d’en reparler prochainement !

Créez un effet « explosif » pour votre entreprise

Skyrock tes résultatsDevenez le héros de vos clients !

Dans mon récent livre  « Skyrocket tes résultats»,  j’y dévoile des chapitres complets sur comment attirer des clients potentiels grâce à des publicités efficaces. Il identifie les meilleures avenues et vous permet de bâtir un plan d’action solide.

Un lecteur m’a affirmé ceci : « Par sa simplicité, ce livre est la meilleure consultation que j’ai obtenue de ma vie. C’est un livre à mettre entre les mains de chaque entrepreneur »

Vous y retrouverez plus de 90 secrets, astuces et conseils, afin de développer rapidement votre clientèle. Faites « exploser » vos résultats :

  1. Vous pouvez ouvrir le livre où vous voulez au hasard. Appliquez immédiatement le conseil présenté.  Chaque conseil fait environ 1 page et demie. Donc, c’est une lecture très rapide.
  2. Vous pouvez aussi l’utiliser sous forme de GUIDE : suivre méthodiquement chacune des étapes proposées pour bâtir votre modèle d’affaires.

Une nouvelle approche synthétisée pour monsieur et madame le monde ! 

Ce livre condense 23 années de recherches et expose les gestes les plus profitables effectués par 400 clients-entrepreneurs sous mes conseils. Ici, la nouvelle approche est surprenante par sa simplicité. Je l’ai écrit pour des gens qui veulent des résultats rapides, sans avoir à suivre de longs cours universitaires…ça je les ai déjà fait pour vous !!!

Obtenez ce guide pratique complet pour seulement 27$. Oui vous avez bien lu : 27$ !!!

Voici le lien pour en savoir plus sur ce livre, sa méthode et pouvoir le commander :  « SKYROCKET TES RÉSULTATS»

Suivez-moi sur Facebook

Je vous invite à vous joindre à moi sur Facebook. Suivez ce lien :  Sylvain Chassé afin de me partager vos différentes aventures. C’est toujours un privilège pour moi de pouvoir vous connaître et vous suivre à mon tour.

Avec toute ma gratitude,

Sylvain Chassé

Qui est Sylvain ?

sylvainchasse

« Sylvain, c’est le sage du marketing !»Guillaume Bareil.

Sage et marketeur moderne !

TOP #1 en Social Scoring sur LinkedIn, Sylvain Chassé est diplômé en économie et en marketing de l’Université McGill. (avec mention d’honneur). Sa spécialité est d’amener votre entreprise là où elle doit être. Il a travaillé 8 ans dans les domaines financiers avant de lancer sa compagnie le Groupe SCM Service-Conseil en Marketing inc. Président de Sondacom , il met à contribution ses différentes expériences au profit de la croissance de ses clients.  À ce titre, il a réalisé de nombreux mandats en sondages, études de marché, planifications stratégiques, segmentation, croissancePME, coaching d’affaires, conférences pour diverses entreprises et organismes. Il enseigne aussi le marketing au niveau collégial. Auteur du livre SKYROCKET TES RÉSULTATS, il est un grand marcheur sur les chemins de Compostelle, accueillant l’être humain et ses rêves avec empathie.

  • Spécialiste agréé en optimisation de processus clients.
  • Gestionnaire agréé de médias sociaux et communautés ; « Social & Community Manager »

Spécialiste agréé en Optimisation du processus clientSocial & Community Manager

 

 

 

Controverse à l’émission « La Voix », demi-finale

GENEVIÈVE ET TRAVIS – Qui est le véritable gagnant ?

GENEVIÈVE et TRAVIS se sont livrés un duel de titan dimanche soir, le 3 avril 2016. Nous avons eu droit à tout un spectacle à l’émission « La Voix », à TVA. Moment épique de la soirée, le dernier duel aura retenu toute l’attention du public et enflammé ensuite les réseaux sociaux, sur fond de controverses. GENEVIÈVE a livré une interprétation impeccable de la chanson « Je suis malade » de Serge Lama, alors que TRAVIS a charmé ses fans avec « Beds of roses», de Bon Jovi. TRAVIS a remporté le duel avec 51% des votes du public !

TRAVIS est-il le vrai gagnant ?

De l’avis de la majorité des commentaires sur internet, l’interprétation de GENEVIÈVE fut supérieure à celle de son concurrent. Pourtant, le résultat final fut en faveur de TRAVIS. Le public a voté. Comme l’a dit l’animateur de la soirée, Charles Lafortune, ce fut similaire au dernier référendum pour l’indépendance du Québec : très chaud !

L’émission s’intitulant LA VOIX, pourquoi n’est-ce pas LA meilleure voix de la soirée qui doit gagner ?

On pouvait lire le commentaire suivant sur la page officielle de LA VOIX sur Facebook : « Ce n’est pas la meilleure qui a gagné, mais le plus populaire !» Alors, l’émission LA VOIX serait-elle un concours de popularité ? Très certainement ! C’est le choix du public qui prime et celui-ci n’est pas toujours rationnel, mais plutôt émotif. Geneviève a été emportée par la TRAVISMANIA !

Le marketing : appelé en renfort pour nous aider à comprendre la controverse

Le Vox populi (soit : les différents commentaires émis sur les réseaux sociaux) représentait l’opinion de l’auditoire qui écoutait l’émission. Je me suis amusé à analyser leurs commentaires tout au long de la soirée.  Selon la tendance observée, la performance éblouissante de GENEVIÈVE fut la préférée de la majorité des internautes. Je savais que les résultats seraient chauds. Aussi, la question suivante se posait : qui achète des votes ? C’est beau émettre publiquement  une opinion sur une page Facebook, mais si la personne n’achète pas de vote, le favori mentionné reste sur la tablette. Les nombreux fans de TRAVIS possèderaient-ils davantage ce profil d’acheteurs de votes ou est-ce la loi du grand nombre qui est entrée en jeu ? TRAVIS possède actuellement une «fans base» de 57 000 personnes sur sa page Facebook contre 10 000 pour GENEVIÈVE.

Aussi, plusieurs commentaires des fans de TRAVIS exprimaient leur coup de cœur pour l’interprétation de GENEVIÈVE, mais ont tout de même voté pour TRAVIS, par fidélité à la « marque ».

Ce sont ces facteurs qui ont fait pencher la balance en faveur de TRAVIS et lui a permis d’accéder à la finale.

Le packaging vs le contenu

La leçon à retenir ici, c’est que les consommateurs achètent un TOUT. Les gens achètent le produit, mais aussi son emballage, l’impression qu’il laisse, le prix, le service, la disponibilité et ainsi de suite. En bout de ligne, les gens veulent vivre une expérience et acquérir un certain « état de bonheur». LA VOIX étant un concours de popularité, la marque favorite est actuellement occupée par TRAVIS, pour des raisons parfois plus émotives que rationnelles.

En marketing, on appelle ça « la grille perceptuelle » d’un produit. Les acheteurs évaluent plusieurs critères et ressentent des émotions en lien avec leur prise de décision. Ils n’achètent pas que sur un seul critère, comme ici la merveilleuse voix de Geneviève. Pour TRAVIS, les gens parlent aussi de son charisme, de son style… Il possède une voix accrocheuse, c’est indéniable et c’est précisément cet ensemble que ses nombreux fans ont « acheté » depuis sa prestation à l’aveugle.   Il est évident que Geneviève a conquis le cœurs de plusieurs, presque assez pour renverser la « TRAVISMANIA ».  « Dommage que les deux ne se rendent pas à la finale » pouvait-t-on lire sur les réseaux sociaux. Avec ce duel, je crois que nous avons effectivement assisté à la vraie finale de LA VOIX.

GENEVIÈVE, nous te reverrons !

Rappelons-nous que l’émission LA VOIX est à la base un produit de divertissement. À mon humble avis, indépendamment de cette histoire de votes, nous avons eu droit à un excellent spectacle. Bravo à tous les participants et bonne continuation pour la finale. Finalement, ce sont les téléspectateurs qui en furent les plus grands gagnants (et également les organisateurs de l’émission !)

Nul doute que GENEVIÈVE est maintenant une «chanteuse» sur la pente ascendante. Nous la reverrons à coup sûr ! Soyez sans crainte : les analystes marketing ont déjà pu observer le nouvel amour porté par le public à son endroit, ce qui l’aidera à propulser sa carrière, à se faire commanditer et à trouver des preneurs pour ses prochains albums !

Pour TRAVIS, « the show must go on »!

Et vous ? Comment avez-vous vécu cette soirée ?

Au plaisir de vous lire.

Sylvain

 


Recherche